Index

Proverbs : voa

Proverb Aja mivala am-panjea : voa ty babañe, voa ty reneñe. [Poirot & Santio: Vezo]
French translation L'enfant qui fait ses besoins au lit : il touche le père ou la mère. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverb Anarin-tsy zaka, ka voa vao manao hoe: Nankaiza ny tanteliko teto ? [Nicol 1935 #213, Cousins 1871]
French translation S’entêter malgré les remontrances et se plaindre ensuite : Où donc a disparu le miel que j’avais ici ? [Nicol 1935 #213]

Proverb Aza manakora voa. [Veyrières 1913 #2692]
French translation Ne huez pas celui qui est atteint, car la même chose peut vous arriver. [Veyrières 1913 #2692]

Proverb Aza manao fisoro-baton' ilay jamba : voa vao mihilana. [Veyrières 1913 #6213]
Aza manao fisoro-baton' ilay jamba : voa vao taitra. [Veyrières 1913 #6213]
Manao fisoro-baton' ilay jamba : voa vao mihilana. [Rinara 1974 #1993]
French translation Ne faites pas comme l' aveugle qui veut esquiver une pierre : il est atteint avant de se baisser. [Veyrières 1913 #6213]
French interpretation Se disait du manque de prévoyance. [Veyrières 1913 #6214]

Proverb Aza manao fisoro-totozy : voa vao mihilana. [Veyrières 1913 #6214]
Aza manao fisoro-totozy : voa vao mitsipika. [Houlder 1895 #1138, Cousins 1871 #442, Veyrières 1913]
French translation Ne faites pas comme la souris qui veut s' esquiver, et qui est prise avant d' avoir sauté. [Veyrières 1913 #6214]
Ne vous garez pas comme une souris: elle est frappée avant de se sauver. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait du manque de prévoyance. [Veyrières 1913 #6214]

Proverb Aza mandoa lasiray raha voa famaky. [Houlder 1895 #1693, Veyrières 1913 #5981]
Aza mandoa lasiray raha voan' ny famaky. [Rinara 1974 #666]
French translation Ne payez pas encore trente centimes quand on vous a donné un coup de hache. [Veyrières 1913 #5981, Houlder 1895]
French interpretation C' est vous qui devriez recevoir une compensation! [Houlder 1895]
Exigez un dédommagement. [Veyrières 1913 #5981]

Proverb Aza misorom-bady an-trano, fa ny tena ihany no ho trany. [Houlder 1895 #1798, Cousins 1871]
Aza misorom-bady an-trano fa ny tena ihany no trany. [Rinara 1974 #780]
Misorom-bady an-trano, ka ny tena ihany no ho trany. [Veyrières 1913 #1301]
Misorom-bady an-trano ka ny tena ihany no tràny (voa). [Rinara 1974 #2414]
Misorom-bady an-trano ka ny tena ihany no voa. [Rajemisa 1985]
Misorom-bady an-trano: ny tena ihany no ho trany. [Cousins 1871]
Malagasy interpretation Raha misy kilemam-bady nefa tsy lazaina azy mba hialany dia ny tena ihany no ho afa-baraka. [Rajemisa 1985]
French translation Avoir trop de condescendance pour son conjoint, c' est s' attirer malheur à soi-même. [Veyrières 1913 #1301]
Avoir trop de condescendance pour son époux ou épouse, c'est s'attirer du malheur sur soi-même. [Abinal 1888]
Ne soyez pas trop indulgent envers votre époux (ou épouse), sinon c' est vous-même qui en souffrirez. [Houlder 1895]
French interpretation Un tel ménage finira mal ; sens plus général : on est victime du mal qu' on s' est attiré. [Veyrières 1913 #1301]

Proverb Aza mitady izay tsy hihavanana, ka mila fary iray vany. [Cousins 1871 #647]
Aza mitady izay tsy hihavanana ka mitady voa tsy àry. [Rinara 1974 #786]

Proverb Aza mitsako tsy re ka kenda vao dony aho Ranaotra. [Rinara 1974 #805]
Mitsako tsy re ka kenda vao: "Dony aho ranaotra". [Houlder 1895 #1098, Rinara 1974 #2496, Nicol 1935 #221, Rajemisa 1985]
Mitsako tsy re ka voa vao dony aho, ranaotra. [Rajemisa 1985]
Mitsako, tsy re, kenda vao hoe : " dony aho, ranaotra " . [Veyrières 1913 #5392]
Malagasy interpretation Enti-milaza irony olona mifaly irery raha misy soa azony, fa miantso ny hafa kosa rehefa nisy nahavoa azy. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza olona nanana zavatra an-kinafinafina, kanjo nony nisy nahavoa azy, niantso vonjy amin' olona. [Rajemisa 1985]
Entina handatsana ireo olona nanao zavatra an-tsokosoko ka nony tojo ny mafy vao mibabababa mitady vonjy. [Rajemisa 1985]
Raha sendra zava-tsoa ny tena, mihinan-drery, fa raha misy mahavoa kosa, miantso vahoaka. [Rajemisa 1985]
French translation Mâcher en secret, et appeler au secours quand on s' étrangle, demandant qu' on frappe sur la nuque. [Veyrières 1913 #5392]
Mâcher sans bruit, et appeler à son aide une fois qu’on a avalé de travers. [Nicol 1935 #221]
Manger (mâcher) sans bruit, mais quand on s' étrangle, s' écrier, "Eh! tapottez-moi, beau-frère" . Ceci est un reproche, car il est impoli pour les Malgaches de manger sans bruit chez les autres; il faut en faire, au contraire, pour montrer qu' on apprécie ce qu' on vous sert. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des gourmands, des égoïstes qui ne pensent aux autres que lorsqu' ils en ont besoin. [Veyrières 1913 #5392]

Proverb Dakan' Ambohimanarina ka ny mpitan-damba avy no voa. [Rinara 1974 #972]
Diamangan’ Ambohimanarina : ny mpitan-damba avy no voa. [Cousins 1871 #830]

Proverb Diamangan-dRainisima : ny lavo mitsilany, voa vao manala vava. [Veyrières 1913 #6497, Cousins 1871 #832]
Diamangan-dRainisima : ny lavo mitsilany, voa vao miala vava. [Rinara 1974 #977]
French translation Coups de pied de Rainisima : celui qui tombe demande grâce, c' est une fois atteint qu' on a de bonnes paroles. [Veyrières 1913 #6497]
French interpretation La lutte à coups de pied était un jeu très en usage. [Veyrières 1913 #6497]

Proverb Fandrik' akanga mahavoa manditra, ka ny vandana tsy izy no aseho. [Veyrières 1913]
Fandrik' akanga mahavoa manditra, ka ny vandana tsy izy no voa. [Veyrières 1913]
Fandrik' akanga nahavoa manditra: ny vandan-tsy izy no voa. [Houlder 1895 #957, Cousins 1871 #920]
Fandrik’ akanga nahavoa mandotra, vandan-tsy izy. [Samson 1965 #F10, Houlder 1895]
Malagasy interpretation Fandrik' akanga nahavoa mandotra: samy vandana ihany fa tsy izy. [Houlder 1895]
French translation Le piège à pintades qui attrapa un serpent: c' est l' animal tacheté qui n' était pas le bon qui a été pris. [Houlder 1895]
Piège à pintade qui prend un gros serpent, et on montre la fausse couleur. [Veyrières 1913 #4918]
French interpretation Dire que l' on a pris un serpent et le montrer, et garder pour soi la pintade. Se disait des trompeurs qui montre le faux et cache le vrai. [Veyrières 1913 #4918]

Proverb "Fara fahitana izao" , hoy ilay voa bala amin' ny masony. [Houlder 1895 #2050]
Fara fahitana izao," hoy ilay voa basy amy ny masony. [Cousins 1871 #932]
"Fara fahitana izao" hoy ilay voa basy amin' ny masony. [Veyrières 1913 #2787]
French translation C' est pour la dernière fois que je vois, dit celui qui a reçu un coup de fusil dans l' oeil. [Veyrières 1913]
"J' ai fini d' y voir" , dit celui qui vient de recevoir une balle dans l' œil. [Houlder 1895 #2050]
French interpretation Analogue au français : voir trente-six chandelles. [Veyrières 1913 #2787]

Proverb Hady voangorin' Ifiadanamanga : zara fa tsy ny lohany no voa. [Veyrières 1913 #2078, Cousins 1871 #998]
Hady voangorin' Ifidianamanga : zara fa tsy ny lohany no voa. [Rinara 1974 #1236]
French translation C'est un raisonnement de sot. [Veyrières 1913 #2078]
French interpretation Ifiadanamanga piochant des hannetons : heureusement, dit-il, que ce n' est pas la tête qui a reçu un coup de bêche. [Veyrières 1913 #2078]

Proverb Ilay jamba notorahana ka efa voa vao misikina. [Veyrières 1913 #6226]
French translation C' est comme cet aveugle à qui on a jeté une pierre : il est atteint avant de s' esquiver. [Veyrières 1913 #6226]
French interpretation Il faut prévoir. [Veyrières 1913 #6226]

Proverb Kapila voahitsak' Ikala: voa vao mitefoka. [Houlder 1895]
Kapila voahitsak' ikala : voa vao mitofefika. [Veyrières 1913 #6228]
French translation Têt de calebasse foulé aux pieds : c' est quand il est pris qu' il commence à gémir. [Veyrières 1913 #6228]
Un tesson sur lequel marche Ikala: c' est lorsqu' il se brise qu' il fait entendre un craquement (pas avant). [Houlder 1895]
French interpretation Se dit des imprévoyants, qui gémissent, mais trop tard. Le têt de calebasse, en se brisant, fait du bruit. [Veyrières 1913 #6228]

Proverb Kapoka alikan--dRainibelanonana : voa ny tongony, voa ny tanany. [Rinara 1974]

Proverb Lahiantitra kendam-bodiakoho : mahazo fanjakana vao mivadi-boamaso, tonga ny valim-pitia vao voan' ny totohondry any an-katony. [Rinara 1974 #1668]
Lahy antitra kendam-body akoho : mahazo fanjakana vao mivadi-boamaso ; tonga ny valim-pitia vao voa totohondry any an-katony. [Cousins 1871]

Proverb Lavanify latsaka an-kady, na voa mafy aza mbola mitsiky ihany. [Rinara 1974 #1762]

Proverb Mamandrika akoho atsimon-trano, ka ny any tena ihany no voa ka maty, ka maka alahelo ho any ny tena. [Cousins 1871]
Mamandrika akoho atsimon-trano, ka ny an' ny tena ihany no voa. [Rinara 1974 #1941]
Mamandrika akoho atsimon-trano, ka ny an' ny tena ihany no voa ka maty, ka maka alahelo ho an' ny tena. [Veyrières 1913 #5002]
French translation Quand on tend des pièges à poules au sud de la maison, on y prend ses propres poules ; elles meurent, et c' est pour soi qu' on rencontre le malheur. [Veyrières 1913 #5002]
French interpretation Se prendre à son propre piège. Les volailles étaient toujours à l' angle sud-est de la maison. [Veyrières 1913 #5002]

Proverb Manao fisorok’ ilay jamba : voa vao mihilana. [Cousins 1871 #1536]

Proverb Maso voan' ny sakay, ka ny sisa no tandremana tsara. [Rinara 1974 #2162]
Maso voan-tsakay ka ny sisa no tandremana. [Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Maso voa sakay, ka ny sisa no tandremana. [Houlder 1895 #1133]
Maso voa sakay : ny sisa no tandremana. [Nicol 1935 #269]
Maso voa sakay : ny sisa no tandremo tsara. [Cousins 1871]
Malagasy interpretation Raha indray mandeha no voan-javatra, mitandrina mafy tsy ho voa intsony amin' ny sisa. [Rajemisa 1985]
French translation Oeil atteint par le piment : faites attention à l'avenir. [Veyrières 1913]
Quand le piment vous est entré dans les yeux, il ne reste qu’à s’en préserver à l’avenir. [Nicol 1935 #269]
Quand on a eu les yeux piqués par le piment (une fois), on est sur ses gardes à l' avenir. [Houlder 1895]
French interpretation Une fois atteint il est trop tard, mais il faut être sur ses gardes pour l'avenir. [Veyrières 1913 #2721]

Proverb Matin-kenamaso, ka homam--barim-boka. [Veyrières 1913 #6306, Rajemisa 1985]
Matin-kenamaso, ka homan-kanina voa mosavy. [Veyrières 1913 #6305]
Matin-kenamaso ka mihinam--barim-boka. [Houlder 1895 #1118, Rinara 1974 #2180, Cousins 1871 #1678]
Malagasy interpretation Enti-milaza olona apanaikinaiky foana noho ny henatra, na dia zava-dratsy aza no atolotra azy. [Rajemisa 1985]
French translation Par fausse honte, il mange le riz d' un lépreux. [Houlder 1895]
Victime du respect humain, il mange des mets ensorcelés. [Veyrières 1913 #6305]
Victime du respect humain, il mange les restes de riz d' un lépreux. [Veyrières 1913 #6306]
French interpretation Refuser de manger avec quelqu' un est très impoli; pour ne pas l'être, on mange avec un lépreux, ce qui est regardé avec horreur; de deux maux, choisir non le moindre, mais le pire. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui s'exposent imprudemment par respect humain. [Veyrières 1913 #6306]
Se disait du respect humain. [Veyrières 1913 #6305]

Proverb Miaramila voatifitra amy ny sangany : voa amy ny nanaovana azy. [Cousins 1871 #1732]
Miaramila voatifitra amin' ny sangany : voa amin' ny nanaovana azy. [Veyrières 1913 #441, Rinara 1974 #2268]
French translation Soldats visés au toupet : ils sont pris à ce qui a été fait pour cela. [Veyrières 1913 #441]
French interpretation Se disait pour se moquer du toupet de cheveux des soldats ; jusqu' à Radama I les soldats portaient les cheveux longs et tressés ; Radama leur ordonna de couper leurs cheveux et de ne porter qu' un petit toupet. [Veyrières 1913 #441]

Proverb Mipapapapa ohatra ny maso voarehoka. [Rinara 1974]
Mipapapapa ohatra ny maso voa sakay. [Houlder 1895]
Mipapapapa toy ny maso voarehoka. [Veyrières 1913 #5810, Cousins 1871 #1803]
French translation Embarrassé comme un oeil qui a reçu un crachat. [Veyrières 1913]
Marcher en tâtonnant comme quelqu' un qui a du piment dans les yeux. [Houlder 1895 #1048]

Proverb Nahoana no moramorai-miteny ka mikorapaka hamonjy ny voa ? [Rinara 1974 #183]

Proverb Ny fanompoana hoatry ny tsangan' akoho, ka izay be fitranga ihany no voa. [Veyrières 1913 #384]
Ny fanompoana ohatra ny tsangan’ akoho, ka izay be fitranga ihany no voa. [Cousins 1871]
Ny fanompoana toy ny tsangan' akoho, ka izay be fitranga ihany no voa. [Rinara 1974 #191]
French translation La corvée est comme le jeu aux poules mises en terre : plus la partie de la poule qui sort de terre est grande et plus elle est exposée à être atteinte par les coups de pierre. [Veyrières 1913 #384]
French interpretation Les gens qui ne savent pas s' esquiver mais se montrent, sont pris pour la corvée. [Veyrières 1913 #384]

Proverb Ny kely no manao, ka ny lehibe no voa. [Veyrières 1913 #784]
French translation Ce sont les petits qui l' ont fait, et ce sont les grands qui en subissent les conséquences. [Veyrières 1913 #784]
French interpretation Les chefs sont responsables des actions de leurs subordonnés. [Veyrières 1913 #784]

Proverb Ny voa famaky indray no mandoa efatra ambatry. [Veyrières 1913 #3362]
French translation Celui qui reçoit le coup de hache est condamné à payer cinq sous. [Veyrières 1913 #3362]
French interpretation Dans un procès, le perdant est condamné à payer les frais. [Veyrières 1913 #3362]

Proverb Ny voa tsy hendry, ny azony adala. [Veyrières 1913 #2045, Cousins 1871 #2482]
French translation Celui qui est atteint par le malheur n' est pas sage, celui qui est saisi par l' adversité est un fou. [Veyrières 1913 #2045]
French interpretation Ainsi jugeaient les Malgaches. [Veyrières 1913 #2045]

Proverb Papelika an-kady, sorohitra an-tanety : topazako ny voa mahagaga, ka sady gaga no talanjona. [Cousins 1871 #2595, Veyrières 1913]
Papelika an-kady, sorohitra an-tanety : tsipazako ny voa mahagaga ka sady gaga no talanjona. [Rinara 1974]
French translation Cailles de fossés et alouettes de coteaux : je leur jette de la graine mirifique, et elles sont étonnées et elles tombent en admiration. [Veyrières 1913 #5775]
French interpretation Se disait des personnes qui se laissent duper, des femmes qui se laissent séduire. [Veyrières 1913 #5775]

Proverb Rafotsibe no very sira, ka Rangahibe no voa tahamaina. [Veyrières 1913 #1921, Houlder 1895]
Rafotsibe no very sira ka Rangahibe no voa tehamaina. [Rinara 1974 #3534]
French translation La vieille a perdu son sel, et c' est son mari qui reçoit un soufflet (à cause de cela). [Houlder 1895]
La vieille a perdu son sel et c' est son mari qui reçoit un soufflet. [Veyrières 1913 #1921]

Proverb "Raikitra terý izao!" hoy ilay voa bala tamin' ny feny, "fa afaka ho borozano aho raha tonga" . [Houlder 1895]
Raikitra tery izao hoy ilay voa bala tamin' ny feny, fa afaka ho borizano aho raha tonga. [Veyrières 1913 #448]
Raikitra tery izao, hoy ilay voan' ny bala teo amin' ny feny, fa afaka ho borizano raha tonga. [Rinara 1974 #3689]
French translation "Çà y est" , s' écrie le soldat atteint d' une balle à la cuisse, "je serai exempté du service une fois arrivé" . [Houlder 1895]
C' est fait, dit le soldat qui vient de recevoir une balle à la cuisse, à mon arrivée je serai exempté du service militaire. [Veyrières 1913 #448]
French interpretation Bienheureuse balle qui, tout en lui laissant la vie, le fera dispenser du service forcé et non rétribué! [Houlder 1895]
Bonheur d' échapper à la corvée. [Veyrières 1913 #448]

Proverb Saro-babay, ka izay voa aza tezitra. [Houlder 1895 #354, Veyrières 1913 #3365, Rinara 1974 #3840, Cousins 1871 #2863]
French translation Ce n' est pas ma faute : que celui qui est frappé ne se mette pas en colère. [Veyrières 1913 #3365, Houlder 1895]
French interpretation Expression dont se servait celui qui venait désigner ceux qui devaient boire le tanguin. [Houlder 1895]
Paroles dites par celui qui venait désigner les personnes devant boire le tanguin. [Veyrières 1913 #3365]

Proverb Setroky ny kitay nalainy. [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Voan' ny nataony ihany. [Rajemisa 1985]

Proverb Soro-baton’ ilay jamba: efa voa vao mihilana. [Cousins 1871 #2941, Nicol 1935]
Soro-baton' ilay jamba, ka efa voa vao mihilana. [Rinara 1974 #258]
Soro-baton' ilay jamba, ka voa vao mihilana. [Houlder 1895 #1141]
French translation Aveugle qui charge une pierre sur son épaule : il n'écarte sa tête qu’une fois le choc senti. [Nicol 1935 #458]
Un aveugle cherchant à éviter une pierre (qu' on lui lance): il est atteint avant de se garer. [Houlder 1895]
French interpretation Il ne peut savoir de quel côté viennent les pierres que quand il a été touché. [Houlder 1895]

Proverb Tandrok’ aombin-dRabehasina : ny voa 'ndraika saronan-doza. [Samson 1965 #T34]

Proverb Tavin' angidina ka ny tratrany no voa aloha. [Rinara 1974 #4114]

Proverb Totohondry diavolana : izay mazava ray ihany no voa. [Rinara 1974 #280]
Totohondry diavolana : ny mazavaray ihany no voa. [Houlder 1895 #2038, Veyrières 1913 #3524, Cousins 1871]
French translation Des coups de poing au clair de lune: seuls ceux qui ont le front découvert en sont atteints. [Houlder 1895]
Pugilat au clair de lune : c' est celui qui a le front large et brillant qui est frappé. [Veyrières 1913 #3524]
French interpretation Parce que, comme ils ont le front découvert et brillant, ce sont eux qu' on voit le mieux. [Houlder 1895]
Se disait des gens donnant prise à la dispute. [Veyrières 1913 #3524]

Proverb Tsy mety raha ny voa famaky indray no mandoa lasiray. [Veyrières 1913 #3374, Cousins 1871 #3481]
Tsy mety raha ny voan' ny famaky kosa no handoa lasiray. [Rinara 1974 #4667]
French translation Il ne convient pas que celui qui reçoit le coup de hache et perd son procès, paie encore six sous pour les frais. [Veyrières 1913]

Proverb Voa mirindra, voa miandalana, ka izay mahatsangy no zaza. [Houlder 1895 #1923, Veyrières 1913 #1011]
Voa mirindra, voa miantaha : ka izay mahatsangy no zaza. [Rinara 1974 #4986]
French translation Des graines alignées, des graines arrangées, ce sont ceux qui font honneur à leurs parents qui sont les (vrais) enfants. Les enfants sont comparés à des graines, et de même que toutes les graines ne réussissent pas, tous les enfants ne font pas honneur à leur famille. [Houlder 1895]
Graines alignées, graines arrangées ; ce sont ceux qui font honneur aux parents qui sont les vrais enfants. [Veyrières 1913 #1011]

Proverb Voa nahantona, voa naraviravy, izay ipetrahan’ ny aloha no ipetraban’ ny aoriana. [Cousins 1871 #3685]
Voa nahantona, voa naraviravy : izay ipetrahan' ny aloha no ipetrahan' ny aoriana. [Veyrières 1913 #2263]
Voa nahantona, voa naraviravy : izay ipotrahan' ny aloha, no ipotrahan' ny aoriana. [Rinara 1974 #4987]
VoaVoa nahantona, voa naraviravy: ka izay ipotrahan' ny aloha no ipotrahan' ny aoriana. [Houlder 1895 #1032]
French translation Fruits accrochés, fruits suspendus : là où sont les premiers, sont aussi les autres. [Veyrières 1913 #2263]
Fruits suspendus, fruits pendillants : où le premier tombe (en se détachant), les autres tombent aussi. [Houlder 1895]
French interpretation Correspond au proverbe français: "tel père tel fils" . [Houlder 1895]
Se disait des riches qui gagnent toujours davantage. [Veyrières 1913 #2263]

Proverb Voan’ angivy ny olombelona : tsy miarak’ antitra. [Samson 1965 #V71]

Proverb Zaza mivalana am--pandriana : voa rainy, voa reniny. [Veyrières 1913 #1016, Cousins 1871 #3777]
French translation Enfant qui fait ses ordures au lit : son père et sa mère en sont atteints. [Veyrières 1913 #1016]
French interpretation Les fautes des enfants atteignent les parents. [Veyrières 1913 #1016]

Index