Proverbs : andevo

Proverb45 Afa-drofy , tsy tian-drofy , fa andevo kely. [Veyrières 1913 #4102]
French translation Sois exempt de maladie, que la maladie ne s' approche pas de toi, car tu es un petit serviteur utile. [Veyrières 1913 #4102]
French interpretation Souhait fait aux enfants quand ils éternuent. [Veyrières 1913 #4102]

Proverb403 Andevo amidy tsy alan-tsaimbo . [Samson 1965 #A64]

Proverb404 Andevo am--patana . [Veyrières 1913 #500]
French translation Les esclaves du foyer sont ceux qui font le service de la maison. [Veyrières 1913 #500]

Proverb405 Andevo havana . [Veyrières 1913 #2484]
French translation Parent pauvre qui sert chez des parents comme s' il était esclave. [Veyrières 1913 #2484]

Proverb406 Andevolahy avy nandranto : izay atao rehetra "izaho avy nandranto " . [Veyrières 1913 #502]
French translation Esclave qui revient de faire le commerce au loin : quel que soit le travail qu' on lui donne à faire, il répond invariablement : je viens de faire le commerce. [Veyrières 1913 #502]
French interpretation Les esclaves qu' on avait lancés dans le commerce avaient la réputation d' être paresseux pour tout le reste ; se disait en général des esclaves paresseux. [Veyrières 1913 #502]

Proverb407 Andevolahy be lamosina , ka tsy mifidy zaza hobabena . [Veyrières 1913 #503, Cousins 1871 #173]
Ankizilahy be lamosina , ka tsy mifidy zaza hobabena . [Rinara 1974 #272]
French translation Esclave qui a l' échine forte : il ne choisit pas un enfant à porter. [Veyrières 1913 #503]
French interpretation Il ne faut pas faire attention à la difficulté quand on peut faire un travail ou rendre un service. [Veyrières 1913 #503]

Proverb408 Andevolahy diso fanam--bomanga , ka misy irain-jehy ny tendany sy manavandra ny taimasony . [Veyrières 1913 #534]
Andevolahy diso fanam-bomanga : manavandra ny taimasony . [Cousins 1871 #174]
Andevolahy tsy mahatratra fanam--bomanga , ka misy irain-jehy ny tendany sy manavandra ny taimasony . [Veyrières 1913 #534]
Andevolahy tsy nahatratra fanam-bomanga , ka misy irain-jehy ny tendany . [Cousins 1871 #197]
French translation Esclave qui manque la distribution des patates : son gosier est long d' un empan et les chassies de ses yeux tombent comme la grêle. [Veyrières 1913 #534]
French interpretation Se disait des gens en retard et désappointés. [Veyrières 1913 #534]

Proverb409 Andevolahy diso hena ratsy : ny tompon' alahelo no ataony ratsy lanja . [Veyrières 1913 #504, Cousins 1871 #175]
French translation Esclave qui a manqué la distribution de viande aux funérailles : il se venge en portant mal le maître du deuil. [Veyrières 1913 #504]
French interpretation Ce proverbe disait le caractère bas et intéressé que les Malgaches prêtaient aux esclaves ; on l' appliquait à tous les travailleurs qui se vengeaient en travaillant mal. [Veyrières 1913 #504]

Proverb410 Andevolahy diso rasa : ny fe no tehafina . [Veyrières 1913 #505, Cousins 1871]
French translation Esclave qui a manqué la distribution de vivres : il tape sur sa cuisse. [Veyrières 1913 #505]
French interpretation Désappointement d'avoir manqué une bonne occasion. [Veyrières 1913 #505]

Proverb411 Andevolahy diso rasa : ny taim-boraka no avadibadika . [Veyrières 1913 #506, Cousins 1871]
Mpanompo diso levenana ka ny taim-boraka no avadibadika . [Rinara 1974 #2597]
French translation Esclave qui a manqué la distribution de vivres : il tourne et retourne le résidu des entrailles. [Veyrières 1913 #506]
French interpretation Désappointement. [Veyrières 1913 #506]

Proverb413 Andevolahy feno kibo , minia tsy handositra ; fa andevolahy noana , mitomany hamidy . [Veyrières 1913 #508]
Andevolahy feno kibo, minia tsy handositra ; fa ny andevolahy noana , mitomany hamidy . [Houlder 1895]
Ankizilahy feno kibo ka minia tsy handositra , fa ny noana mitomany hamidy . [Rinara 1974 #273]
French translation Esclave bien nourri ne pense pas à fuir ; esclave qui a faim supplie avec larmes qu' on le vende. [Veyrières 1913 #508]
Un esclave bien nourri ne pense pas à s’enfuir; mais un esclave affamé supplie qu’on le vende. [Houlder 1895]
French interpretation Ce dernier espère avoir un meilleur maître. [Veyrières 1913 #508]
Dans l'espoir d'avoir un maître qui le traite mieux. [Houlder 1895]

Proverb414 Andevolahy latsaka avara-patana , ka saro-miala . [Houlder 1895 #1552]
Andevolahy latsaka avara-patana : saro-miala . [Cousins 1871 #178]
Ankizilahy latsaka avara-patana , ka saro-miala . [Rinara 1974]
Saro-miala , toy ny andevolahy latsaka avara-patana . [Cousins 1871 #2866]
French translation Un esclave qui s' est mis (sans y penser), au nord du foyer, il lui est difficile de quitter sa place. [Houlder 1895]
French interpretation Le nord du foyer est la place d' honneur dans la case malgache; un esclave ne devait jamais l' occuper, mais une fois qu' il s' y était mis, il y était retenu par la fausse honte. [Houlder 1895]

Proverb415 Andevolahy mahita entan- kitay , ka mahatsiaro ny fanompoana fanao. [Veyrières 1913 #510, Cousins 1871 #179]
Mpanompo mahita an' entan- kitay ka mahatsiaro ny fanompoana fanao. [Rinara 1974 #2599]
French translation Esclave qui aperçoit une charge de paille à brûler : il se rappelle la corvée qu' il a l' habitude de faire. [Veyrières 1913 #510]
French interpretation La tâche à faire est toujours là. [Veyrières 1913 #510]

Proverb416 Andevolahy mamahy reniomby , ka mamindra fo , fa samy haren' olona : ny omby "aza mifidy vilona ", ny andevo "aza maka ny ratsy ". [Veyrières 1913 #511]
Andevolahy mamahy reniomby , ka mifamindra fo, fa samy haren’ olona : ny omby aza mifidy vilona , ny andevolahy aza maka ny ratsy . [Cousins 1871 #180]
French translation Esclave engraissant une vache : il faut qu' ils aient pitié l' un de l' autre, puisque tous deux sont des biens d' autrui ; que la vache ne choisisse pas l'herbe, que l'esclave ne ramasse pas d' herbe mauvaise. [Veyrières 1913 #511]
French interpretation Les malheureux doivent s' entendre et s' entraider. [Veyrières 1913 #511]

Proverb417 Andevolahy mamono tompo mangina : voky hena indray alina , fa hiongo-belona herintaona . [Veyrières 1913 #512, Cousins 1871]
Andevolahy mamosavy tompo : voky hena indray alina , fa hiongo-belona herintaona . [, , Cousins 1871]
Andevolahy namosavy tompo: hena indray manokona ka tapa-taona niongo-bolo ihany. [Houlder 1895 #2311]
French translation Esclave qui jette un sort à son maître pour le faire mourir, ou bien le tue en cachette : il sera repu de viande une nuit, mais il lui faudra faire le deuil pendant toute une année. [Veyrières 1913 #512]
French interpretation Pour une satisfaction d' un moment, il ne faut pas s'exposer à une longue peine. [Veyrières 1913 #512]

Proverb418 Andevolahy mampirafy : intelo mihosina ampombo . [Cousins 1871 #182]
Andevolahy mampirafy , ka intelo mihosin' ampombo . [Houlder 1895 #1540, Veyrières 1913 #513]
Ankizilahy mampirafy ka intelo mihosina ampombo . [Rinara 1974 #275]
French translation Esclave qui prend deux femmes : il est trois fois couvert de son. [Veyrières 1913 #513]
Un esclave ayant deux femmes: il doit se couvrir trois fois de son. [Houlder 1895]
French interpretation Il est obligé de piler le riz pour son maître ou pour lui, et pour ses deux femmes : il ne faut pas se charger de trop d' affaires. [Veyrières 1913 #513]
Il faut qu' il pile et nettoie le riz une fois pour lui, une fois pour sa première femme et une fois pour sa seconde femme. [Houlder 1895]

Proverb419 Andevolahy mampirafy , ka maka kitay telo entana . [Veyrières 1913 #514]
French translation Esclave qui prend deux femmes : il est obligé de chercher une triple provision de paille à brûler. [Veyrières 1913 #514]
French interpretation Il est obligé d' entretenir son feu ou celui de son maître, et le feu de chacune de ses deux femmes ; il ne faut pas inconsidérément assumer de nouvelles charges. [Veyrières 1913 #514]

Proverb420 Andevolahy mampirafy , ka manita-draharaha . [Veyrières 1913 #515]
Andevolahy mampirafy , manita-draharaha . [Houlder 1895 #1539, Cousins 1871]
Ankizilahy mampirafy : manita-draharaha . [Rinara 1974 #276]
French translation Esclave qui prend deux femmes : il triple sa besogne, car il lui faut travailler pour son maître et pour ses deux femmes. [Veyrières 1913 #515]
Un esclave qui prend une seconde femme augmente son travail. [Houlder 1895 #1539]
French interpretation Se disait des gens à courte vue, qui ajoutent à leurs charges d' autres charges écrasantes. [Veyrières 1913 #515]

Proverb421 Andevolahy mampirafy : tsy haitraitra , tsy angolangola , fa ny kibo tsy feno. [Veyrières 1913 #516, Cousins 1871 #184]
French translation Esclave qui prend deux femmes : ce n' est ni caprice ni passion, mais c' est qu' il n' a pas le ventre plein. [Veyrières 1913 #516]
French interpretation Il prend deux femmes pour les avoir à son service. [Veyrières 1913 #516]

Proverb422 Andevolahy manan' omby zato : ny tenany aza ahy, mainka ny omby zato . [Veyrières 1913 #517]
French translation Esclave qui a cent boeufs : je suis le maître de sa personne, à plus forte raison je suis le maître de ses cent boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation L' esclave appartient à son maître, lui et tous ses biens. [Veyrières 1913 #517]

Proverb423 Andevolahy manao jirik' olona : tsy misoroka ny razana iombonana . [Veyrières 1913 #518, Cousins 1871 #186]
Ankizilahy nijirik' olona : tsy misoroka ny razana iombonana . [Rinara 1974]
French translation Esclave qui fait le commerce d' esclaves : il n' a pas égard à ce qu' ils ont avec lui des ancêtres communs. [Veyrières 1913 #518]
French interpretation Se disait de ceux qui étaient sans pitié pour leurs parents. [Veyrières 1913 #518]

Proverb424 Andevolahy manavo-tena , manao ambarivatry mitain-tenany . [Cousins 1871 #185]
Andevolahy manavo-tena : manao amberivatry mitain-tenany . [Veyrières 1913 #519]
French translation Esclave qui achète sa liberté : il fait comme la plante ambrevade qui se brûle elle-même. [Veyrières 1913]
French interpretation Ce proverbe fait allusion au sort pénible des affranchis ; on l' appliquait par exemple à celui qui ayant acheté une terre plantée d'arbres, vendait les arbres pour s' acquitter du prix d' achat. [Veyrières 1913]

Proverb425 Andevolahy mandihy an-jezika : mahare ny fingodony , fa tsy mahita ny handitsiky ny masony . [Houlder 1895]
Ankizilahy mandihy an-jezika : faly nihaino ny fidobony fa narahim-parasisa vao ory . [Rinara 1974 #281]
Ankizilahy mandihy an-jezika : ny fidobony dia tsara , fa ny maso ditsoka tsy voahevitra . [Rinara 1974 #280]
French translation Un esclave dansant sur un tas de cendres: il entend résonner ses pas, sans s’apercevoir que ses yeux s’emplissent de poussière. [Houlder 1895]

Proverb426 Andevolahy maty hariva , ka vovon' alika no anjara tafondrony . [Veyrières 1913 #522, Houlder 1895]
French translation Esclave mort le soir : les aboiements du chien remplacent pour ses funérailles les coups de canon. [Veyrières 1913 #522]
Un esclave mort le soir, ce sont les aboiements du chien qui remplacent pour lui les coups de canon des funérailles. [Houlder 1895]

Proverb427 Andevolahy maty vady : sikajy latsaka erany no azy, ka "lanio izay ho lany ". [Houlder 1895, Veyrières 1913]
Ankizilahy maty vady ka sikajy latsaka erany ny azy koa lanio izay ho lany . [Rinara 1974 #277]
French translation Esclave dont la femme vient de mourir : c' est à peine s' il a douze sous, et il dit : dépensez ce qui est nécessaire. [Veyrières 1913 #523]
Un esclave dont la femme vient de mourir; il ne possède pas même soixante centimes en tout, et pourtant il dit: "Dépensez ce qu’il faut". [Houlder 1895]
French interpretation Les enterrements sont une des plus grandes occasions de dépenses à Madagascar. [Houlder 1895]

Proverb428 Andevolahy mby am-batra. [Veyrières 1913 #6204, Houlder 1895]
French translation L’esclave est dans la chambre au-dessus. [Houlder 1895]
L' esclave est dans le grenier au-dessus. [Veyrières 1913 #6204]
French interpretation Il fait tomber la poussière sur ceux qui sont au-dessous, et il ne s' en préoccupe pas. [Veyrières 1913 #6204]
Il fait tomber, sans s’en préoccuper, de la poussière sur ceux qui sont au-dessous. [Houlder 1895]

Proverb429 Andevolahy miady tsinain-kena , ka voin-tenan’ izay tsy maharirotra . [Veyrières 1913 #520, Cousins 1871 #187]
French translation Esclaves qui se disputent des intestins de boeuf : tant pis pour celui qui ne peut pas tirer. [Veyrières 1913]
French interpretation Le plus fort ou le plus habile l'emporte. [Veyrières 1913 #520]

Proverb430 Andevolahy mianala : ka ny hazon' andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina . [Houlder 1895]
Andevolahy nianala : ny hazon' andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina . [Veyrières 1913 #527, Cousins 1871 #190]
Ankizilahy nianala : ny hazon' Andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina . [Rinara 1974]
French translation Esclave qui est allé à la forêt : il ne rapporte pas le bois de son maître ou du souverain, mais il rapporte des pilons pour lui-même. [Veyrières 1913 #527]
Un esclave se rendant à la forêt; il n' en rapporte pas du bois pour son maître, par contre il porte un pilon sur son épaule. Un pilon pour piler son riz. [Houlder 1895]
French interpretation Il a pensé à ses affaires à lui! [Houlder 1895]
Se disait des gens attentifs à leurs propres affaires. [Veyrières 1913 #527]

Proverb431 Andevolahy miandry lapa : miambin-draha tsy an-tena. [Samson 1965 #A65]

Proverb432 Andevolahy mielo , ka manampina ny anjara -masoandrony. [Houlder 1895]
Andevolahy mielo : manakona ny anjara-masoandrony . [Cousins 1871 #188]
Andevolahy mielo mena , ka manakona ny anjara masoandrony . [Veyrières 1913 #521]
Ankizilahy mielo ka manakona ny anjara -masoandrony. [Rinara 1974 #278]
French translation Esclave qui s' abrite sous un parasol rouge : il se prive de sa part de soleil, seule chose qui lui appartienne. [Veyrières 1913 #521]
Une esclave avec un parasol, elle cache sa part de soleil. [Houlder 1895]
French interpretation En cherchant à s' élever on trouve des inconvénients. [Veyrières 1913 #521]

Proverb433 Andevolahy mikalo hariva: tsy alahelo fa kibo tsy feno. [Houlder 1895]
Andevolahy mikalo maraina , na hariva : tsy alahelo , fa kibo tsy voky . [Veyrières 1913 #524]
Andevolahy mikalo maraina : tsy alahelo , fa kibo tsy voky. [Cousins 1871 #189]
Mpanompo mikalo hariva : tsy alahelo fa kibo tsy feno. [Rinara 1974 #2601]
French translation Esclave qui fait entendre, le matin ou le soir, des chants plaintifs : ce n' est pas le chagrin qui le fait gémir, mais c' est qu' il n' a pas le ventre plein. [Veyrières 1913 #524]
Un esclave chantant plaintivement le soir: ce n' est pas de tristesse, mais de faim. [Houlder 1895 #1583]
French interpretation Ce proverbe était dit par ceux qui avaient à travailler, le ventre vide. [Veyrières 1913 #524]

Proverb434 Andevolahy mitono jabora , ka levona mbamin' ny lohaliny. [Houlder 1895 #1584, Veyrières 1913 #525, Rinara 1974 #279]
Ankizilahy mitono jabora ka levona mbamin' ny lohaliny. ]
French translation Esclave qui fait griller de la graisse sur le feu : il fait griller son genou avec la graisse. [Veyrières 1913 #525]
Un esclave faisant rôtir de la graisse sur le feu: il rôtit son genou avec. [Houlder 1895 #1584]

Proverb435 Andevolahy mizaha lanonana : tonga vao lasa maka kitay . [Veyrières 1913 #526]
French translation Esclave qui est allé assister à des réjouissances publiques : à peine est-il rentré qu' il lui faut repartir pour chercher la provision de paille à brûler. [Veyrières 1913 #526]
French interpretation Se disait des gens qui se laissent détourner de leurs occupations et sont ensuite obligés de les accomplir. [Veyrières 1913 #526]

Proverb436 Andevolahy nifaham-boatavo : zara fa nihinana. [Veyrières 1913 #528, Cousins 1871 #191]
Hovalahy nifaham-boatavo , ka zara raha nifahana. [Houlder 1895 #1424, Veyrières 1913 #493]
French translation Esclave qui a reçu une citrouille : heureusement qu' il a mangé. [Veyrières 1913 #528]
Les Hova en général n' étaient pas riches. [Veyrières 1913 #493]
Un Hova que l' on a nourri de courge, il aurait pu avoir encore moins! [Houlder 1895 #1424]
French interpretation Ce proverbe disait le sort misérable des pauvres gens et qu' ils devaient se contenter de peu. [Veyrières 1913 #528]
Hova qui s' est nourri de citrouilles : il est heureux de s' être nourri. [Veyrières 1913 #493]

Proverb437 Andevolahy nifahana ondry : tafahaona samy main-dranjo . [Veyrières 1913 #529, Cousins 1871 #192]
French translation Esclave qui a mangé du mouton : c' est la rencontre de deux êtres qui ont les jambes maigres. [Veyrières 1913 #529]
French interpretation Ce proverbe disait le sort misérable des esclaves. [Veyrières 1913 #529]

Proverb438 Andevolahy nifahana ondry : voky ny tonony ihany, ka tsy misy hasiana ny nahandrony. [Veyrières 1913 #530, Cousins 1871]
French translation Esclave qui a mangé du mouton : repu par les grillades de viande, il n' a plus de place dans son ventre pour ce qui cuit dans la marmite. [Veyrières 1913 #530]
French interpretation Se disait de ceux qui étaient trop pressés de manger. [Veyrières 1913 #530]

Proverb439 Andevolahy nizaha lanonana : any amy ny kitay ihany no eritreritra . [Cousins 1871]
Andevolahy nizaha lanonana : any amin' ny kitay ihany no entreritra . [Veyrières 1913 #531]
French translation Esclave qui est allé assister à des réjouissances publiques : il a toujours à la pensée la paille à brûler qu' il lui faut ramasser. [Veyrières 1913 #531]
French interpretation Il ne faut pas flâner quand on a du travail à faire. [Veyrières 1913 #531]

Proverb440 Andevolahin' ny hariana ny aina . [Veyrières 1913]
French translation La vie est l' esclave des richesses. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens qui sacrifient leur vie pour acquérir des richesses. [Veyrières 1913 #6270]

Proverb441 Andevolahin- telopolo mitaingina ariary zato . [Veyrières 1913 #501]
French translation Esclave de trente piastres, à cheval sur cent piastres. [Veyrières 1913 #501]
French interpretation Les chevaux, alors très rares, coûtaient plus cher que les esclaves. [Veyrières 1913 #501]

Proverb442 Andevolahy ondanam-hady : atao avaratra , mianatsimo loha ; atao atsimo, tototry ny kitay. [Cousins 1871 #195]
Manao andevolahy ondanam-bady : atao avaratra , mianatsimo loha ; atao atsimo , tototry ny kitay . [Veyrières 1913 #564]
French translation Esclave qui sert d' oreiller à sa femme : il ne sait de quel côté se tourner ; si elle allonge ses pieds vers le nord, on crie au scandale en voyant qu' elle a la tête au sud comme les sorciers ; si elle les allonge vers le sud, elle a la tête au nord près du foyer, couverte de paille et de brindilles entassées pour entretenir le feu. [Veyrières 1913 #564]
French interpretation Toutes les cases ou maisons malgaches étaient orientées de la même façon, et tous les objets à l' intérieur de la case avaient la même disposition ;. [Veyrières 1913 #564]

Proverb443 Andevolahy tsy mahatra-drasa : any avara-tanàna vao mingoso anabavy . [Cousins 1871 #196, Veyrières 1913]
French translation Esclave qui a manqué la distribution de viande de boeuf : il s' en va au nord du village pour jurer par sa soeur. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens en colère qui ne manifestaient pas sur l'heure leur mécontentement. [Veyrières 1913 #532]

Proverb444 Andevolahy tsy mahatra-drasa : miapoka ery atsimom- patana. [Veyrières 1913 #533]
French translation Esclave qui a manqué la distribution de viande de boeuf : il va se coucher, le coeur gros au sud du foyer. [Veyrières 1913]
French interpretation La distribution, une fois faite, ne se recommence pas ; les absents n' ont qu'à s'en mordre les doigts. [Veyrières 1913]

Proverb445 Andevo lavenom-potsy : raha lolohavina manditso-maso . [Veyrières 1913 #535]
French translation L' esclave c' est comme la cendre : portée sur la tête, cela aveugle. [Veyrières 1913 #535]
French interpretation Les esclaves bien traités prennent le dessus sur leurs maîtres. [Veyrières 1913 #535]

Proverb446 Andevo maro tompo , ka mifidy ny avo tokonana . [Rinara 1974 #212]
Andevo maro tompo: mifidy izay avo tokonana . [Veyrières 1913 #536, Cousins 1871 #172]
French translation Esclave qui est à plusieurs maîtres : il travaille d' abord pour celui qui est le plus riche. [Veyrières 1913 #536]

Proverb447 Andevo maty tompo : raha tsy matim-panompoana , maty voky . [Houlder 1895 #1587, Veyrières 1913 #2840]
French translation Esclave dont le maître vient de mourir : s' il ne meurt pas d' excès de travail, il mourra d' un excès de nourriture. [Veyrières 1913 #2840]
Un esclave dont le maître vient de mourir: s' il ne meurt pas de travail, il mourra de trop manger. [Houlder 1895]
French interpretation Allusion aux distributions de viande dans les funérailles. [Veyrières 1913 #2840]
Aux funérailles il y avait beaucoup à faire pour recevoir les gens, tuer les bœufs, etc., mais c' est aussi alors qu' il y avait le plus à manger. [Houlder 1895]

Proverb448 Andevo miompa andriana , ka raha tsy omby any am-body rova , tsy vita . [Veyrières 1913 #537]
French translation Esclave qui prononce des imprécations contre un noble : il sera jugé par le plus haut tribunal. [Veyrières 1913 #537]

Proverb449 Andevon' andevo . [Veyrières 1913 #538]
French translation C' est la lie du peuple, des esclaves dont les maîtres eux-mêmes sont esclaves. [Veyrières 1913 #538]

Proverb450 Andevon-drazana ; andevo ompikely . [Veyrières 1913 #539]
French translation Esclaves qui viennent des ancêtres ; il y a des esclaves qui servent de génération en génération dans une famille, on les appelle esclaves qui viennent des ancêtres, esclaves nés et nourris dans la famille. [Veyrières 1913 #539]
French interpretation Ils sont dignes de respect. [Veyrières 1913 #539]

Proverb451 Andevon-trova : mandady miditra. [Samson 1965 #A63]

Proverb452 Andevo tokana amin' Andriana : raha tsy matin’ iraka , maty voky. [Houlder 1895 #1536, Cousins 1871 #171]
Andevo tokana amin' andriana : raha tsy matin' iraka , maty voky ; raha tsy maty voky , matin' iraka . [Veyrières 1913 #540]
Andevo tokana an-trano , ka raha tsy matin' iraka , maty voky . [Rinara 1974 #213]
French translation Celui qui est seul esclave chez un noble : s' il ne meurt pas accablé de travail, il meurt d' indigestion; s' il ne meurt pas d' indigestion, il meurt accablé de travail. [Veyrières 1913 #540]
L' unique esclave d' un noble: s' il ne meurt pas de travail, il mourra de l' excès de nourriture. [Houlder 1895]
French interpretation Il a beaucoup a faire, mais aussi beaucoup à manger. L' esclavage fut aboli à Madagascar le 27 Septembre 1896 par M. Laroche, résident général. [Houlder 1895]
Se disait des maîtres capricieux qui se montraient tantôt d'une bonté excessive, tantôt d' une cruelle exigence ; il se disait aussi des gens accablés de travail. [Veyrières 1913 #540]

Proverb453 Andevo tsy mba namana . [Veyrières 1913 #541]
French translation Les esclaves et les hommes libres ne vont pas de pair. [Veyrières 1913 #541]
French interpretation On ne se confie pas à un esclave. [Veyrières 1913 #541]

Proverb968 Aza manao andevolahy mahay valiha : asai-manao , tsy mety ; nony tsy irahina , manao. [Cousins 1871 #417]
Aza manao andevolahy mahay valiha : asaina manao , tsy mety ; nony tsy irahina , manao . [Veyrières 1913 #543]
Aza manao andevolahy mahay valiha : atao " hianao " , tsy manao ; atao " ialahy " vao manao . [Veyrières 1913 #542]
Aza manao ankizilahy mahay valiha : asai-manao tsy mety , nony avela manao . [Rinara 1974 #493]
Aza manao toy ny andevolahy mahay valiha : asai-manao tsy mety ; nony tsy irahina , manao . [Houlder 1895 #1543]
French translation Ne faites pas comme l' esclave qui sait jouer de la guitare ; si on le prie respectueusement de jouer, il ne joue pas ; si on lui dit de jouer en le tutoyant rudement, il joue. [Veyrières 1913 #542]
Ne faites pas comme l' esclave qui sait jouer de la guitare ; si on lui dit d' en jouer, il ne veut pas ; quand on ne le lui demande pas, il joue. [Veyrières 1913 #543]
Ne faites pas comme l' esclave qui sait jouer de la "valiha" : quand on lui demande de jouer, il ne veut pas; et quand on ne le lui demande pas il le fait. [Houlder 1895]
French interpretation La "valiha" est une espèce de guitare de fabrication malgache, et formée d' un tronçon de bambou. [Houlder 1895]
Se disait des inférieurs volontaires et paresseux ; les esclaves connaissant la guitare avaient mauvaise réputation. [Veyrières 1913 #542]

Proverb969 Aza manao andevolahy mandà tompo . [Veyrières 1913]
French translation Ne faites pas comme l' esclave qui refuse d'obéir à son maître. [Veyrières 1913 #544]
French interpretation Se disait des gens qui refusaient de faire le travail et qu' il fallait réduire par la force, comme les esclaves récalcitrants. [Veyrières 1913 #544]

Proverb997 Aza manao fanambadian' andevo . [Veyrières 1913 #78]
French translation Ne vous mariez pas comme les esclaves, sans les formalités qui forment les liens du mariage entre personnes libres. [Veyrières 1913 #78]

Proverb1078 Aza manao lamban' andevo ka tsy harahana. [Houlder 1895 #1547, Veyrières 1913 #2589]
French translation Ne dites pas : ce sont vêtements d' esclaves et ils n' ont pas de valeur. [Veyrières 1913 #2589]
Ne dites pas que ce ne sont que des vêtements d' esclave et qu' ils n' ont pas de valeur. [Houlder 1895 #1547]

Proverb1154 Aza manao tanin' andron' andevolahy , ka ny kibo no atolotra andro. [Houlder 1895]
Aza manao tanin’ andron’ andevolahy : ny kibo no atanina andro. [Cousins 1871 #511]
Aza manao tanin' andron' andevolahy : ny kibo no atanin' andro . [Veyrières 1913 #553]
Aza manao tanin' andron' ankizilahy : ny kibo no atolotra andro . [Rinara 1974 #44]
Hoatry ny fitanin' andron' andevolahy , ka ny kibo kosa no vonjena atanin' andro . [Veyrières 1913 #553]
Tanin' andron' andevolahy : ny handrina , na ny kibo , no atolotra . [Veyrières 1913 #591]
French translation Esclave qui se chauffe au soleil : il présente son front, ou son ventre, au soleil. [Veyrières 1913 #591]
Ne faites pas comme l'esclave qui se chauffe au soleil : il se chauffe le ventre, mais il n' a rien à manger. [Veyrières 1913 #553]
Ne vous chauffez pas au soleil à la façon d' un esclave, lequel expose son ventre à la chaleur. [Houlder 1895]
French interpretation Il vaut mieux travailler et gagner sa nourriture que de se chauffer au soleil. [Veyrières 1913 #553]
Se disait de ceux qui se livraient complètement soit à leurs créanciers, soit aux juges et au gouvernement. [Veyrières 1913 #591]

Proverb1398 Aza mikapa sakaiza hoatry ny andevolahy homan-tain-jiro . [Veyrières 1913 #546]
Aza mikapa sakaiza ohatra ny andevolahy homan-tain-jiro . [Houlder 1895]
Aza mikapa sakaiza , ohatra ny andevolahikely homan-tainjiro . [Cousins 1871]
Aza mikapa sakaiza ohatra ny ankizilahy homan-tain-jiro . [Rinara 1974 #771]
French translation N' attaquez pas vos amis, comme l' esclave qui mange les restes de suif de la lumière qui sert à l' éclairer. [Veyrières 1913 #546]
Ne frappez pas votre ami comme un esclave qui mange les restes de suif de la lampe (qui servait à l' éclairer). [Houlder 1895]
French interpretation Il fallait qu' il eût faim! [Houlder 1895]
Il ne faut pas être ingrat, ni tromper ses amis et prendre leurs biens par ruse. [Veyrières 1913 #546]

Proverb1415 Aza miraikiraiky toy ny andevom-behivavy . [Houlder 1895 #1546]
Miraikiraiky toy ny andevom-behivavy . [Veyrières 1913 #574, Cousins 1871 #1809]
French translation Lourdaud et maladroit comme un esclave de femme. [Veyrières 1913 #574]
Ne soyez pas stupide comme l' esclave d' une femme. [Houlder 1895]
French interpretation Ce n' est pas un compliment à l' adresse de cette demière! [Houlder 1895]
Les esclaves appartenant à des femmes avaient mauvaise réputation. [Veyrières 1913]

Proverb1847 Donto tahaka ny sorok’ andevolahy mpilanja . [Cousins 1871 #862]
Donto tahaky ny sorok' andevolahy mpilanja . [Veyrières 1913 #6354]
French translation Endurci, comme l' épaule de l'esclave porteur de paquets. [Veyrières 1913 #6354]

Proverb1956 Fanahin' andevo . [Veyrières 1913 #547]
French translation Mener une conduite basse, c' est se conduire comme les esclaves. [Veyrières 1913 #547]

Proverb1957 Fanahin’ andevo , mandevona. [Cousins 1871 #899]
Ny fanahin' andevo , mandevona. [Veyrières 1913 #583]
Toy ny fanahin' andevo mandevona. [Houlder 1895]
French translation C' est dans la nature d' un esclave de détruire. Le bien de leurs maîtres leur importait peu. [Houlder 1895]
Gaspillage et destruction, voilà conduite d' esclave. [Veyrières 1913 #583]
French interpretation Jeu sur les mots "andevo" et "mandevona" . [Houlder 1895]
Se disait des serviteurs qui gaspillaient les choses de leurs maîtres, et des enfants qui mangeaient les biens de leurs parents ; les esclaves avaient la réputation d'être portés à gaspiller et à détruire. [Veyrières 1913 #583]

Proverb1962 Fanahin-kisoa : tsy manana andevo , ka tia tondro molotra . [Veyrières 1913 #548, Cousins 1871 #904]
Fanahin-kisoa : tsy manana mpanompo ka tiatondro-molotra . [Rinara 1974 #1075]
French translation Avoir des allures de porc : on n' a pas d' esclaves et on aime à montrer les gens en allongeant les lèvres comme les porcs. [Veyrières 1913 #548]
French interpretation On montrait ainsi du bout des lèvres l' esclave à vendre ; sens général : beaucoup de paroles et peu de réalité. [Veyrières 1913 #548]

Proverb2286 Hanina omena andevolahy : tsy tian-kano , tian-kano . [Veyrières 1913 #552, Abinal 1888]
Toy ny hanina omena andevo : "Tian-kano , tsy tian-kano ". [Houlder 1895 #1564, Cousins 1871 #3195]
Toy ny hanina omena mpanompo : tian-kano , tsy tian-kano . [Rinara 1974 #4283]
French translation Comme la nourriture qu' on donne aux esclaves: qu' ils l'aiment ou qu' ils ne l' aiment pas, il faut qu'ils la mangent. [Houlder 1895]
Nourriture donnée à un esclave: qu'elle soit bonne ou mauvaise à manger, il est obligé de la manger. [Abinal 1888]
Nourriture qu' on donne à l' esclave : qu' elle soit bonne ou mauvaise, il est obligé de la manger. [Veyrières 1913 #552]
French interpretation Il faut se contenter de tout ce qui vient des supérieurs. [Abinal 1888]
Ils n' ont pas le choix. [Houlder 1895]
Se disait des travaux qu'on était obligé de faire. [Veyrières 1913 #552]

Proverb2362 Hendry miady amin’ adala : havazinana no hita. [Cousins 1871 #1050]
Hendry miady amin' adala , ka havizanana no hita. [Houlder 1895 #331]
Hendry miady amin' adala ka havizanana no vokany. [Rinara 1974]
Miady amin' andevo , ka havizanana no hita. [Houlder 1895 #1555]
Miady amin' ny adala , ka havizanana no hita. []
French translation Celui qui se dispute avec un imbécile, ne trouve que la honte et le déshoneur. []
En se querellant avec un esclave, on ne récolte que de la honte. [Houlder 1895]
Un homme sensé se disputant avec un imbécile: il ne récoltera que la honte. [Houlder 1895]

Proverb2492 Hovalahy mamosavy andevolahy , ka misolo ny entan- kitainy . [Houlder 1895 #1582, Veyrières 1913 #492]
French translation Un Hova jetant un sort (et par là tuant) un esclave, doit ensuite porter sa charge de bois. [Houlder 1895]
French interpretation Hova qui jette un sort sur un esclave et le tue : c' est à lui de porter la charge de bois de l' esclave. [Veyrières 1913 #492]

Proverb2606 Ivadinao tsy miteny , ividiano andevokely . [Veyrières 1913 #557, Cousins 1871 #1155]
Ivadinao tsy miteny , ividiano mpanompokely . [Rinara 1974 #1456]
Vadinao tsy miteny , ividiano andevo kely. [Houlder 1895 #1777]
French translation Si ta femme est muette, achète-lui un jeune esclave. [Houlder 1895]
Si votre femme ne parle pas, achetez-lui un petit esclave : cela la fera parler. [Veyrières 1913 #557]
French interpretation Elle en aura plein la bouche. Il ne faut pas rester oisif. [Veyrières 1913 #557]
Elle sera alors bien forcée d' ouvrir la bouche pour commander, gronder, etc. [Houlder 1895]

Proverb2651 Izay hajaina tsy ho andriana tsy akory, ary izay manaja tsy ho andevo tsy akory; ka tsara ny mifanaja . [Houlder 1895 #187]
French translation Être respecté ne rend pas noble, et respecter ne rend pas esclave; donc il est bon de se respecter l' un l' autre. [Houlder 1895]

Proverb2791 Kabaro tsy hefaina tsy andoavana andevo antitra . [Samson 1965 #K4]
Kabaro tsy hifaina , tsy andoavana andevo antitra . [Houlder 1895]
Malagasy interpretation Kabary tsy efa tsy andoavana andevo antitra. [Houlder 1895]

Proverb3135 Lavenom-potsy ny andevo , ka raha aingaingaina manditsi-maso . [Veyrières 1913 #559]
Ny andevo toy ny lavenom-potsy , ka raha aingaingaina manditsoka . [Houlder 1895]
Ny andevo , toy ny lavenom-potsy : raha aingain-gaina , mahaditsi-maso . [Veyrières 1913 #559, Cousins 1871 #2160]
Ny mpanompo toy ny lavenom-potsy ka raha ingaingaina manditsoka . [Rinara 1974 #3160]
French translation Il en est des esclaves comme des cendres qui volent dans les yeux lorsqu' on les élève. [Veyrières 1913 #559]
Les esclaves sont comme des cendres blanches: si on les soulève, elles vous vont dans les yeux. [Houlder 1895]
French interpretation Les esclaves vantés et trop bien soignés deviennent exigeants. [Veyrières 1913 #559]
Si on leur montre de la bonté, aussitôt ils en abuseront, et vous feront du tort. [Houlder 1895]

Proverb3137 Lavi-dingana hoatry ny andevolahy misikidy ho andriana . [Houlder 1895 #1586, Veyrières 1913 #5853]
Lavi-dingana toy ny mpanompo misikidy ho andriana . [Rinara 1974 #1768]
French translation Faire une grande enjambée, comme un esclave qui, par divination, voudrait devenir noble. [Houlder 1895]
Faire un grand pas, comme l' esclave qui fait le sikidy ou divination pour devenir noble. [Veyrières 1913]

Proverb3238 Madio midina, toy ny andevo manasa lamban' Antananarivo . [Houlder 1895 #1551]
Madio midina, toy ny andevon’ Antananarivo manasa lamba. [Cousins 1871 #1391]
Madio midina toy ny tsongavavin' Antananarivo handeha hanasa lamba . [Rinara 1974 #1826]
French translation Être propre en descendant, comme les esclaves s' en allant laver les vêtements (de leurs maîtres) de Tananarive. [Houlder 1895]
French interpretation En descendant de la ville vers la rivière, les esclaves se paraient des vêtements de leurs maîtres, et c' est pour cela qu' ils étaient propres. [Houlder 1895]

Proverb3333 Maina tsy azo diasana, hoatry ny fia-parin' andevolahy . [Veyrières 1913 #560]
Maina tsy azo diasana, ohatra ny fia-parin’ an-devolahy . [Cousins 1871, Houlder 1895]
Maina tsy azo diasana, toy ny fia-parin' ankizilahy . [Rinara 1974 #1895]
French translation C' est une chose complètement sucée et desséchée sans qu' un autre puisse y revenir, comme la canne à sucre sucée par un esclave. [Veyrières 1913 #560]
Trop sec pour qu' on puisse encore y sucer, comme un morceau de canne à sucre sucé par un esclave. [Houlder 1895]
French interpretation Ou bien il avait de fortes dents, ou bien il était à moitié affamé. [Houlder 1895]
Se disait des choses dont on avait épuisé toutes les ressources. [Veyrières 1913 #560]

Proverb3406 Mamantan-trano vita , hoatry ny andevolahy namidy . [Veyrières 1913 #561]
Mamantan-trano vita , ohatra ny andevolahy namidy . [Cousins 1871]
French translation Trouver une maison toute faite comme l' esclave qui a été vendu. [Veyrières 1913 #561]
French interpretation Entreprendre sans difficulté. [Veyrières 1913 #561]

Proverb3495 Manambitamby lava , toy ny manana andevo tokana . [Houlder 1895 #1541, Veyrières 1913 #562]
Manambitamhy lava, toy ny manana andevo tokana . [Cousins 1871 #1501]
French translation Cajoler constamment, comme le propriétaire d' un seul et unique esclave. [Houlder 1895]
Témoigner continuellement de l' affection et de la condescendance comme celui qui n' a qu' un seul esclave. [Veyrières 1913 #562]
French interpretation Autrement il n' en aurait rien fait, et il n' en avait pas d' autres à employer. [Houlder 1895]
Se disait des affections intéressées ; et aussi des gens toujours prêts à accepter un service. [Veyrières 1913 #562]

Proverb3505 Mananatra zaza tsy nateraka mahabe foto-tsofina . [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Maniraka andevo tsy nohinary , mahabe foto-tsofina . [Veyrières 1913 #566, Cousins 1871]
Maniraka ny zaza tsy nateraka , ka mahabe vavorona . [Veyrières 1913 #922, Cousins 1871 #1618]
Maniraka zaza tsy nateraka , ka mahavizam-bava . [Rinara 1974 #2111]
Zanaka tsy nateraka , mahabe vavorona . [Houlder 1895 #1874, Veyrières 1913 #953]
French translation Des enfants qui ne sont pas à vous dilatent les narines, c.à.d. vous mettent en colère. [Houlder 1895]
Des enfants qu' on n' a pas engendrés vous agrandissent les narines. [Veyrières 1913]
Envoyer au travail ou en commission un enfant qu' on n' a pas mis au monde, cela fait élargir les narines. [Veyrières 1913 #922]
Envoyer travailler un esclave dont on n' est pas le maître, cela fait gonfler le dessous des oreilles. [Veyrières 1913 #566]
Réprimander un enfant d' un autre lit, c' est se gonfler le cou et s' égosiller : il n' écoute pas. [Veyrières 1913 #973]
French interpretation Ils font mettre en colère. [Veyrières 1913 #953]
Les esclaves n' obéissent qu' à leur maître et il faut crier après eux pour les faire travailler. [Veyrières 1913 #566]
Les rapports entre les marâtres et les enfants sont difficiles et les marâtres s'égosillent à crier après les enfants pour les faire travailler ; ce proverbe se disait des rapports entre les maîtres et les subordonnés. [Veyrières 1913 #922]
Se disait de la difficulté de commander aux enfants des autres. [Veyrières 1913 #973]

Proverb3544 Manao andevolahy miandry faty : ny hena no andrasany eo, tsy mba ny faty no andrasana . [Veyrières 1913 #563]
French translation Faire comme l' esclave qui veille un mort : ce n' est pas le mort qu' il veille, mais le morceau de viande qui lui reviendra du boeuf tué à l' occasion des funérailles. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait de ceux qui agissent par intérêt. [Veyrières 1913 #563]

Proverb3800 Maniraka andevo tsy noharina ka mahavizam-bava . [Houlder 1895 #1554]
French translation Envoyer un esclave qui n' est pas à soi, c' est parler pour rien. [Houlder 1895]
French interpretation Parce qu' il refuse de travailler pour d' autres que son propre maître. [Houlder 1895]

Proverb4065 Miangaly miserana, toy ny andevolahy mizaha lanonana , fa raha tonga maka kitay . [Veyrières 1913 #570]
Miangaly miserana, toy ny andevolahy mizaha lanonana , kanefa raha tonga, maka kitay. [Cousins 1871 #1717]
Miangaly miserana toy ny ankizilahy mizaha lanonana , fa raha tonga maka kitay . [Rinara 1974]
French translation Qui se paie des caprices et des distractions d' un moment, comme l' esclave qui va voir les réjouissances publiques, mais une fois de retour il faut qu' il aille chercher la provision de paille à brûler. [Veyrières 1913 #570]

Proverb4067 Miangatra , hoy Itsarafihavy : vao teraka dia andevolahy , ka atao Itsarafihavy . [Veyrières 1913 #571, Cousins 1871 #1719]
French translation C' est se moquer des gens, dit Tsarafihavy : dès ma naissance je suis esclave et l' on m' appelle : celui dont la venue est heureuse. [Veyrières 1913 #571]
French interpretation On donnait ce nom à des enfants d' esclaves au service d'une famille, parce que l' événement était heureux pour les maîtres. [Veyrières 1913 #571]

Proverb4143 Mifakofako kitay merika andro , ka mahatsiaro ny andevo namidy . [Veyrières 1913 #572, Cousins 1871 #1758]
French translation Quand on ramasse des détritus pour allumer le feu par un temps de bruine, c' est alors qu' on se souvient de l' esclave qu'on a vendu. [Veyrières 1913 #572]
French interpretation Le malheur fait souvenir des services passés. [Veyrières 1913 #572]

Proverb4203 Mihinjihinjy hoatry ny andevolahy maty anaka . [Veyrières 1913 #5558]
Mihinjihinjy ohatra ny andevolahy maty anaka . [Houlder 1895]
French translation Raide comme un esclave dont l' enfant vient de mourir. [Veyrières 1913 #5558]
Se raidir comme un esclave dont l’enfant vient de mourir. [Houlder 1895]
French interpretation Contrairement aux autres il ne verse pas de larmes. [Houlder 1895]
L' esclave ne pleure pas. [Veyrières 1913 #5558]

Proverb4400 Mitavozavoza hoatry ny andevom-behivavy . [Veyrières 1913 #576]
French translation Maladroits comme les esclaves qui appartiennent à des femmes. [Veyrières 1913 #576]
French interpretation Ils avaient la réputation d'être paresseux et maladroits. [Veyrières 1913 #576]

Proverb4530 Mivontovonto ratsy hoatry ny andevolahy voky taim-piraka . [Veyrières 1913 #2216]
French translation Mauvaise graisse comme celle de l' esclave qui se rassasie de la gélatine formée au fond de la marmite. [Veyrières 1913 #2216]
French interpretation Se disait des biens mal acquis et des mauvais riches. [Veyrières 1913 #2216]

Proverb4547 Mody amy ny laoniny, ohatra ny andevolahy verin-trosa . [Cousins 1871]
Mody amin' ny laoniny hoatry ny andevolahy verin-trosa . [Veyrières 1913]
Mody amin' ny laoniny ohatra ny ankizilahy verin-trosa . [Rinara 1974]
French translation Qui est dans l' ordre et selon la justice comme un homme devenu esclave pour dettes. [Veyrières 1913 #577]
French interpretation On pouvait perdre sa liberté quand on ne payait pas ses dettes ; ce proverbe se disait toutes les fois qu' une affaire était remise en ordre. [Veyrières 1913 #577]

Proverb4549 Mody an-tanindrazana , toy ny andevolahy lany harena . [Veyrières 1913 #578, Cousins 1871 #1936]
French translation Revenir dans le domaine de ses ancêtres comme un esclave qui a fait faillite. [Veyrières 1913 #578]
French interpretation Il sera obligé de demeurer esclave ; le proverbe se disait de ceux qui retombaient dans leur malheureux état antérieur. [Veyrières 1913 #578]

Proverb4618 Mpandova tsy mahay mitahiry : ho andevon' ny mpiasa hendry . [Rinara 1974]

Proverb4923 Ny anankiray natao hoe andevo namidy "; ny anankiray natao hoe "nifindra fihinana "; ary ny anankiray natao hoe "andevo tsy fiompy"; ary ny anankiray natao hoe "andevon-drazana ". [Houlder 1895]
French translation L’un s’appelait un "esclave vendu" (on n’avait plus de droits sur lui); d’un autre on disait qu’il avait seulement "changé de table" (ayant été vendu à un ami); un troisième était un esclave que "l’on ne garde pas" (étant de trop mauvais caractère); enfin, un quatrième était "un esclave hérité des ancêtres" (c' était le meilleur, il faisait presque partie de la famille, ses parents y ayant été avant lui). [Houlder 1895]

Proverb4939 Ny andevolahy kapila voahitsaka ; ny andevovavy vomanga an-kotrika . [Houlder 1895 #1549, Veyrières 1913 #582]
French translation Un esclave est un tesson de calebasse qu' on foule aux pieds ; une esclave est une patate qui cuit dans la marmite. [Veyrières 1913 #582]
Un esclave (homme) est un têt de calebasse foulé aux pieds; une esclave est une patate qui cuit dans la marmite. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe disait le peu d' importance des esclaves. [Veyrières 1913 #582]
Leurs paroles n' ont aucune importance. [Houlder 1895]

Proverb4940 Ny andevo loza tompo no tsara midina, tsy ampy ny omen' ny tompony . [Veyrières 1913 #2317]
French translation Les esclaves auxquels les maîtres ne donnent pas de quoi se vêtir, revêtent les habits de leurs maîtres lorsqu' ils descendent les laver. [Veyrières 1913 #2317]
French interpretation Se disait des maîtres avares. [Veyrières 1913 #2317]

Proverb4941 Ny andevo : sompatra , tsy miasa izy, rahefa mahay valiha , dia amidy . [Veyrières 1913 #579]
French translation L'esclave devient volontaire et paresseux quand il sait jouer de la guitare, et il faut le vendre. [Veyrières 1913 #579]
French interpretation Se disait des esclaves volontaires et paresseux. [Veyrières 1913 #579]

Proverb4942 Ny andevo tompoi-manompo . [Veyrières 1913 #580]
Toy ny andevo : tompoi-manompo . [Houlder 1895]
French translation Pareils aux esclaves: ce sont des serviteurs qui se font servir. [Houlder 1895]
Pour être bien servi, il faut avoir des égards pour les serviteurs. [Veyrières 1913 #580]
French interpretation Le propriétaire était tenu de leur fournir tout ce qu' il leur fallait. [Houlder 1895]

Proverb4943 Ny andevo tsy mba rai-olona . [Veyrières 1913 #581, Cousins 1871 #2161]
French translation Les esclaves ne font pas un avec les Hova. [Veyrières 1913 #581]
French interpretation Il ne faut se fier que tout juste aux esclaves. [Veyrières 1913 #581]

Proverb5061 Ny fanambadian' andevo tsy manam-pahefana toy ny hefakefak' omby . [Houlder 1895 #1585, Veyrières 1913 #1218]
French translation Le mariage des esclaves n' a pas plus de force que le sabot du boeuf, où les deux doigts sont soudés mais peuvent se séparer. [Veyrières 1913]
Un mariage d' esclaves n' a pas plus de force qu' un sabot de bœuf. [Houlder 1895]
French interpretation Dans le pied du bœuf, les deux doigts sont soudés, mais se séparent; de même deux esclaves mariés et appartenant à deux personnes différentes, peuvent être séparés par la vente de l'un ou de l'autre. [Houlder 1895]
Les esclaves mariés, appartenant à des maîtres différents, pouvaient être séparés au hasard de la vente. [Veyrières 1913 #1218]

Proverb5135 Ny fo be andevon’ ny tenabe . [Samson 1965 #N6]

Proverb5178 Ny havana manavangavana, ary ny fanahin' andevo mandevona. [Veyrières 1913 #300]
French translation Parfois les parents délaissent leur parenté, et les esclaves sont portés à détruire. [Veyrières 1913 #300]
French interpretation Conseil d' Andrianampoinimerina à son fils Radama. Proverbe fait d' assonance. [Veyrières 1913 #300]

Proverb5710 Ny vitsy andevolahin’ ny maro . [Cousins 1871 #2478]
Ny vitsy andevon' ny maro . [Houlder 1895 #1548]
French translation Ceux qui sont peu nombreux sont les esclaves de ceux qui le sont. [Houlder 1895 #1548]

Proverb5762 No dia tsy manana tsinona , ka no dia manao andevolahy mampirafy ka manita-draharaha ? [Veyrières 1913 #1430]
French translation Alors que vous êtes sans aucune ressource, pourquoi faites-vous comme l' esclave qui a plusieurs femmes et augmente ainsi son travail ? [Veyrières 1913 #1430]
French interpretation La polygamie appauvrit car il faut nourrir plusieurs femmes. [Veyrières 1913 #1430]

Proverb6005 Rafozana tsy tompo, vinanto tsy andevo : laha misaraka samy olon-ko azy. [Samson 1965 #R10]

Proverb6037 Raha hety ny atao , hazondrano tonga andevo . [Houlder 1895 #1557]
Raha mety ny atao , ny hazondrano aza tonga mpanompo . [Rinara 1974 #233]
French translation Si on réussit dans ce qu' on fait, des joncs (dont on fait des corbeilles) deviendront des esclaves. [Houlder 1895]
French interpretation Les esclaves étaient le plus grand signe de prospérité. [Houlder 1895]

Proverb6106 Raha miady ny andevolahy , dia ny maty momba ny maty , ary ny sisa manompo. [Veyrières 1913 #6003]
French translation Quand les esclaves se battent, ceux qui sont tués vont habiter parmi les morts, et les survivants continuent leur service. [Veyrières 1913 #6003]
French interpretation Réponse faite par le premier ministre à la reine Rabodo, femme de Radama II, lorsqu' elle essayait de l' apaiser ; il signifiait par là, sa volonté de poursuivre sa vengeance contre les courtisans du roi. [Veyrières 1913 #6003]

Proverb6121 Raha mpanan-karena tsy mahavoky andevo , dia sahala amy ny malahelo ihany; ary raha malahelo be hanin-kotrana , dia sarotra atao malahelo. [Cousins 1871]
Raha mpanan-karena tsy mahavoky andevo , dia sahala amin' ny malahelo ihany ; ary raha malahelo be hanin-kotrana , sarotra atao malahelo . [Veyrières 1913 #588]
French translation Un riche qui n' arrive pas à nourrir ses esclaves, ressemble à un pauvre ; et un pauvre qui a beaucoup d' autres vivres que le riz, passe difficilement pour pauvre. [Veyrières 1913 #588]
French interpretation La nourriture est la grande chose. [Veyrières 1913 #588]

Proverb6176 Raha tsara ny vadin-drahalahy , dia amosavina ny rahalahy hitondrana loloha ; raha be omby sy be andevo , isomparana hahazahoana harena . [Veyrières 1913 #1163]
French translation Une homme qui a une belle-soeur, belle et sage, jette un sort à son frère pour le faire mourir et épouser la veuve ; s' il convoite les boeufs et les esclaves de son frère, il lui cause du tort pour s' enrichir. [Veyrières 1913]

Proverb6746 Tahaky ny andevolahy voky vomanga : tsy taviny, fa salibany . [Veyrières 1913 #589]
French translation C' est comme l'esclave repu de patates : il n' est pas gras, mais il est gonflé. [Veyrières 1913 #589]
French interpretation Se disait de ceux qui se bourraient ainsi : c' est de la mauvaise graisse ; au figuré, se disait des mauvais riches et des richesses mal acquises, et aussi de l' apparence et de la réalité. [Veyrières 1913 #589]

Proverb6847 Tandroky ny andevovavy ny fisoitra afo : sady mahay manavia , manavanana . [Cousins 1871]
Tandroky ny andevovavy ny fisoitrafo : sady mahay manavia , manavanana . [Veyrières 1913 #590]
Tandroky ny andevovavy ny fisoitr' afo , sady mahay manavia no mahay manavanana . [Houlder 1895]
Tandroky ny mpanompo ny fisoitrafo , ka manavia : kinga, manavanana : mailaka . [Rinara 1974 #4039]
French translation Le tisonnier est la défense (litt. les cornes) de la femme esclave, elle s' en sert pour frapper à droite ou à gauche. [Houlder 1895]
Le tisonnier est la ressource de l' esclave : elle le manie à gauche et à droite, elle s' en sert pour toute sorte de choses. [Veyrières 1913 #590]
French interpretation Se disait de ce qui sert à plusieurs fins. [Veyrières 1913 #590]

Proverb7122 Toy ny andevolahy miandry faty : izay mahery vava ihany no amboninjato . [Veyrières 1913 #593, Cousins 1871]
Toy ny andevolahy miandry faty, ka izay mahery vava no lohany . [Houlder 1895]
Toy ny ankizilahy miandry faty , ka izay be vava no lohany . [Rinara 1974 #4262]
French translation Esclaves qui veillent un mort : le plus fort en bouche est centenier. [Veyrières 1913 #593]
Semblables aux esclaves veillant un mort: c' est celui qui parle le plus qui est considéré comme chef. [Houlder 1895]
French interpretation Les braillards l'emportent. [Veyrières 1913 #593]
Parce que chez les esclaves il n' y avait ni organisation ni hiérarchie. [Houlder 1895]

Proverb7266 Tompoi-manompo tahaka ny andevo . [Rinara 1974 #4176]
Tompoi-manompo toy ny andevon' ny Manendy. [Veyrières 1913 #592, Cousins 1871 #3122]
French translation Esclaves bien traités comme chez les Manendy. [Veyrières 1913 #592]
French interpretation Se disait des maîtres qui traitaient bien leurs esclaves ; les Manendy étaient des serfs royaux. [Veyrières 1913 #592]

Proverb7449 Tsy atakalo , tsy amidy resy , toa zana- drazana. [Rinara 1974 #4480]
Tsy atakalo , tsy amidy resy , toy ny andevon-drazana . [Houlder 1895 #1556, Veyrières 1913 #594, Cousins 1871 #3338]
French translation C'est comme les esclaves de la famille : on ne les change pas, on ne les vend pas. [Veyrières 1913 #594]
Qu' on ne veut ni échanger ni vendre à perte, comme un esclave hérité. [Houlder 1895]
French interpretation Il faut garder précieusement ce que les ancêtres ont laissé, et aussi amasser en vue de l' avenir. [Veyrières 1913 #594]
Un esclave né et élevé dans la famille était beaucoup plus apprécié qu' un esclave acheté. [Houlder 1895]

Proverb7535 Tsy mahafoy kirobo hamidy gadra, ka very (an-devon ) telo-polo . [Cousins 1871 #3363, Nicol 1935 #99]
Tsy mahafoy kirobo hamidy gadra , ka very telopolo . [Rinara 1974 #4509, Houlder 1895]
Tsy mety raha tsy mahafoy kirobo hamidy gadra , ka very andevon- telopolo . [Veyrières 1913 #2337]
Tsy mety raha tsy mahafoy sasanangy hamidy gadra , ka hamoy telopolo . [Veyrières 1913 #2337]
French translation Il ne convient pas, pour économiser l' achat de fers de trente-trois sous, ou vingt-cinq sous, de perdre un esclave de trente piastres. [Veyrières 1913 #2337]
Ne pas oser sacrifier 1 fr. 20 pour l’achat d’une chaîne et perdre ainsi un esclave de 30 piastres. [Nicol 1935]
Ne pas vouloir dépenser un "kirobo" ( - 1 fr. 25) pour acheter une chaîne, et perdre ensuite trente piastres (150 frs.). [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe se disait de ceux qui ne voulant pas faire une petite dépense utile, perdent beaucoup plus ; l' esclave que le maître n' enchaîne pas est exposé à s' enfuir. [Veyrières 1913 #2337]
Cette dernière somme représentait le prix moyen d' un esclave. On attachait souvent avec une chaîne un esclave qu' on venait d' acheter, cela pour l'empêcher de s' échapper; celui qui, faute d'une chaîne, ne le faisait pas, courait le risque de le voir s' enfuir. [Houlder 1895]

Proverb7673 Tsy mety raha manao andevovavy may trano : ny trano may tsy hitany, fa "Maty aho varin- -janako !". [Cousins 1871 #3433]
Tsy mety raha manao ankizivavy may trano , ka ny trano may tsy hitany fa ny may ao ny varin- -janako no ambentin-teny . [Rinara 1974]

Proverb7698 Tsy mety raha mitaraikiraiky , sahala amin' ny andevom-behivavy . [Rinara 1974 #4650]
Tsy mety raha mitaraikiraiky , toy ny andevom-behivavy . [Cousins 1871 #3467]

Proverb7704 Tsy mety raha ny mahazo andevo milefa indray no mandoa vola folo . [Veyrières 1913 #597, Rinara 1974 #4661, Cousins 1871 #3477]
French translation Il ne convient pas que celui qui rattrape un esclave déserteur, paie deux piastres et demie. [Veyrières 1913 #597]
French interpretation Il ne faut pas être puni d'une bonne action. [Veyrières 1913 #597]

Proverb7814 Tsy mitsapa farany hoatry ny andevolahy mangery an-jezika na an-davenona . [Veyrières 1913 #599]
French translation Agir inconsidérément et sans penser aux suites, comme l' esclave qui va à la selle dans les cendres et le fumier. [Veyrières 1913 #599]
French interpretation C' est lui qui sera obligé de porter tout cela aux champs. [Veyrières 1913 #599]

Proverb7980 Vakam-potsin' andevolahy : ka sady an-doha no an-tongotra . [Veyrières 1913 #600]
Vakapotsin' andevolahy : ka sady an-doha no an-tongotra . [Houlder 1895]
French translation Les petites perles blanches d’un esclave: il s’en met non seulement au cou mais aussi aux pieds. [Houlder 1895]
Perles blanches d' un esclave : il en met et au cou et aux pieds. [Veyrières 1913 #600]

Proverb7992 Valabalaka hoatry ny andevolahy homan-goaika . [Veyrières 1913 #602]
Valabalaka , ohatra ny andevolahy homan-goaika . [Cousins 1871]
Valabalaka sahala amin' ny ankizilahy homan-goaika . [Rinara 1974]
French translation Las comme un esclave qui mange du corbeau. [Veyrières 1913 #602]
French interpretation Se disait d' une grande fatigue. [Veyrières 1913 #602]

Proverb8461 Zoky toavina tsy andriana , zandry manoa tsy andevo ; fa ifanoavana no mahamasina ny manjaka. [Veyrières 1913 #1170]
French translation L' aîné qu'on honore n' est pas un seigneur, le cadet qui l' honore n' est pas un esclave ; mais cet honneur réciproque des frères rejaillit sur le souverain et l' honore. [Veyrières 1913 #1170]
French interpretation Sens général : il faut se respecter mutuellement. [Veyrières 1913 #1170]

Index