Index

Proverbs : tanàna

Proverb Afa-baraka toy ny vomanga an-tanàna, fa ny akoho no avy mihehy. [Cousins 1871, Veyrières 1913, Rinara 1974]
Afa-baraka toy ny vomanga an-tanàna, ka ny akoho no avy mihehy. [Houlder 1895]
French translation Confus et déshonoré comme les patates plantées dans un village, car les poules viennent les déterrer. [Veyrières 1913 #6445]
Être déshonoré comme des patates plantées dans un village, ce sont les poules qui viennent les picorer. [Houlder 1895]
French interpretation Déshonoré aux yeux de tous, même des gens de basse condition. [Veyrières 1913 #6445]
Jeux de mots sur "hehy" , rire et "mihehy" gratter comme une poule. [Houlder 1895]

Proverb Akoholahy an-tanàna, ka samy manenjika ny resiny. [Rinara 1974]

Proverb Akondro kely avara-tanàna, ka raha avana manan-tompo. [Houlder 1895]
Akondro kely avara-tanàna: raha ava-manan-tompo. [Rasamuel: Zanakantitra, Cousins 1871, Veyrières 1913]
French translation Petit bananier au nord du village : si son pied est travaillé, c' est qu' il a un maître. [Veyrières 1913 #1555]
Un petit bananier au nord du village, si quelqu' un veut l' arracher, il se trouve avoir un propriétaire. [Houlder 1895]
French interpretation Ce n' est rien, et pourtant quelqu' un le réclamera comme sien. [Houlder 1895]
Se disait de la jeune fille pauvre : si elle a des parures c' est quelle est courtisée ; au nord du village les arbres étaient chétifs parce que le parc à boeufs n'était pas de ce côté. [Veyrières 1913]

Proverb Akory ilay malaina: asaina miasa lohataona, manao hoe vaky lafika aho; asaina manosy fahavaratra, mararin' ny tazo aho; avela an-tanàna, tsy mahamasa-kanina. [Houlder 1895]
Akory ity ilay malaina : asaina miasa lohataona, milaza ho vaky lafika; asaina manosy fahavaratra, milaza ho mararin' ny tazo; avela an-tanàna tsy mahamasa-kanina. [Rinara 1974 #94]
French translation Regardez-moi ce paresseux: on veut le faire bêcher au printemps, il dit qu' il a des crevasses aux pieds; on veut le faire piétiner les rizières en été, il prétend avoir la fièvre; on le laisse au village, il ne peut pas même cuire les repas. [Houlder 1895]

Proverb Andevolahy tsy mahatra-drasa : any avara-tanàna vao mingoso anabavy. [Cousins 1871 #196, Veyrières 1913]
French translation Esclave qui a manqué la distribution de viande de boeuf : il s' en va au nord du village pour jurer par sa soeur. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens en colère qui ne manifestaient pas sur l'heure leur mécontentement. [Veyrières 1913 #532]

Proverb Aza mijery soratr' omby an-tanàna. [Houlder 1895]
Malahelo ny mijery soratr' omby an-tanàna. [Rinara 1974 #1846, Veyrières 1913]
French translation Celui qui a vendu un boeuf à un voisin, dans le village, a du chagrin lorsqu' il en voit la belle croissance. [Veyrières 1913]
Ne regardez pas la couleur d' un bœuf au village. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe disait le regret qu'on éprouve à se défaire d'un objet aimé ; il s' appliquait aussi à la femme divorcée et remariée dans le même village. [Veyrières 1913 #4387]
Mais amenez-le au marché, et vous verrez ce qu' on vous en donnera. [Houlder 1895]

Proverb Boka nangala-tsira: any andrefan-tanàna vao ningoso reny. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Boka nangala-tsira ka any andrefan-tanàna vao mingoso fady. [Rinara 1974 #939]
French translation Lépreux qui a volé du sel : à l' ouest du village il jure contre sa mère, car le sel brûle ses plaies. [Veyrières 1913 #4286]
French interpretation On est puni par où l' on pèche. [Veyrières 1913 #4286]

Proverb Fandrotrarana an-tananaolo : mandimby rainy tsy satry. [Cousins 1871 #923]
Fandrotrarana an-tanàna haolo ka mandimby ray tsy satry. [Rajemisa 1985]
Fandrotrarana an-tanàna haolo : mandimby rainy tsy satry. [Veyrières 1913]
Malagasy interpretation Enti-milaza ireo olona voatery hiteny ampahibemaso na hikabary satria tsy eo intsony ireo zokiolona tokony hanao izany. [Rajemisa 1985]
French translation Chiendents dans un village abandonné : ils succèdent à leurs pères sans l' avoir désiré. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des mauvais héritages ; se disait aussi des enfants qui héritaient trop jeunes de leurs parents. [Veyrières 1913 #3172]

Proverb Fotsimbary tsy ilaozan' akatatra (akotry) ary lohan' omby tsy ilaozan-delany. [Rinara 1974 #1203]
Fotsimbary tsy ilaozan’ akatatra ; lohan’ omby tsy ilaozan-delany. [Cousins 1871 #991]
Fotsimbary tsy ilaozan' akatatra, lohan' omby tsy ilaozan-delany, teny maro tsy ilaozan' ny ota. [Veyrières 1913]
Fotsimbary tsy ilaozan' akatatra, tanàna tsy ilaozan' adala. [Rajemisa 1985 #42]
Ny vary tsy ilaozan' akatatra, tanàna tsy ilaozan' adala. [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Na aiza na aiza tsy maintsy ahitana olona hafahafa miavaka amin' ny maro ihany. [Rajemisa 1985 #42]
Tsy maintsy misy tsininy kely fa tsy tsara tanteraka akory. [Rajemisa 1985]
French translation Dans du riz blanc, il reste toujours des grains non décortiqués; dans une tête de boeuf, il y a toujours une langue ; dans un long discours il y a toujours quelques fautes. [Veyrières 1913]
French interpretation Il ne faut pas demander l' impossible. [Veyrières 1913 #5752]

Proverb Hazo tokana an-tanàna haolo ka tenain-drivotra irery. [Fanjakana: Annuaire, Rinara 1974 #1302]
Toy ny hazo tokana an-kadilanana, ka tenain-drivotra irery. [Rinara 1974 #4287]
Toy ny hazo tokana an-tananaolo, ka tenain-drivotra irery. [Houlder 1895 #1431, Cousins 1871 #3198]
French translation Arbre solitaire dans un village abandonné : il est seul à être frappé par le vent. [Veyrières 1913 #3841]
Pareil à un arbre solitaire dans un village abandonné, il est seul à être secoué (ou frappé) par le vent. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait de ceux qui n'ont personne pour les aider. [Veyrières 1913 #3841]

Proverb Indro soa, indro tsara, dia ny rano avara-tanàna no androana. [Rinara 1974 #1435, Cousins 1871]

Proverb Katsaka lavi-tanàna : raha antitra lanin' ny goaika. [Rinara 1974 #1606, Cousins 1871 #1235, Veyrières 1913]
French translation Maïs qui sont loin du village : quand ils sont mûrs, les corbeaux les pillent. [Veyrières 1913 #4293]
French interpretation Ce qui est loin du maître, est bien exposé aux déprédations. [Veyrières 1913 #4293]

Proverb Mahantra iray tanàna ka tsy misy indraman-damba. [Rinara 1974 #1857]

Proverb Mahazaka tokana an-tanàna : sady henjanin' ny omby no sintonin' ny olona. [Rinara 1974 #1870, Cousins 1871 #1413, Houlder 1895, Veyrières 1913]
French translation Câble unique dans un village : il est tout ensemble tendu par les boeufs et tiré par les hommes. [Veyrières 1913]
Une corde unique dans tout le village: elle est tendue par les bœufs et tirée aussi par les gens. [Houlder 1895]
French interpretation C. à. d. quelle sert à attacher les bœufs et aussi à d' autres usages; s' applique à ceux qui doivent faire beaucoup de choses à la fois. [Houlder 1895]
Se disait des gens tiraillés en tout sens par les affaires, parce que tout le monde a recours à eux. [Veyrières 1913 #641]

Proverb Mandalo Ramaka, may ny tanàna. [Veyrières 1913]
Nandalo Ramaka ka may ny tanàna! [Rinara 1974]
Sendra mandalo Ramaka, ka may ny tanàna. [Houlder 1895]
French translation Ramaka passe : le village brûle. [Veyrières 1913 #4243]
French interpretation Ramaka, d' après le Père Malzac, était le nom d'un incendiaire fameux. [Houlder 1895]
Ramaka était un incendiaire fameux. Ce proverbe se disait des malfaiteurs célèbres, et aussi des gens soupçonnés d' avoir commis un crime, soit à cause de leur mauvaise réputation, soit parce qu' ils se trouvaient près de l' endroit du crime. [Veyrières 1913 #4243]

Proverb Mandevina an-tanàna : ka ny malahelo tsy babena, ny mpandevina tsy mangatsia-bary. [Rinara 1974 #2063]
Mandevina an-tanàna ny malahelo tsy babena, ny mpandevina tsy mangatsia-bary. [Cousins 1871, Houlder 1895, Veyrières 1913]
French translation Quand l' enterrement se fait dans le village même, on n' a pas besoin de porter sur le dos la famille en deuil et les gens qui assistent aux funérailles ne trouvent pas leur riz froid. [Veyrières 1913 #2869]
Un ensevelissement (qui a lieu) dans l' endroit même (où l' on demeure): les membres de la famille (du mort) n' ont pas besoin d' être portés (litt. sur le dos) et les assistants ne mangent pas leur riz froid. [Houlder 1895]
French interpretation Il ne faut pas aller chercher au loin ce qu'on peut avoir sur place ; sens général : affaire facile. [Veyrières 1913 #2869]
Quelquefois le tombeau est à une grande distance, et il faut alors du temps pour aller et revenir. – Autrefois avant l' apparition du filanzane les gens qui ne voulaient pas marcher devaient se faire porter à califourchon. [Houlder 1895]

Proverb Mitena lamba an-tanàna ka tsy miova an-danonana. [Rinara 1974 #2449]
Mitena lamba an-tanàna, ka tsy miova lamba an-danonana. [Houlder 1895, Veyrières 1913]
French translation Mettre son (meilleur) lamba pour rester à la maison (tous les jours), et n' en pas mettre d' autre pour aller à une fête. [Houlder 1895]
Porter tous les jours son lamba dans le village et ne pas en mettre un autre pour aller à une fête. [Veyrières 1913 #2445]
French interpretation Il aurait fallu le réserver. [Houlder 1895]

Proverb Nahoana no tompon-tany ka maka ranom-potaka ? [Nicol 1935 #294]
Nahoana no tompon-tany ka mantsaka ranom-potaka ? [Rinara 1974 #2717]
Nahoana no tompon-tany maka ranom-potaka ? [Veyrières 1913 #330, Cousins 1871 #2070]
Nahoana no tompon-tany mantsaka ranom-potaka? [Houlder 1895 #1699]
Ny tompon-tany indray no maka ranom-potaka. [Veyrières 1913 #3054]
Tompon-tanàna ka no mantsaka ranom-potaka? [Rinara 1974]
French translation Ce sont des gens du pays et ils prennent de l' eau boueuse. [Veyrières 1913 #3054]
Comment se fait-il qu' un habitant (un natif de tel ou tel endroit) puise de l' eau boueuse? [Houlder 1895]
Puisque vous êtes habitant du pays, pourquoi allez-vous chercher de l' eau pleine de vase ? [Veyrières 1913 #330]
Vous êtes maître chez vous, et vous puisez de l’eau boueuse ? [Nicol 1935 #294]
French interpretation Ce n' est pas un étranger, et il devrait savoir où se trouve la bonne source. [Houlder 1895]
Le sens est qu'ils devraient connaître les bonnes sources ; ce proverbe se disait de ceux qui font le mal de leur propre gré et sans y être contraints. [Veyrières 1913 #3054]
Les habitants avaient part aux privilèges et puisaient à la fontaine du village ; en tout cas ils connaissaient les bonnes sources ; ce proverbe se disait des gens faisant le mal de leur propre gré et sans y être contraints. [Veyrières 1913 #330]

Proverb Ny ditra mameno tanàna, fa ny nenina mamarina an-kady. [Cousins 1871 #2201, Houlder 1895, Veyrières 1913]
Ny ditra mameno tanàna, ka no tsy hamarina an-kady! [Rinara 1974 #2930]
French translation L' entêtement orgueilleux remplit et fait résonner tout un village, le regret précipite au fond du fossé. [Veyrières 1913 #6406]
L' entêtement remplit la ville, mais les regrets jettent dans le fossé. [Houlder 1895]
French interpretation C. à. d. sont très humiliants. [Houlder 1895]
Images de l' entêtement et du repentir. [Veyrières 1913 #6406]

Proverb Raha adala loholona, adala vahoaka, raha hendry loholona, hendry vahoaka. [Rinara 1974 #3543]
Raha adala loholona, dia adala vahoaka. [Houlder 1895 #1638]
Raha adala loholona, dia adala vahoaka an-tanana. [Cousins 1871 #2633, Nicol 1935 #277]
Raha adala loholona, dia adala vahoaka an-tanàna ; raha hendry loholona, dia hendry vahoaka an-tanàna. [Veyrières 1913]
Raha hendry loholona, dia handry vahoaka. [Houlder 1895]
Raha hendry loholona, dia hendry vahoaka an-tanana. [Cousins 1871 #2652]
French translation Les dirigeants insensés font les peuples insensés. [Nicol 1935 #277]
Quand les chefs sont insensés, le peuple aussi est insensé ; quand les chefs sont sages, le peuple est sage et prospère dans la ville. [Veyrières 1913 #306]
Si les notables (ou les dirigeants) sont sages, le peuple l' est aussi. [Houlder 1895 #1639]
Si les notables sont sots, le peuple l' est également. [Houlder 1895]

Proverb Sasa-poana manao saha maina, fa tsy ho tompon-tanàna akory. [Houlder 1895]
Sasa-poana manao saha maina, fa tsy ho tompon-tanàna rahoviana! [Rinara 1974 #3860]
Sasa-poana manao saha maina, fa tsy ho tompon-tanàna tsy akory. [Cousins 1871]
French translation Vous vous fatiguez pour rien en préparant un champ auprès d' un village que vous n' habiterez jamais. [Houlder 1895]

Proverb Satrin’ ny mandringa ho ao an-tanàna ny tsena; ary satrin’ ny mpanambady ho ao an-tanàna no manan-drafozana. [Cousins 1871]
Satrin' ny mandringa ho ao an-tanàna ny tsena, ary satrin' ny mpanambady ho ao an-tanàna no mandrafozana. [Rinara 1974 #3863, Veyrières 1913]
French translation Le boiteux ne demande pas mieux que le marché soit dans le village ; le jeune marié ne demande pas mieux que de pouvoir visiter ses beaux-parents dans le village. [Veyrières 1913 #5877]
French interpretation On disait ce proverbe à ceux qui répètent sans cesse : combien j' aurais désiré... etc. [Veyrières 1913 #5877]

Proverb Tanan' aolo tsy ilaozam-pandrotrarana ; hadivory tsy ilaozan' ambiaty ; teny maro tsy ilaozan' izay ota. [Veyrières 1913 #4823, Houlder 1895]
Tanàna haolo, tsy ilaozam-pandrotrarana, hadivory tsy ilaozan' ambiaty, teny maro tsy ilaozan-diso. [Rinara 1974]
Tendrombohitra tsy ilaozan' ambiaty, tanàna maro tsy ilaozan' adala, kabary be tsy ilaozan-diso. [Cousins 1871 #3072, Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Entina miala tsiny ka ilazana fa amin' ny zavatra maro atao tsy maintsy misy izay tsy metimety, misy kilemany. [Rajemisa 1985]
French translation Il y a nécessairement du chiendent dans un village abandonné, et des buissons d' "ambiaty" dans le fossé circulaire, et des fautes dans beaucoup de paroles. [Houlder 1895]
Pas de village abandonné sans chiendent ; pas de fossé sans ambiaty ; pas de nombreuses paroles sans fautes. [Veyrières 1913]

Proverb Tanàna tsy ilaozan' adala. [Rajemisa 1985]

Proverb Tsy hita hanaovana, hoatry ny ondry kely sarak' andro : avela an-tanàna, ivorian' ny lalitra ; entina an-tsaha, iangonan' ny tsipolitra. [Veyrières 1913]
Tsy hita hanaovana, ohatra ny ondrikely sarak’ andro: avela an-tanana, ivorian’ ny lalitra; entina an-tsaha, iangonan’ ny tsipolitra. [Cousins 1871]
Tsy hita izay hanaovana azy, ohatra ny ondry kely sarak' andro : avela an-tanàna ivorian' ny lalitra, aidina an-tsaha, iangonan' ny tsipolitra. [Rinara 1974]
French translation Une personne dont on ne sait pas quoi faire, c' est comme l' agneau que la mère n'allaite plus que le soir : si on le laisse à l' étable, il est couvert de mouches ; si on le conduit aux champs, il est couvert de graines de bident. [Veyrières 1913 #3990]
French interpretation Se disait des bons à rien. [Veyrières 1913 #3990]

Proverb Tsikovo-mainty avara-tanàna : alahelo tsy entin' ny irery. [Rinara 1974 #4431]
Tsikovo-mainty avara-tanàna : alahelo tsy nentin’ irery. [Cousins 1871]

Proverb Tsy mety raha hitarika amboa mihazo ity, fa nony mitondra hena nivily lalana. [Rinara 1974]
Tsy mety raha mitarika amboa ; mahazo ity ; fa nony mitondra hena, mivily lalana. [Cousins 1871]
Tsy mety raha mitarika amboa : mandalo tanàna, fa nony mitondra hena mivily lalana. [Rinara 1974]

Proverb Tsy miandry omby lavitra ny tanàna, tsy milalao lavitra ny vohitra. [Cousins 1871 #3503]
Tsy miandry omby lavitry ny tanàna, tsy milalao lavitry ny vohitra. [Rinara 1974]

Proverb Valala sasatra ny miaina : mandry an-tanàna be olona. [Cousins 1871 #3599]
Valala sasatry ny miaina, ka mandry an-tanàna be olona. [Rinara 1974 #4841]
Valala sasatry ny miaina : mandry an-tanàna be olona. [Veyrières 1913]
French translation Sauterelles fatiguées de vivre : elles se posent dans un village plein de monde. [Veyrières 1913 #6330]
French interpretation Elles seront prises. [Veyrières 1913 #6330]

Proverb Varotra amponga an-tanàna, ka sady mahare ny feony no mahalany ny vidiny. [Rinara 1974 #4868]
Varotra amponga an-tanàna: sady mahare ny feony no mahalany ny vidiny. [Houlder 1895]
French translation Celui qui vend un tambour dans son village même: il emploie l' argent, et en entend encore le son. [Houlder 1895]
French interpretation Double bénéfice! [Houlder 1895]

Proverb Very an-tanàna, adidin' ny vohitra, ka vorio ny fokonolona. [Veyrières 1913]
French translation Si une chose est perdue dans le village, c' est l' affaire du village : qu' on réunisse les habitants. [Veyrières 1913 #3321]
French interpretation Se disait des affaires du village. [Veyrières 1913 #3321]

Proverb Very an-trano, adidin' ny trano, very an-tanàna, adidin' ny tanàna. [Rinara 1974 #4936, Houlder 1895]
Very an-trano, adidin’ ny trano ; very an-tanàna, adidin’ ny vohitra. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
French translation Pour ce qui s' est perdu dans la maison, la maison en est responsable; et pour ce qui s' est perdu dans le village, le village en est responsable. [Houlder 1895 #1087]
Si une chose est perdue dans la maison, c' est affaire de ménage ; si une chose est perdue dans le village, c' est l' affaire du village. [Veyrières 1913 #3322]
French interpretation A chacun sa responsabilité. [Veyrières 1913 #3322]

Proverb Zaza mahary tanàna. [Veyrières 1913]
French translation C' est un enfant qui peut courir seul dans le village. [Veyrières 1913 #1551]

Index