Index

Proverbs : mitoetra

Proverb Akohokely latsaka an-kady : haneno moa kely feo, hanidina kely hery; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Rinara 1974]
Akoho kely latsaka an-kady : hiantso, kely feo ; hanidina, tapaka elatra ; hitoetra ihany, manin-dreny. [Veyrières 1913 #2579, Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady: hiantso, kely feo; hanidina, tapak' elatra; hitoetra ihany, manina ny reniny. [Houlder 1895]
Akoho kely latsaka an-kady : hisarangotra, tsy afaka ; hiantso, kely feo. [Veyrières 1913 #2580]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka; hiantso, kely feo; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka ; hiantso, kely ieo ; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Nicol 1935 #359]
French translation Petit poulet tombé dans le fossé : s' accrocher pour grimper, il ne le peut pas ; appeler, il n'a pas assez de voix ; rester où il est, il craint les chats sauvages. [Veyrières 1913]
Petit poulet tombé dans le fossé : s' il veut appeler, sa voix est trop faible ; s' il veut voler, il n' a que des bouts d' ailes ; quant à rester où il est, il soupire après sa mère. [Veyrières 1913 #2579]
Poussin tombé dans un fossé : s’accrocher, impossible ; crier, pas de voix ; se résigner, mais il y a le chat sauvage. [Nicol 1935 #359]
Un poussin tombé dans un fossé: pour appeler, il a la voix trop faible; pour voler, il a les ailes trop courtes; s' il y reste, il regrette sa mère. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des gens qui perdent la tête dans le malheur, ne sachant quel parti prendre. [Veyrières 1913 #2580]

Proverb Aza isaoranao re ineny, fa ny mitoetra amin-drenikely no tsy afak. [Veyrières 1913 #902, Cousins 1871 #389]
Aza isaoranao re, ineny, fa ny mitoetra amin-drenikely no tsy tantiko. [Rinara 1974]
French translation Ne renvoie pas ma mère, ô mon père, car je ne saurais demeurer avec une marâtre. [Veyrières 1913 #902]
French interpretation Paroles dites par l'enfant à son père en faveur de sa mère, pour empêcher la répudiation. [Veyrières 1913 #902]

Proverb Aza manao volombodin' akoholahy, ka ny any aoriana indray no malaza. [Rinara 1974 #638]
Aza manao volom-bodin' akoholahy : ny mitoetra any am-bodiny indray no malaza. [Veyrières 1913 #3241]
Aza manao volom-bodin’ akoholahy : ny mitoetra any am-bodiny indray no rnalaza. [Cousins 1871 #551]
Volom-bodin' akoholahy: malaza tsara ihany fa aorian' ny namany. [Houlder 1895 #1475]
Volom-bodin' akoholahy : ny malaza no any aoriana. [Rinara 1974 #5022]
Volom-bodin’ akoholahy : ny malaza no aoriana. [Veyrières 1913 #6055, Cousins 1871 #3730]
French translation Les plumes de la queue du coq: elles sont assez grandes (litt. fameuses), mais viennent derrière les autres. [Houlder 1895 #1475]
Ne faites pas comme les plumes de la queue du coq : c' est sur la partie postérieure que sont les plus belles. [Veyrières 1913 #3241]
Plumes de la queue d' un coq : ce sont les plus brillantes qui sont derrière. [Veyrières 1913 #6055]
French interpretation Se disait des gens qui réservent tous leurs soins aux choses les moins importantes. [Veyrières 1913 #3241]

Proverb Be ditra amim-bady, handefitra ihany raha mitoetra amin-kavana. [Rinara 1974]

Proverb Harahara an-tsefa-bato : ongotana, mafy, kapaina tsy azo; aoka fa kibaiko mipetraka. [Rinara 1974 #1275]
Harahara an-tsefa-bato: ongotana, mafy ; kapaina, tsy azo ; aoka fa kobaiko no mitoetra. [Cousins 1871 #1033]

Proverb Hiraharaha tsy tompon' ny trano, hitoetra amin' izao, olon-koman-kanina. [Rinara 1974 #1340]
Hiraharaha, tsy tompon’ ny trano ; hitoetra ihany, olon-koman-kanina. [Cousins 1871]
Hiraharaha, tsy tompon-trano; hitoetra ihany, olon-koman-kanina. [Houlder 1895 #996]
French translation Pour faire ce qu' il y aurait à faire il n' est pas le maître; mais s' il reste là (dans cette maison, sans rien faire), il faudra tout de même qu' il mange. Que faire alors? [Houlder 1895]

Proverb Hitsidika aho manana ila, hitoetra aho menatra olona. [Veyrières 1913 #1277]
French translation Irai-je la visiter ? j' ai une femme. Resterai-je ici ? j' aurai honte. [Veyrières 1913 #1277]
French interpretation Paroles d'un homme marié. à propos d' une autre femme qu' il aime. [Veyrières 1913 #1277]

Proverb Miraharaha, tsy tompon' ny trano; mitoetra ihany, olon-koman-kanina. [Cousins 1871]

Proverb Misalasala hoatry ny mitoetra amin-drenikely : manoza tanana, mandany rano ; mitoetra amin' izao, zaza veta. [Veyrières 1913 #5812]
Misalasala, ohatra ny mitoetra amin-drenikely : manoza tanana, mandany rano; mitoetra amin’ izao, zaza veta. [Cousins 1871]
Misalasala ohatra ny mitoetra amin-drenikely : mioza tanana lazaina ho mandany rano, mitoetra amin' izao, lazaina ho voretra. [Rinara 1974]
French translation Être dans l'embarras, comme l' enfant qui habite avec sa marâtre : s'il se lave les mains, elle dit qu' il gaspille l' eau ; s' il reste sans se laver, elle dit que c' est un enfant malpropre. [Veyrières 1913 #5812]
French interpretation Se disait des gens toujours blâmés, quoi qu' ils fassent. [Veyrières 1913 #5812]

Proverb Mitoetra amin' ny lazako teo aloha, hoatry ny basin' ariary fito aho. [Veyrières 1913 #1661]
Mitoetra amin' ny lazako teo aloha ohatra ny basin' ariary fito aho. [Houlder 1895]
French translation Je m' en tiens à ma renommée d' autrefois, comme un fusil de sept piastres. [Veyrières 1913 #1661]
Je m' en tiens à mon renom d' autrefois, comme un fusil de sept piastres (35 francs). [Houlder 1895]
French interpretation Ce fusil était célèbre. [Veyrières 1913 #1661]
Ne pas vouloir changer (en bien) quand même cela serait nécessaire. - Ce fusil ne devait pas être bien bon, car on disait que les riches n' en voulaient pas, tandis que pour les pauvres, il était trop cher. [Houlder 1895]

Proverb Ny mandeha tsy zoto, ny mijanona tsy laina. [Rajemisa 1985]
Ny mandeha tsy zoto, ny mipetraka tsy laina. [Veyrières 1913]
Ny mitoetra tsy laina, ny mandeha tsy zoto. [Abinal 1888, Veyrières 1913]
Malagasy interpretation Adidy no aleha ary andraikitra no ijanonana, ka izay mahatsara zavatra no atao, fa tsy hoe akory izay mandeha dia olo-mazoto ay izay mijanona dia olo-malaina. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza fa fanatanterahana adidy no atao fa tsy fitiavana hanao an' itsy na hanao an' iroa akory. [Rajemisa 1985]
French translation Rester n' est point de la paresse, aller n' est point du zèle. [Veyrières 1913 #3731]
French interpretation Indifférent pour rester ou pour partir. [Abinal 1888]
On est libre d' agir ou de ne pas agir. [Veyrières 1913 #3731]

Proverb Ny vy, raha mitoetra irery, harafesina. [Veyrières 1913 #1690, Cousins 1871 #2475, Nicol 1935]
French translation A demeurer seul, le fer se rouille. [Nicol 1935 #415]
Le fer se rouille quand il demeure solitaire. [Veyrières 1913 #1690]
French interpretation Se disait des gens qui vivaient seuls et enfermés et ne se mêlaient pas aux travaux du village : seul on ne fait pas grand-chose. [Veyrières 1913 #1690]

Proverb Rafotsibe very atin-kena: hitady, menatra ny olona; hitoetra ihany, very malemy. [Veyrières 1913 #1925, Cousins 1871, Houlder 1895]
Rafotsibe very atin-kena : hitady menatra ny olona, hitomoetra amin' izao very malemy. [Rinara 1974 #229]
French translation La vieille femme qui a perdu un morceau de foie: si elle se met à le chercher, elle aura honte des gens; et si elle ne bouge pas, elle perdra un bon (litt. tendre) morceau. [Houlder 1895]
Vieille qui a perdu son foie de boeuf : le chercher elle a honte ; rester tranquille elle perd une friandise. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait d' un cas embarrassant. [Veyrières 1913 #1925]

Proverb Raha mamindro tsy mafana, aleo mitoetra ao ivohon' ny olona. [Veyrières 1913 #250]
Raha mamindro tsy mafana, tsy mahaleo ny mitoetra ao ivohon’ ny olona. [Cousins 1871 #2684]
Raha mamindro tsy mafana, tsy mahaleo ny mitoetra eo ivohon' ny olona. [Rinara 1974 #3613]
French translation Si on se chauffe sans se réchauffer, autant rester derrière les autres. [Veyrières 1913 #250]
French interpretation Ce proverbe s' appliquait aux courtisans ; le souverain était comparé au feu auprès duquel on se chauffait ; on est un sot si on ne profite pas de l' occasion. [Veyrières 1913 #250]

Proverb Raharahan' i Mantasoa, ka ny miera maty venty, ary ny mandeha fotsiny mandoa loso. [Veyrières 1913 #393]
Raharahan' i Mantasoa, mandeha tsy miera, maty loso ; mandeha miera, maty venty. [Veyrières 1913 #393]
Raharahan' Imantasoa: ny miera mandoa venty, ny mandeha fotsiny maty loso. [Houlder 1895]
Raharahan' Imantasoa : ny miera maty venty, ny mandeha fotsiny maty loso. [Rinara 1974 #3646]
Raharahan' i Mantasoa: ny miera maty venty, ny mangala-dia maty loso; ny mitoetra lany lamba aman-tsalaka. [Veyrières 1913 #393, Cousins 1871, Rajemisa 1985]
French translation Corvée de Mantasoa : ceux qui s' absentent avec permission sont à l' amende de seize sous, et ceux qui s' absentent sans permission sont à l' amende d' une demi-piastre. [Veyrières 1913 #393]
Le travail à Mantasoa: ceux qui demandent une permission payent quatre-vingts centimes; et ceux qui s' absentent sans permission payent deux francs cinquante. [Houlder 1895]
Mantasoa : ceux qui s' absentent avec permission sont à l' amende de seize sous ; ceux qui s' absentent sans permission sont à l' amende d' une demi-piastre ; ceux qui sont présents usent au travail leur lamba et jusqu' au salaka qui entoure leurs reins. [Veyrières 1913]
French interpretation Au temps de Ranavalona 1ère il existait à Mantasoa (à 60 km. à l' est de Tananarive) de grands ateliers établis par J. Laborde pour le compte du gouvernement malgache. Des centaines d' ouvriers (jusqu' à 1500, dit-on), y fondaient des canons, y fabriquaient des poteries, etc. Des chrétiens persécutés y étaient aussi employés et ce n' est peut-être qu' à ces derniers que s' appliquaient les dures mesures qui ont passé en proverbe. [Houlder 1895]
La corvée dans les ateliers royaux de Mantasoa était particulièrement pénible ; le proverbe se disait de toute corvée dure et pénible : le français Laborde avait construit à Mantasoa à 40 km de Tananarive, des ateliers royaux où l'on faisait des armes. [Veyrières 1913 #393]

Proverb Toy ny saobakaka mitoetra ao am-body riana, ka tsy manana andro tsy ahatairana. [Houlder 1895 #922, Veyrières 1913 #5733]
French translation C' est comme le crapaud qui habite au pied d' une chute d' eau ; il ne cesse pas d' être effrayé. [Veyrières 1913 #5733]
Comme un crapaud vivant au pied d' une chute d' eau, il est continuellement effrayé. [Houlder 1895]

Proverb Tsara tarehy tsy endrehin-dravaka: aoka hitoetra amy ny vintan’ Anahary. [Cousins 1871 #3290]
Tsara tarehy tsy endrehin-dravaka : aoka hitoetra amin' ny vita-Nanahary. [Veyrières 1913 #2471, Rinara 1974 #4413]
Tsy endrehin-dravaka : aoka hitoetra amin' ny vita-Nanahary. [Veyrières 1913 #2471]
French translation Beau visage auquel les parures ne vont pas : il n' a qu' à rester dans l' état où le Créateur l' a fait. [Veyrières 1913 #2471]
French interpretation Se disait des personnes sur qui les parures jurent. [Veyrières 1913 #2471]

Proverb Tsy mety raha fony mitoetra tsy miraharaha, koa lasa vao be hafatra. [Houlder 1895 #689, Veyrières 1913 #3421]
Tsy mety raha mitoetra toy miraharaha, fa lasa vao be hafatra. [Cousins 1871 #3469]
Tsy mety raha mitoetra tsy miraharaha, ka lasa vao be hafatra. [Veyrières 1913 #3318]
Tsy mety raha nitoetra izy tsy noraharahaina, ka nony lasa nody vao hafatrafarana. [Rinara 1974 #4656]
French translation Il ne convient pas de ne pas traiter les affaires tant qu' on demeure, et d' être plein de messages et de recommandations une fois parti. [Veyrières 1913 #3318]
Il ne faut pas rester tranquille quand on est chez ceux à qui on a affaire, et s' agiter quand on est loin. [Veyrières 1913 #3421]
Il ne faut pas se taire quand on est chez ceux auxquels on a affaire, et parler beaucoup dès qu' on est loin. [Houlder 1895 #689]

Proverb Tsindretra mandry an-tanimbary, sahona mandry an-tatatra, mamba mandry anosy, ka samia mitoetra amin' ny onin--drainy. [Rinara 1974 #4441]
Tsindretra mandry an-tanimbary, sahonamandry an-tatatra, mamba mandry an-osy : samia mitoetra amy ny onin-drainy. [Cousins 1871 #3311]
Tsindretra mandry an-tanimbary, sahona mandry an-tatatra, mamba mandry anosy : samia mitoetra amin' ny onin--drainy. [Veyrières 1913 #865, Nicol 1935]
French translation La libellule se repose dans la rizière, la grenouille dans les rigoles humides, le caïman sur les îlots du fleuve : qu’ainsi chacun demeure à sa place (dans sa rivière d’origine). [Nicol 1935 #122]
Larves de libellules dans les rizières, grenouilles dans les canaux, caïmans dans les îlots, que chacun demeure dans l' eau de ses pères. [Veyrières 1913 #865]
French interpretation Chacun doit rester dans sa condition et garder ses usages. [Veyrières 1913 #865]

Proverb Voasary amoron-dalana : haka aho tsy tompony, hitoetra ihany maha-te-hihinana. [Veyrières 1913 #5838, Cousins 1871, Rinara 1974]
Voasary amoron-dalana: haka aho, tsy tompony; tsy haka, maha-te hihinana. [Houlder 1895 #999]
French translation Des citrons au bord du chemin: pour en prendre, ils ne sont pas à moi; pourtant, j' ai grande envie d' en manger. [Houlder 1895]
Oranges ou citrons au bord du chemin : pour en prendre, on n' est pas le propriétaire ; pour les laisser, on les trouve bien appétissants. [Veyrières 1913 #5838]

Index