Index

Proverbs : feo

Proverb Akohokely latsaka an-kady : haneno moa kely feo, hanidina kely hery; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Rinara 1974]
Akoho kely latsaka an-kady : hiantso, kely feo ; hanidina, tapaka elatra ; hitoetra ihany, manin-dreny. [Veyrières 1913 #2579, Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady: hiantso, kely feo; hanidina, tapak' elatra; hitoetra ihany, manina ny reniny. [Houlder 1895]
Akoho kely latsaka an-kady : hisarangotra, tsy afaka ; hiantso, kely feo. [Veyrières 1913 #2580]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka; hiantso, kely feo; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka ; hiantso, kely ieo ; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Nicol 1935 #359]
French translation Petit poulet tombé dans le fossé : s' accrocher pour grimper, il ne le peut pas ; appeler, il n'a pas assez de voix ; rester où il est, il craint les chats sauvages. [Veyrières 1913]
Petit poulet tombé dans le fossé : s' il veut appeler, sa voix est trop faible ; s' il veut voler, il n' a que des bouts d' ailes ; quant à rester où il est, il soupire après sa mère. [Veyrières 1913 #2579]
Poussin tombé dans un fossé : s’accrocher, impossible ; crier, pas de voix ; se résigner, mais il y a le chat sauvage. [Nicol 1935 #359]
Un poussin tombé dans un fossé: pour appeler, il a la voix trop faible; pour voler, il a les ailes trop courtes; s' il y reste, il regrette sa mère. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des gens qui perdent la tête dans le malheur, ne sachant quel parti prendre. [Veyrières 1913 #2580]

Proverb Akohovavy maneno, ka lazain' ny avoaky ny vavany. [Houlder 1895 #834]
Akohovavy maneno, ka lozain' ny vavany. [Veyrières 1913]
Akohovavy maneno ka lozain' ny vavany ihany. [Rinara 1974]
Akohovavy maneno, lozain' ny navoaky ny vavany. [Veyrières 1913 #1750]
Lozain' ny feony ohatra ny akohovavy maneno. [Rinara 1974]
Lozain' ny vavany ohatra ny akohovavy maneno. [Rinara 1974]
French translation Poule qui usurpe le chant du coq : ce chant lui porte malheur. [Veyrières 1913 #1750]
Une poule qui chante montre ce quelle est par son chant. [Houlder 1895 #834]
French interpretation Se disait des femmes qui usurpaient les droits des hommes et se faisaient moquer d' elles. [Veyrières 1913 #1750]

Proverb Amboa nihaza jorery ka feo no re. [Rinara 1974 #20]
Amboa nihaza jorery, ka ny feo no re. [Houlder 1895 #1214, Cousins 1871 #127]
French translation Un chien chassant une cigale, il en entend le cri (mais c' est tout, il ne la voit pas). [Houlder 1895 #1214]

Proverb Ampongabe sy langoraony : tsy mitovy feo fa mifanaraka. [Rinara 1974 #192]

Proverb Anaovan-draha finaritra, hitoeran-draha marary. [Houlder 1895 #2002, Veyrières 1913 #3652, Rinara 1974 #203, Cousins 1871 #163]
Be feo raha marary, fa kely feo raha finaritra. [Rinara 1974 #865]
Tsy mety raha be feo raha narary, fa kely feo raha finaritra. [Rinara 1974 #4585]
French translation Il faut travailler quand on est en bonne santé pour se reposer dans la maladie. [Veyrières 1913 #3652]
On travaille quand on est en bonne santé afin de pouvoir s' arrêter quand on est malade. [Houlder 1895]

Proverb Angalisa zanaky ny tafondro : ny feon-drainy ihany no feon-janany. [Veyrières 1913 #956, Cousins 1871]
Tafondro niteraka angalisa, ka ny feon-drainy ihany no feon-janany. [Rinara 1974 #3970]
French translation Le fusil est fils du canon : la voix du père est la voix du fils. [Veyrières 1913 #956]
French interpretation Tel père, tel fils. [Veyrières 1913 #956]

Proverb Aza be feo marary, fa kely feo finaritra. [Houlder 1895]
Be feo marary, fa kely feo finaritra. [Veyrières 1913 #2594]
French translation Ne faites pas de belles promesses (vœux) quand vous êtes malade, pour ne pas les tenir une fois rétabli. [Houlder 1895]
On promet beaucoup quand on est malade, mais on donne peu quand on est en bonne santé. [Veyrières 1913 #2594]
French interpretation On promet beaucoup dans la détresse, mais on donne peu quand le danger est passé. [Veyrières 1913 #2594]

Proverb Aza manao ganaganalahy, ka ny mitari-dalana indray no mihakely feo. [Rinara 1974]
Aza manao ganaganalahy: ny hitari-dalana indray no mihakely feo. [Veyrières 1913 #622, Cousins 1871 #452]
Aza manao ganaganalahy: ny mitari-dalana indray no mihakely feo. [Houlder 1895 #941]
French translation Ne faites pas comme le canard: c' est celui qui vient en premier qui a la plus petite voix. [Houlder 1895]
Ne faites pas comme les canards : c' est celui qui conduit la marche qui a une petite voix. [Veyrières 1913 #622]
French interpretation Allusion au fait que le canard a un cri plus faible que celui de la cane. [Houlder 1895]
Soyez à la hauteur de la situation ; les Malgaches avaient remarqué que le canard a une plus petite voix que la cane. [Veyrières 1913 #622]

Proverb Aza manao toy ny jorery: ny feony mampita lohasaha, fa ny tenany tsy ampy indraim-bava. [Houlder 1895 #846, Nicol 1935]
French translation Ne pas imiter la cigale, dont la voix franchit les vallées, mais dont on ne ferait pas une bouchée. [Nicol 1935 #29]
Ne soyez pas comme la cigale: elle a un cri qui traverse la vallée, mais de son corps on ne ferait pas une bouchée. [Houlder 1895]

Proverb Be feo mananatra, ka ny alan-trano no mahazo aloha. [Rinara 1974 #892]
Be feo mananatra, ka ny ala-trano no mahazo aloha. [Houlder 1895 #1592]
Be feo mananatra, ka ny any ala trano no hendry aloha. [Veyrières 1913 #5596, Cousins 1871 #746]
French translation Homme à grosse voix qui gronde : les gens du dehors deviennent sages avant ceux de la maison. [Veyrières 1913 #5596]
Quelqu' un admonestant en criant (chez lui): ce sont ceux qui passent dehors qui entendent les premiers. [Houlder 1895 #1592]
French interpretation Se disait des gens bourrus qui ne savent rien arranger en famille. [Veyrières 1913 #5596]

Proverb Be ihany no mahay " Andrianoly " , fa izay manga feo ihany no izy. [Veyrières 1913 #6184, Houlder 1895]
French translation Beaucoup savent chanter l' "Andrianoly" , mais c' est seulement celui qui a une belle voix qu' on aime entendre. [Houlder 1895]
Beaucoup savent chanter le chant Andrianoly, mais celui-là seul qui a une belle voix, chante bien. [Veyrières 1913 #6184]
French interpretation "Andrianoly" est le nom d' une espèce de chant. [Houlder 1895]

Proverb Feony ihany hoatry ny babo anjombona. [Rinara 1974 #1159]
Feony ihany, ohatra ny babo anjombona. [Cousins 1871]

Proverb Feony ihany, hoy ilay jamba mitsapa tafondro. [Houlder 1895 #2067, Veyrières 1913 #2147]
Feony ihany, hoy ilay jamba nitsapa tafondro. [Rinara 1974 #1160, Cousins 1871]
French translation Ce n'est que du bruit, dit l'aveugle tout en palpant le canon. [Veyrières 1913 #2147]
"Ce n' était que sa voix" , dit l' aveugle en touchant un canon. Il avait entendu la détonation, qui l' avait saisi; quant au canon lui-même, tel qu' il le sent, il n' en est pas impressionné. [Houlder 1895]
French interpretation C'était une plaisanterie sur les gens simples. [Veyrières 1913 #2147]

Proverb Ilay nihaza jorery : tsy araka ny feony niampita lohasaha ny habeny. [Rinara 1974 #1415]
Ny feony niampita lohasaha fa ny tenany tsy ampy indraim-bava, hoy ilay nihaza jorery. [Rinara 1974]

Proverb Izaho tsy avo feo noho ny varatra, ary be feo noho ny rohona. [Rinara 1974 #101]
Izaho tsy avo feo noho ny varatra, ary tsy be feo noho ny rohona. [Cousins 1871 #1165]

Proverb Manao tahaka ny vorombazaha : ny lahy hitarika no kely feo. [Cousins 1871 #1557]
Manao tahaky ny vorombazaha : ny lahy hitarika no kely feo. [Veyrières 1913 #3584]
Manao toy ny vorombazaha : ny lahy hitarika indray no kely feo. [Rinara 1974 #2018]
French translation C' est comme les canards : ce sont les mâles qui doivent conduire, et ils ont une petite voix. [Veyrières 1913 #3584]
French interpretation Se disait des chefs qui ne savent pas conduire et n'ont pas d'autorité parce qu'ils ne savent pas parler ; les Malgaches avaient remarqué que la voix du canard était moins forte que celle de la cane. [Veyrières 1913 #3584]

Proverb Manjilajilatra hoatry ny feo vantony. [Veyrières 1913 #4769]
Manjilajilatra ohatra ny feo vantony. [Houlder 1895]
Manjilajilatra tahaka ny feo vantony. [Rinara 1974 #2119]
French translation Eraillé, comme une voix qui mue. [Houlder 1895]
Voix éraillée comme la voix qui mue. [Veyrières 1913 #4769]

Proverb Maro ny mpihira fa ny manga feo no izy indrindra. [Rinara 1974 #2143]
Maro no mpihira, fa ny manga feo no izy indrindra. [Cousins 1871 #1638, Veyrières 1913]
Maro no mpihira, fa ny tsara feo no fidina. [Veyrières 1913]
French translation Il y a beaucoup de chanteurs, mais c' est celui qui a une belle voix qui est le meilleur et qui est choisi. [Veyrières 1913 #3587]
French interpretation Parmi les bons on choisit les meilleurs pour discourir ou commander. [Veyrières 1913 #3587]

Proverb Nahoana no be feo toa toloho, nefa manjohy tsy mahasava ahitra ? [Rinara 1974 #2667]

Proverb Ombalahy lafon' ny feony. [Rajemisa 1985]
Ombalahy lafon' ny vavany. [Rajemisa 1985]
Ombalahy tsara feo : lafon' ny vavany ihany. [Veyrières 1913 #6031]
Ombilahy tsara feo ka ny vavany ihany no mahalafo azy. [Rinara 1974 #3420]
Ombilahy feo, ka ny vavany no mahalafo azy. [Houlder 1895]
Ombilahy tsara feo : lafon’ ny vavany ihany. [Cousins 1871]
Malagasy interpretation Ny tanjaky ny omby no mazàna jeren' ny mpampiady omby raha mividy omby izy, fa tsy ny fitrenany akory; koa itý ohabolana H.S., dia enti-milaza ny olona izay zavatra tsy dia manao ahoana loatra no mampisy vidiny azy. [Rajemisa 1985]
French translation C' est comme un taureau lâche au combat, mais qui beugle bien : il n'est bien vendu qu' à cause de son gosier. [Veyrières 1913 #6031]
Un taureau qui a une bonne voix; c' est sa voix (litt. sa bouche) qui le fera vendre. [Houlder 1895 #1194]
French interpretation Se disait des fanfarons sans mérite. [Veyrières 1913 #6031]

Proverb Tahaka ny jorery ny fanompoana, ka na dia tapaka aza ny tongony aman-tanany mbola mimenomenona ihany izy. [Houlder 1895 #1525]
Tahaka ny jorery ny fanompoana, ka na tapaka aza ny tongony aman-tanany, mbola mimenomenona ihany. [Rinara 1974]
Tahaka ny jorery ny fanompoana: na diatapaka aza ny tongony, na afaka aza ny tanany, mbola mimeno-menona ihany izy. [Cousins 1871]
Tahaky ny jorery ny fanompoana ; ka na dia tapaka aza ny tongony aman-tanany dia tsy mbola miova ihany ny feony. [Veyrières 1913 #395]
Tahaky ny jorery ny fanompoana : na dia tapaka aza ny tongony, na afaka aza ny tanany, mbola mimenomenona ihany izy. [Veyrières 1913 #395]
French translation La corvée est comme la cigale : coupez-lui les pattes et les ailes, elle fait encore entendre son cri strident. [Veyrières 1913 #395]
La corvée est comme une cigale: qu' elle ait les pattes cassées, elle chante toujours. [Houlder 1895]
French interpretation C. à. d. tant qu' on est encore en vie, on est bon pour la corvée, on ne peut s' y soustraire. [Houlder 1895]
Les gens corvéables, tant qu'ils n'ont pas rendu l' âme, sont appelés à la corvée ; s' ils ne peuvent pas travailler, il faut qu'ils se rachètent à prix d' argent. [Veyrières 1913 #395]

Proverb Tsy mety raha be feo marary, fa kely feo finaritra. [Cousins 1871 #3405]

Proverb Tsy misy tsara feo noho ny papelika, fa midoka tena ka mahamonaina. [Rinara 1974 #307]
Tsy misy tsara feo noho ny papelika; fa raha midoka tena, mahamonamonaina. [Cousins 1871 #3548]

Proverb Tsy ra feo antoandro toa mpiambina. [Houlder 1895 #2173]
Tsy re feo antoandro toa mpiambina. [Veyrières 1913 #3158, Rinara 1974]
French translation Qu' on n' entend pas pendant le jour, comme la garde (de nuit). [Houlder 1895 #2173, Veyrières 1913 #3158]

Proverb Varotra amponga an-tanàna, ka sady mahare ny feony no mahalany ny vidiny. [Rinara 1974 #4868]
Varotra amponga an-tanàna: sady mahare ny feony no mahalany ny vidiny. [Houlder 1895]
French translation Celui qui vend un tambour dans son village même: il emploie l' argent, et en entend encore le son. [Houlder 1895]
French interpretation Double bénéfice! [Houlder 1895]

Proverb Volan-kankafotra ka ny omaly tsy miova ihany. [Rinara 1974 #5015]
Volan' ny kankafotra. [Veyrières 1913 #6803]
Volan' ny kankafotra, ka ny feo omaly tsy miova. [Houlder 1895 #562, Veyrières 1913 #3631]
French translation Celui dont les paroles sont invariablement les mêmes imite le chant monotone de l' oiseau kankafotra qui chante aujourd' hui comme il chantait hier. [Veyrières 1913 #3631]
Chant de l' oiseau kankafotra. [Verra: Madagascar]
Le cri du coucou: c' est toujours le même que celui d' hier. [Houlder 1895]
French interpretation S' applique aux gens qui tiennent toujours les mêmes discours. [Houlder 1895]
Se disait de ce qui est monotone, toujours la même chose. [Veyrières 1913]

Index