Proverbs : marary

Proverb389 Anaovan-draha finaritra , hitoeran-draha marary. [Houlder 1895 #2002, Veyrières 1913 #3652, Rinara 1974 #203, Cousins 1871 #163]
Be feo raha marary , fa kely feo raha finaritra . [Rinara 1974 #865]
Tsy mety raha be feo raha narary , fa kely feo raha finaritra . [Rinara 1974 #4585]
French translation Il faut travailler quand on est en bonne santé pour se reposer dans la maladie. [Veyrières 1913 #3652]
On travaille quand on est en bonne santé afin de pouvoir s' arrêter quand on est malade. [Houlder 1895]

Proverb712 Ataovy fihavanam-bava sy tanana: koa raha marary ny tanana, dia mitsoka ny vava , ary marary ny vava dia misafo ny tanana. [Houlder 1895]
Ataovy fihavanam-bava sy tanana : raha marary ny tanana, dia mitsoka ny vava ; ary raha marary ny vava , dia misafo ny tanana. [Cousins 1871 #304, Veyrières 1913]
Fihavanam-bava sy tanana : raha marary ny tanana, mitsoka ny vava ; ary raha marary ny vava , misafo ny tanana. [Nicol 1935]
French translation Imitez l' union de la bouche et de la main : si la main est malade, la bouche souffle dessus, et si la bouche est malade, la main la caresse. [Veyrières 1913 #5165]
Que vos rapports d'amitié soient comme les rapports de la bouche et de la main: quand la main a mal, la bouche souffle dessus; et quand la bouche a mal, c' est la main qui la frotte. [Houlder 1895]
S’aimer comme la bouche et la main : si la main souffre, la bouche souffle dessus ; et si la bouche a mal, c’est la main qui la panse. [Nicol 1935 #6]
French interpretation Se disait de l'accord et du secours mutuel. [Veyrières 1913 #5165]

Proverb863 Aza be feo marary , fa kely feo finaritra . [Houlder 1895]
Be feo marary , fa kely feo finaritra . [Veyrières 1913 #2594]
French translation Ne faites pas de belles promesses (vœux) quand vous êtes malade, pour ne pas les tenir une fois rétabli. [Houlder 1895]
On promet beaucoup quand on est malade, mais on donne peu quand on est en bonne santé. [Veyrières 1913 #2594]
French interpretation On promet beaucoup dans la détresse, mais on donne peu quand le danger est passé. [Veyrières 1913 #2594]

Proverb911 Aza malahelo diso levenana , fa ny faty mbola ho be. [Cousins 1871]
Aza malahelo diso levenana , fa ny faty mbola ho betsaka . [Rinara 1974 #468]
Aza malahelo diso levenana , fa ny marary mbola ho be. [Houlder 1895 #2137]
Aza malahelo diso levenana , fa ny maty mbola ho be. [Veyrières 1913 #2846]
Aza malahelo diso levenana , fa ny sisa mbola ho be. [Cousins 1871]
French translation Ne regrettez pas d' avoir manqué un ensevelissement, car des malades, il y en aura encore beaucoup. [Houlder 1895]
Ne vous désolez pas d' avoir manqué un enterrement, car les morts seront encore nombreux. [Veyrières 1913 #2846]
French interpretation Et par conséquent aussi des décès et des ensevelissements, auxquels vous pourrez assister. [Houlder 1895]
Paroles de consolation à celui qui a manqué une occasion. [Veyrières 1913 #2846]

Proverb1248 Aza mandevin-jaza marary . [Houlder 1895 #964]
Mandevin-jaza marary . [Veyrières 1913 #6171]
Tsy mety raha mandevin-jaza marary . [Rinara 1974 #4631, Cousins 1871 #3451]
French translation Enterrer un enfant malade. [Veyrières 1913 #6171]
N' ensevelissez pas un enfant malade. [Houlder 1895]
French interpretation Il n' est pas encore mort, et il y a encore de l' espoir. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui désespèrent prématurément. [Veyrières 1913 #6171]

Proverb1257 Aza mandoa tsy marary, tahaka ny zinga . [Cousins 1871]
Aza mandoa tsy marary tahaky ny zinga . [Veyrières 1913 #4428]
Aza mandoa tsy marary toa zinga . [Rinara 1974 #667]
French translation Ne vomissez pas sans être indisposé, comme la tasse avec laquelle on puise l' eau. [Veyrières 1913 #4428]
French interpretation Ne versez pas trop facilement votre argent ; le même mot malgache signifie vomir et payer. [Veyrières 1913 #4428]

Proverb1317 Aza marary be vezovezo fa ny laoka tsy misy. [Rinara 1974 #701, Cousins 1871 #590]

Proverb1365 Aza mifehy an-doha tsy marary . [Rinara 1974 #740]
Aza mifehy an-doha tsy marary toy ny valiha hianao. [Veyrières 1913 #2783, Cousins 1871 #609]
French translation Si vous n' êtes pas malade de la tête, ne ceignez pas votre front d' un bandeau comme la guitare. [Veyrières 1913 #2783]
French interpretation Se disait des vaniteux qui se parent en mettant un bandeau au front. [Veyrières 1913 #2783]

Proverb1402 Aza mila voa tsy ary, toy ny mpisikidy mampandihy ny marary . [Houlder 1895 #36]
Mpisikidy mila voatsiary : ny marary indray no ampandihizina . [Cousins 1871 #1989]
Toy ny mpisikidy mila voatsiary : ny marary no ampandihizina . [Cousins 1871 #3215]
French translation Ne demandez pas l' impossible comme le devin voulant faire danser le malade (avant de lui prédire son rétablissement). [Houlder 1895]

Proverb1491 Aza mody torana hihinana ny kitozan' ny marary . [Houlder 1895 #540, Veyrières 1913 #4671, Cousins 1871]
Mody lesoka, hihinana ny kitozan’ ny rnarary . [Cousins 1871 #1940]
French translation Ne faites pas semblant de tomber évanoui pour pouvoir manger le "kitoza" des malades. [Houlder 1895]
Ne faites pas semblant de vous trouver mal pour manger la viande boucanée réservée aux malades. [Veyrières 1913 #4671]
French interpretation Se disait des gourmands, et aussi de ceux qui s' emparaient par ruse des biens des autres. [Veyrières 1913 #4671]

Proverb1527 Aza tanora be sondrotr' aina , fandrao ho faty alohan' ny marary . [Veyrières 1913 #2784]
Aza tanora be sondrotr’ aina , fandrao tsy misy ho faty alohan’ ny marary. [Cousins 1871]
Tanora be sondrotr’ aina : ho faty alohan’ ny marary. [Veyrières 1913 #1584, Cousins 1871 #3016]
Tanora be sondrotr' aina , ka ho faty alohan' ny marary . [Rinara 1974 #4053]
French translation Jeunes gens qui poussent de longs soupirs : ils mourront avant les malades. [Veyrières 1913 #1584]
Ne soupirez pas souvent et ne soyez pas rempli d' émotion alors que vous êtes jeune, de peur que vous ne mouriez avant ceux qui sont malades. [Veyrières 1913 #2784]
French interpretation Se disait de ceux qui poussent des soupirs, chaque fois qu' il y a un travail à faire ou quelque chose à supporter. [Veyrières 1913 #2784]
Se disait des jeunes gens qui poussent des soupirs chaque fois qu' il y a un travail à faire. [Veyrières 1913 #1584]

Proverb2010 Fanompoan' ankotralahy , ka ny marary manao izay ho vitany , ary ny tsara fanahy mamono masoandro . [Veyrières 1913 #371]
French translation C'est la corvée des soldats portant giberne : les malades font ce qu' ils peuvent, et ceux qui se portent bien travaillent jusqu' au coucher du soleil. [Veyrières 1913 #371]
French interpretation Il s' agissait là d' une corvée particulièrement pénible. [Veyrières 1913 #371]

Proverb2098 Finaritra hianao tsy mamboly saonjo , ka marary vao te-hihinan-koririka . [Veyrières 1913 #6222]
Finaritra hianao tsy miasa saonjo , ka marary vao te-hihinan-koririka . [Veyrières 1913 #6222]
Finaritra tsy mamboly saonjo ka niarary vao te-hihinan-koririka . [Rinara 1974 #1161]
Finaritra tsy miasa saonjo, ka marary vao te-hihinan-koririka . [Cousins 1871 #961]
Finaritra tsy namboly saonjo , ka nony marary vao tia horirika . [Houlder 1895 #2006, Veyrières 1913 #2789]
French translation Bien portant, vous ne plantez pas de gouets comestibles ; et à peine êtes-vous malade, que vous voulez manger des arums. [Veyrières 1913 #6222]
N' avoir pas planté des arums comestibles quand on était en bonne santé, et en désirer les feuilles une fois malade. [Houlder 1895]
Quand on se portait bien on n' a pas planté de gouets comestibles, et devenu malade on aimerait en manger les feuilles. [Veyrières 1913 #2789]
French interpretation Se disait des paresseux et des imprévoyants. L' arum est de la même famille que le gouet. [Veyrières 1913 #6222]

Proverb2527 Ilay mitsabo marary malain-kanan-dratsy : ambaraky ny efa ho faty ka mbola tsaratsara ihany. [Veyrières 1913 #2794, Cousins 1871]
Ilay mitsabo marary malain-kanan-dratsy : efa ho faty ka mbola tsaratsara ihany. [Rinara 1974 #1409]
French translation Celui qui soigne des malades et n'aime pas à en voir un qui se porte mal : même lorsque le malade va mourir, il dit toujours qu' il va assez bien. [Veyrières 1913 #2794]
French interpretation Se disait des gens qui disent toujours que cela va bien. [Veyrières 1913 #2794]

Proverb2588 Isambilo no miavon-karena , ka Renisabotsy no marary tanana. [Veyrières 1913 #1282, Cousins 1871]
Isambilo no miongo-kerana ka Renisabotsy no marary tanana . [Rinara 1974]
French translation C' est Isambilo qui devient fier et ne veut plus travailler de ses mains parce qu' il se croit riche, et c' est Renisabotsy sa femme qui prétend avoir mal à la main. [Veyrières 1913 #1282]
French interpretation Se disait des ménages de paresseux ; sens plus général : à chef paresseux, inférieurs paresseux. [Veyrières 1913 #1282]

Proverb2688 Izay marary andriana . [Cousins 1871 #1196, Nicol 1935 #362, Rinara 1974]
Izay marary , andrianina . [Rinara 1974]
Izay marary no andriana . [Houlder 1895 #1981]
French translation Le malade est un prince. [Nicol 1935 #362]
Les malades sont des nobles. [Houlder 1895]
French interpretation Parce que c' est pour eux qu' on a le plus de prévenances. [Houlder 1895]

Proverb2820 Kamboty saro-belomina : itondrana tantely , tambaviana , itondran-kena mivozihi-kibo , omen-tsira , bongo maso , ka tsy hita izay hanaovana azy. [Rinara 1974]
Kamboty saro-belomina : itondran-tantely , tambaviana ; itondran-kena , mivozihi-kibo ; omen-tsira , mandoandoa ; ka tsy hita izay hanaovana azy. [Veyrières 1913 #1030, Cousins 1871 #1229]
Kamboty saro-belomina : omen-tsira , bongo maso ; omen-tantely , marary kibo. [Houlder 1895]
Kamboty saro-belomina : omen-tsira , mandoandoa , omen-tantely marary kibo . [Rinara 1974 #109]
French translation Orphelin difficile pour la nourriture : on lui porte du miel, il est malade ; on lui donne de la viande, son ventre se gonfle ; on lui donne du sel, il vomit : on ne voit pas comment le traiter. [Veyrières 1913 #1030]
Un orphelin difficile à élever: on lui donne du sel, il a mal aux yeux; on lui donne du miel, il a mal au ventre. [Houlder 1895]
French interpretation Les orphelins étaient embarrassants, parce qu'il fallait prendre soin d'eux et remplacer les parents ; se disait aussi de ceux qui n' étaient jamais contents ou repoussaient les offres qu' on leur faisait. [Veyrières 1913 #1030]

Proverb3305 Mahia tsy marary hoatry ny tsindrahaka an-tatatra . [Veyrières 1913 #2799]
Tsindrahaka an-tatatra , ka mahia tsy marary . [Rinara 1974 #289]
Tsindrahaka an-tatatra : mahia tsy marary . [Veyrières 1913 #1726, Cousins 1871 #3309]
French translation Cancrelat aquatique qui habite les canaux des rizières : il est maigre sans être malade. [Veyrières 1913 #1726]
French interpretation Se disait des gens qui sans être malades, étaient très maigres. [Veyrières 1913 #1726]

Proverb3458 Manafaingana tena toy ny marary be tsy homan-kanina . [Veyrières 1913 #2800]
Manafaingan-tena ohatra ny marary tsy homan-kanina . [Rinara 1974]
Manafaingan-tena ohatra ny marary tsy mahatelin-kanina . [Rinara 1974]
Manafaingan-tena toy ny marary be tsy homan-kanina . [Houlder 1895 #2110, Cousins 1871 #1488]
Marary be tsy mahatelin-kanina , ka manafaingana ny ainy . [Houlder 1895 #2003, Veyrières 1913 #2804]
French translation Celui qui est gravement malade et ne peut plus rien avaler accélère sa fin. [Houlder 1895]
Hâter sa fin comme un malade qui ne mange plus rien. [Houlder 1895 #2110]
Hâter sa perte comme un malade qui ne mange même plus les choses qu' il aimait. [Veyrières 1913 #2800]
L' homme gravement malade qui ne peut plus prendre de nourriture hâte sa fin. [Veyrières 1913 #2804]
French interpretation Celui qui ne pouvait plus manger allait mourir. [Veyrières 1913 #2804]
Les malgaches pensent que quand quelqu' un ne peut plus manger, il doit être près de sa mort. [Houlder 1895]
On faisait manger beaucoup les malades ; quand un malade refusait de manger, son entourage disait qu'il hâtait sa mort ; ce proverbe se disait de ceux qui ne font pas leur possible pour se tirer d' embarras. [Veyrières 1913 #2800]

Proverb3849 Marary ambany tsihy . [Veyrières 1913 #2803]
French translation Malade sous la natte. [Veyrières 1913 #2803]
French interpretation Cette expression se disait des gens très malades : ils étaient recouverts de la natte. [Veyrières 1913 #2803]

Proverb3850 Marary am-pamindrana . [Veyrières 1913 #435]
French translation Tomber malade pendant la revue ou l' exercice. [Veyrières 1913 #435]
French interpretation Se disait de ceux qui donnent un prétexte pour ne pas faire un travail. [Veyrières 1913 #435]

Proverb3851 Marary be tsy mahatelin-kanina ka manafaingana ny tokony ho ela. [Rinara 1974 #2129]
Marary mahatelin-kanina , ka mampisalasala ny mpitsabo . [Rinara 1974 #2132]
Marary mahatelin-kanina : mampisalasala ny mpitsabo . [Veyrières 1913 #2807, Cousins 1871, Houlder 1895]
French translation Malade qui peut manger fait douter ceux qui le soignent. [Veyrières 1913 #2807]
Un malade qui peut encore (bien) avaler ses aliments rend perplexes ceux qui le soignent. [Houlder 1895 #2087]
French interpretation Se disait des gens à qui on ne peut pas se fier. [Veyrières 1913 #2807]

Proverb3853 Marary lava ohatra ny ahitra an-tsena. [Rinara 1974]
Marary lava toy ny ahitra an-tsena. [Houlder 1895 #2004, Veyrières 1913 #2806]
French translation Qui est continuellement malade, comme l' herbe poussant sur un marché. [Houlder 1895]
Qui est toujours malade, comme l'herbe poussant sur le marché et qui est sans cesse piétinée. [Veyrières 1913 #2806]
French interpretation Parce quelle est constamment piétinée, semaine après semaine, tous les marchés étant hebdomadaires. [Houlder 1895]

Proverb3854 Marary mahatelin-kanina , ka ny aretina koa mila tohany. [Rinara 1974 #2134]

Proverb3856 Marary manetsa , ka mifidy na haka kitay na hantsaka rano . [Rinara 1974 #2135]
Marary manetsa : mifidy na hantsaka na haka kitay . [Houlder 1895 #2000, Veyrières 1913 #2808]
French translation Celui qui est malade au moment du repiquage: il faut qu' il choisisse s' il veut aller chercher de l' eau, ou aller chercher du combustible. Le travail est tellement pressant à ce moment-là, que personne ne doit rester à rien faire, pas même les malades. [Houlder 1895]
Malade à l'époque du repiquage du riz : il faut qu'il choisisse entre l' eau ou le combustible à aller chercher. [Veyrières 1913 #2808]
French interpretation Le travail presse. [Veyrières 1913 #2808]

Proverb3857 Marary miavona. [Veyrières 1913 #2809]
French translation Malade orgueilleux ne veut recevoir aucun soin. [Veyrières 1913 #2809]
French interpretation Malheureux qui ne veut pas d' aide. [Veyrières 1913 #2809]

Proverb3858 Marary ny masoandro . [Veyrières 1913 #3121]
Marary ny volana . [Veyrières 1913 #3121]
French translation La lune est malade. Le soleil est malade. [Veyrières 1913 #3121]
French interpretation Il y a un halo autour de la lune, autour du soleil. [Veyrières 1913 #3121]

Proverb3860 Mararin-teny ka te-hitakarina ; somorin-dresaka , ka ta-handrafozana . [Houlder 1895 #1842, Veyrières 1913 #6311, Cousins 1871]
Mararin-teny ka tia takarina. [Veyrières 1913 #6477, Rajemisa 1985]
Marary teny ka no mitakarina. [Rinara 1974 #2135]
Raha mararin-teny , aza mitakarina. [Houlder 1895 #1596, Veyrières 1913 #6484]
Somorin-dresaka ka te-hitakarina . [Rinara 1974 #3942]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny olona mora misafoaka sy tezitra raha vao mahare teny mikasika azy, nefa izy loza raha handeha mamonjy sakafo any amin' olona, ka tsy maintsy ataon' ny olona resaka noho izany. [Rajemisa 1985]
French translation Il souffre des admonestations qu' on lui fait, et cependant il va manger de maison en maison et s'expose ainsi aux critiques. [Veyrières 1913 #6477]
Si vous ne pouvez souffrir les reproches, n' allez pas manger chez les autres. [Houlder 1895 #1596]
Si vous ne supportez pas les reproches, ne cherchez pas à manger chez les autres. [Veyrières 1913 #6484]
Vous êtes susceptible pour un mot entendu, et vous aimez à aller bavarder ; vous voulez parler, et vous allez voir vos beaux-parents. [Veyrières 1913 #6311]
French interpretation Eux ne parlent pas ; c' est de votre faute.. [Veyrières 1913 #6311]
Qui ne souffre pas les reproches fou critiques), et pourtant s' en va manger de maison en maison (où elle s' y expose); qui est bavarde, et pourtant s' en va chez ses beaux-parents (où elle ne sera pas la bienvenue). [Houlder 1895 #1842]

Proverb3869 Mariry toa nifin' akoho fa marary fitsaingoka . [Rinara 1974 #2137]

Proverb4330 Misikidy finaritra , malain-karary , misikidy marary , malain-ko faty . [Rinara 1974 #2356]

Proverb4394 Mitentina ody tsy hanitra , mifehy an-doha tsy haingo , fa matoa mitentina ody : marary . [Rinara 1974 #2450, Cousins 1871 #1864]
Mitentina ody tsy hanitra , mihefy an-doha tsy haingo : fa matoa mitentina ody , marary . [Veyrières 1913 #2814]
French translation Si on se couvre de remèdes ce n' est pas pour se parfumer ; si on met un bandeau à la tête ce n' est pas pour se parer ; mais si on se couvre de remèdes c' est qu' on est malade. [Veyrières 1913 #2814]

Proverb4541 Mody lesoka hihinanana ny kitozan' ny marary . [Rinara 1974 #2546]

Proverb4552 Mody tsy sompatra , kanefa mangalatra ny akondron' ny marary . [Houlder 1895 #430]
Mody tsy sompatra , kanjo mangalatra ny akondron’ ny marary. [Cousins 1871 #1944]
Mody tsy sompatra nefa mangalatra ny akondron' ny marary . [Rinara 1974 #2552]
French translation Faire semblant de ne pas être méchant et pourtant voler les bananes d' un malade. [Houlder 1895]

Proverb5325 Ny marary andriana . [Veyrières 1913 #2900]
French translation Les malades sont comme des nobles. [Veyrières 1913 #2900]
French interpretation On respectait et on visitait les malades. [Veyrières 1913 #2900]

Proverb5527 Ny takatra no fisa-doha , mandry tsy misy mpanondana . [Veyrières 1913 #97, Cousins 1871 #2423]
Ny takatra no fisa-doha : marary tsy misy mpanondana . [Rinara 1974 #3255, Houlder 1895]
French translation Si le "takatra" (sorte d' ombrette) a la tête plate, c' est que personne ne lui offre un oreiller quand il est malade. [Houlder 1895]
Si l' oiseau takatra a la tête plate, c' est qu' il n' a personne pour lui servir d' oreiller lorsqu' il dort. [Veyrières 1913 #97]
French interpretation Ce proverbe disait la peur qu' avaient les Malgaches de cet oiseau de mauvais augure. [Veyrières 1913 #97]

Proverb5725 Ny vola tsy mba marary . [Veyrières 1913 #391]
French translation L' argent n' est jamais malade. [Veyrières 1913 #391]
French interpretation Il fallait se racheter de la corvée à prix d'argent ; la maladie n' en dispensait pas. [Veyrières 1913 #391]

Proverb5781 Ohatra ny akoho nafofoka : maty fa tsy nahaleo ny marary . [Rinara 1974]

Proverb5786 Ñy hafady marary tsy misy, ka ñy halofo faty ka misy. [Houlder 1895]
Malagasy interpretation Ny hatao faditra ho an' ny marary tsy misy, ka ny halofo faty misy. [Houlder 1895]

Proverb5860 Ombivavy no marary ka ny ombilahy no saram-panafana ! [Rinara 1974]
Ombivavy no marary , ka ombalahy no saram-panafana . [Veyrières 1913 #133]
Ombivavy no marary , ka ombilahy no saram-panafana . [Houlder 1895]
French translation C' est une vache qui est malade et c' est un taureau qu' on donne au devin pour la soigner. [Veyrières 1913 #133]
Une vache est malade, et c' est un taureau qu' on donne à l' empirique (qui l' a soignée) pour ses honoraires. [Houlder 1895]
French interpretation Quelle crève ou quelle vive, on y perdra toujours. [Veyrières 1913 #133]
Si elle guérit, on perd quand même le taureau; et si elle périt, on perd et la vache et le taureau. [Houlder 1895]

Proverb6065 Raha mahare teny tsy tiana : ny marary tonga finaritra ary ny malemy tonga matanjaka . [Rinara 1974 #3599]
Raha mahare teny tsy tiana : ny marary tonga manaritra , ny malemy tonga matanjaka . [Veyrières 1913 #2820, Cousins 1871 #2674]
French translation En entendant des mots désagréables, les malades sont guéris et les faibles deviennent forts. [Veyrières 1913 #2820]
French interpretation On se trouve excité par les mots désagréables. [Veyrières 1913 #2820]

Proverb6160 Raha tohina ny aty , marary ny afero . [Rajemisa 1985 #637]
Raha voatohina ny aty , marary ny afero . [Rajemisa 1985 #28, Veyrières 1913 #994, Rinara 1974 #3682, Cousins 1871 #2727]
Malagasy interpretation Ohabolana enti-milaza fifandraisan-javatra roa samy hafa ka izay mahazo ny iray dia mahavoa ny ilany koa. [Rajemisa 1985 #637]
Raha misy havana na sakaiza voateny na asian' ny sasany, ny tena avy no mahatsiaro mararirary. [Rajemisa 1985 #28]
French translation Si on touche au foie, la bile remue. [Veyrières 1913 #994]
Un choc sur le joie irrite la bile. [Nicol 1935 #422]
French interpretation Les membres d' une famille sont tellement unis, que toucher les uns c' est rendre les autres malades. [Veyrières 1913 #994]

Proverb6181 Raha tsy marary , aza miray ondana amin' ny marary . [Houlder 1895 #282]
Tsy mety raha ny tsy marary no miray ondana. [Cousins 1871 #3480]
French translation Si vous n' êtes pas malade vous-même, ne vous mettez pas sur l' oreiller de ceux qui le sont. On déserte ceux qui sont mal vus par le gouvernement. [Houlder 1895]

Proverb6400 Sahala amin' ny marary omby ny marary anaka . [Houlder 1895 #2001]
French translation Avoir un enfant malade est aussi grave que d' avoir un bœuf malade. [Houlder 1895]
French interpretation Paroles qu' il est nécessaire d' adresser à ceux qui prennent moins soin de leurs enfants que de leur bétail. [Houlder 1895]

Proverb6826 Tandremo fandrao maty alohan' ny marary . [Houlder 1895 #1148, Cousins 1871 #3000]
Tandremo sao maty alohan' ny marary . [Rinara 1974 #4033]
French translation Prenez garde de ne pas mourir avant le malade. [Houlder 1895]
French interpretation En faisant de trop grands efforts pour le soigner, ou en se faisant trop de soucis. [Houlder 1895]

Proverb6921 Taozavatr' i Mantasoa : ny marary manao izay ho vitany , ny finaritra mamono masoandro . [Rinara 1974 #4116, Houlder 1895]
Taozavatry Mantasoa: ny marary manao izay vitany , ny finaritra mamono masoandro . [Cousins 1871 #3039, Veyrières 1913]
Toazavatr' i Mantasoa : marary manao izay ho vitany , finaritra mamono masoandro . [Veyrières 1913]
French translation Le travail à Mantasoa: les (ouvriers) malades font ce qu' ils peuvent, et les biens portants travaillent jusqu' à la nuit (litt. tuent le soleil). [Houlder 1895]
Travail dans les ateliers royaux de Mantasoa : les malades font ce qu' ils peuvent, et ceux qui se portent bien travaillent jusqu' au coucher du soleil. [Veyrières 1913 #397]
French interpretation On y travaillait sérieusement, plus sérieusement qu' on ne le fait depuis lors semble-t-il. [Houlder 1895]

Proverb6995 Tenenin-kavana anatrehan' ny maro , ka am-po no marary . [Rinara 1974 #4120]
Tenenin-kavana imaso : ka am-po no marary . [Veyrières 1913 #4893]
Tenenin-kavan-imaso , ka am-po no marary. [Cousins 1871 #3074]
Tenenin' olon-kavana imaso dia mampalahelo . [Houlder 1895 #1124]
French translation Il est pénible d' entendre quelqu' un dire devant vous du mal d' un membre de votre famille. [Houlder 1895]
Personne en présence de qui on parle mal de ses parents : elle souffre dans son coeur. [Veyrières 1913]

Proverb7144 Toy ny njola marary ka tsy hita hamantaran-torana . [Rinara 1974 #4310]

Proverb7260 Tondroko iray no maharary , ka ny tenako be no savihiny . [Rinara 1974 #4180]
Tondroko iray no marary , ka ny tenako be no savihiny . [Cousins 1871 #3126, Veyrières 1913]
French translation Un seul de mes doigts est malade et tout mon corps en est saisi. [Veyrières 1913 #2826]
French interpretation Se disait de la solidarité. [Veyrières 1913 #2826]

Proverb7371 Tsabo mararin' Antoby , ka ny marary indray no miandry sotro . [Rinara 1974 #4393, Houlder 1895]
Tsabo-mararin’ Antoby : ny marary indray no miandry sotro. [Cousins 1871 #3274]
French translation Les malades soignés à Antoby: ce sont eux qui doivent attendre leur tour de saisir la cuiller (pour manger). [Houlder 1895]
French interpretation Il n' y a pas assez de cuillers pour tous (malades et bien portants) et ce sont les malades qui doivent attendre. [Houlder 1895]

Proverb7506 Tsikovoka am-bodo : matavy tsy mifahy . [Veyrières 1913]
Tsikovoka an-dobo : matavy tsy afahy . [Houlder 1895 #1435]
Tsikovoka an-dobo : matavy tsy afahy ; tsindrahaka an-tatatra , mahia tsy marary . [Houlder 1895]
Tsikovoka an-dobo : matavy tsy mifahy . [Rinara 1974 #4429, Cousins 1871 #3301]
French translation Dytiques de réservoir : ils sont gras, sans être mis en parc pour être engraissés. [Veyrières 1913 #4617]
Un dytique dans une mare: il s' est engraissé tout seul; un cancrelas aquatique dans une rigole: il est maigre sans être malade. [Houlder 1895]
Un dytique dans une mare: il s' est engraissé tout seul. [Houlder 1895]
French interpretation Qui profite bien. [Veyrières 1913 #4617]

Proverb8154 Velona narary tsy nahalany katiso , ka maty vao mahalany be. [Veyrières 1913 #2936]
Velona narary tsy nahalany voamena , ka maty vao mahalany be. [Veyrières 1913 #2936]
French translation Malade, il ne dépensait pas quatre sous et voici qu' une fois mort, il dépense beaucoup. [Veyrières 1913 #2936]
French interpretation Se disait de ceux qui ne veulent pas faire de dépenses quand ils sont malades, leurs funérailles coûtent bien plus cher. [Veyrières 1913 #2936]

Index