Index

Proverbs : maraina

Proverb Adin' ankizy: miady maraina, tsara hariva. [Rajemisa 1985 #416]
Miady maraina fa tsara hariva, toy ny adin' ankizy. [Rinara 1974]
Miady maraina, tsara hariva; miady hariva, tsara maraina : toy ny adin’ ankizy. [Cousins 1871]
Miady maraina, tsara hariva; miady hariva, tsara maraina, toy ny mpivady. [Houlder 1895 #1797]
Mpivady miady maraina, tsara hariva ; miady hariva, tsara maraina. [Veyrières 1913 #1306]
Mpivady miady maraina, tsara hariva ; miady hariva, tsy miloaka ny andro maraina. [Veyrières 1913 #1306]
Malagasy interpretation Entina milaza ny olona miady tsy mba manana otri-po na fankahalana maharitra fa mora mifankahazo na mihavana indray. [Rajemisa 1985 #416]
French translation En guerre le matin, en paix le soir; en guerre le soir, en paix le matin, comme des époux. [Houlder 1895]
Époux qui se disputent le matin, le soir ils sont réconciliés ; s' ils se disputent le soir, le lendemain matin ils sont réconciliés. [Veyrières 1913 #1306]
French interpretation Se disait des disputes incessantes mais sans conséquences. [Veyrières 1913 #1306]

Proverb Akoholahy ambony tanantanana: mifoha maraina tsy mba mihehy. [Cousins 1871 #58, Veyrières 1913]
French translation Coq perché sur un ricin : il se lève de bon matin, mais il ne gratte pas la terre. [Veyrières 1913 #2987]
French interpretation Se disait des jeunes libertins qui étaient paresseux et stationnaient de bonne heure sur les places publiques au lieu de travailler. [Veyrières 1913 #2987]

Proverb Akoholahy kelin' Antananarivo : mivoaka maraina, fa tsy mitsindroka. [Veyrières 1913 #2989, Cousins 1871 #61]
French translation Petit coq de Tananarive : il sort de bonne heure mais ce n' est pas pour becqueter. [Veyrières 1913 #2989]
French interpretation Se disait des jeunes débauchés de la ville qui sortaient de bonne heure, mais ce n' était pas pour travailler. [Veyrières 1913 #2989]

Proverb Akoholahin' an-tanantanana : mivoaka maraina fa tsy mitsindroka. [Rinara 1974]

Proverb Andevolahy mikalo hariva: tsy alahelo fa kibo tsy feno. [Houlder 1895]
Andevolahy mikalo maraina, na hariva : tsy alahelo, fa kibo tsy voky. [Veyrières 1913 #524]
Andevolahy mikalo maraina : tsy alahelo, fa kibo tsy voky. [Cousins 1871 #189]
Mpanompo mikalo hariva : tsy alahelo fa kibo tsy feno. [Rinara 1974 #2601]
French translation Esclave qui fait entendre, le matin ou le soir, des chants plaintifs : ce n' est pas le chagrin qui le fait gémir, mais c' est qu' il n' a pas le ventre plein. [Veyrières 1913 #524]
Un esclave chantant plaintivement le soir: ce n' est pas de tristesse, mais de faim. [Houlder 1895 #1583]
French interpretation Ce proverbe était dit par ceux qui avaient à travailler, le ventre vide. [Veyrières 1913 #524]

Proverb Aza malaina fa ny mosary indray maraina aza tsy efa fotsiny. [Rinara 1974 #472]
Aza malaina manao zavatra; fa ny mosary indray maraina tsy efa foana. [Houlder 1895 #680]
Ny mosary indray maraina aza tsy efa foana. [Rinara 1974 #3155]
Ny mosary indray maraina tsy efa foana. [Cousins 1871 #2353]
French translation Ne soyez pas paresseux; car quand la famine règne il est difficile de trouver à manger, même pour une seule matinée. [Houlder 1895]

Proverb Aza manao fanarainan’ akoho: mifoha maraina, ka eo atsimom-patana ihany. [Veyrières 1913 #3899, Cousins 1871]
French translation N' imitez pas la poule qui se lève de bonne heure et reste au sud du foyer. [Veyrières 1913 #3899]
French interpretation Soit parce quelle trouve du son à becqueter, soit parce que la porte est fermée ; ce proverbe se disait des gens qui se levaient assez tôt mais sans aller travailler. [Veyrières 1913 #3899]

Proverb Fahantitry ny andro, hariva. [Cousins 1871 #882]
Fahantitry ny andro ny hariva. [Rinara 1974 #1052]
Fahatanoran' ny andro, maraina ; ary fahantitry ny andro, hariva. [Veyrières 1913 #3101]
French translation Le matin est comme la jeunesse du jour, il peut beaucoup ; le soir en est la vieillesse qui ne peut plus rien. [Veyrières 1913 #3101]
French interpretation Exhortation à faire dès le matin, les oeuvres de la journée. [Veyrières 1913]

Proverb Ilay kamo mivady : ny lahy matory maraina, ny vavy manao be fahandro, ka tafaray samy adala. [Rinara 1974 #1400]
Ilay kamo mivady : ny lahy matory maraina, ny vavy manao be fahandro : tafahaona ny adala roa. [Cousins 1871 #1114, Veyrières 1913]
French translation Mariage de paresseux : l'homme se lève tard, la femme dépense beaucoup pour la nourriture ; deux sots qui se sont unis. [Veyrières 1913]
French interpretation Union de paresseux conduit à la misère. [Veyrières 1913 #1196]

Proverb Izany Andriamasoandro, izany Andriambolana : mifoha maraina any an' ala, ka mitsidika andro any Arivo, ka mihilahila any Antongona. [Veyrières 1913 #3109]
Izany Andriamasoandro, izany Andriambolana, mifoha maraina any an' ala, ka mitsidika andro any Iarivo, mihilahila any Antongona. [Rinara 1974]
Izany Andriamasoandro, izany Andriambolana : mifoha maraina any an-ala, ka mitsidik’ andro any Arivo, ka mihilahila any Antongona. [Cousins 1871 #1174]
French translation Cet Andriamasoandro, cet Andriambolana : il se lève de bonne heure dans la forêt, apparaît dans l'Imerina au milieu du jour, et puis penche vers la montagne Antongona. [Veyrières 1913 #3109]
French interpretation Marche du soleil. [Veyrières 1913 #3109]

Proverb Ketsan' Amboasary : izay tsy mifoha maraina tsy manana. [Veyrières 1913 #3682, Rinara 1974 #1632, Houlder 1895]
French translation Les jeunes plants de riz d' Amboasary: ceux qui ne se lèvent pas de bonne heure n' en ont point. [Houlder 1895]
Plants de riz d' Amboasary : ceux qui ne se lèvent pas de bonne heure n' en ont pas. [Veyrières 1913 #3682]
French interpretation Amboasary est un village situé au bord de la Sisaony qui déborde facilement et inonde les environs; les propriétaires de rizières qui n' enlèvent pas les jeunes plants à temps les perdent par suite de l'inondation. [Houlder 1895]
Il fallait se presser à cause des inondations. [Veyrières 1913 #3682]

Proverb Lalan' indray maraina. [Veyrières 1913 #6648]
French translation Distance qu' on parcourt, aller et retour, en une matinée. [Veyrières 1913 #6648]

Proverb Lanonam-pahavaratra ka ny maraina ihany no izy. [Rinara 1974 #1728, Rajemisa 1985]
Lanonam-pahavaratra ka ny maraina no izy. [Houlder 1895]
Lanonam-pahavaratra : ny maraina ihany no izy. [Nicol 1935 #218, Cousins 1871, Veyrières 1913]
Malagasy interpretation (satria matetika mirotsaka ny orana ny hariva): rehefa manao zavatra tokony hifidy ny fotoana mahamety azy indrindra. [Rajemisa 1985]
French translation Réjouissances faites dans la saison des pluies : le matin, voilà l’heure convenable. [Nicol 1935 #218]
Réjouissances publiques en été : plus c' est matinal, mieux cela vaut, à cause de la pluie. [Veyrières 1913 #3111]
Une réjouissance publique (avec musique) en été, c' est le matin qu' il faut y aller. [Houlder 1895]
French interpretation A cause de la pluie qui, en été, commence à tomber généralement dans le courant de l' après-midi. "Fahavaratra" veut dire littéralement "L' époque de la foudre" . [Houlder 1895]
Exhortation à ne pas remettre à plus tard ce qu'on peut faire au moment présent. [Veyrières 1913 #3111]

Proverb Malahelo, ka nony maraina fivoaka toy ny hangataka, ary raha hariva fivoaka, heverin' ny sasany hisakan-dalana. [Rinara 1974]
Malahelo mivoaka maraina : ataon' ny olona hangalatra ; mivoaka hariva : ataon' ny olona hisakana. [Houlder 1895 #1454, Veyrières 1913 #2518]
French translation Le pauvre qui sort le matin, on dit qu' il va voler ; il sort le soir, on dit qu' il va détrousser les gens. [Veyrières 1913 #2518]
Quand un pauvre sort le matin, les gens disent qu' il va voler; et s' il sort le soir, on pense que c' est pour détrousser quelqu' un. [Houlder 1895]

Proverb Maraina alinakoa. [Veyrières 1913 #6569]
French translation Au premier point du jour. [Veyrières 1913 #6569]

Proverb Maraina tsy miala nenina, ka hariva vao aiza aho rey olona! [Rinara 1974 #2128]

Proverb Mpitovo miasa maraina ka tsy miova fehy ny trano. [Veyrières 1913 #1669, Rinara 1974 #2629]
Mpitovo miasa maraina, ka tsy niova fehy ny trano. [Cousins 1871]
French translation Célibataire qui s' en va travailler de bonne heure le matin : hélas ! le lien de la porte est toujours le même. [Veyrières 1913 #1669]
French interpretation Il n' y a personne chez lui et son foyer est bien triste sans femme. [Veyrières 1913 #1669]

Proverb Ny fanompoana ny manjaka : anio dia anio, maraina dia maraina, alina dia alina. [Veyrières 1913 #386]
French translation On ne remet pas à plus tard le service du souverain, la corvée : si c'est aujourd' hui, il faut s' y mettre aujourd' hui ; si c' est le matin, le matin ; si c' est la nuit, la nuit. [Veyrières 1913 #386]

Proverb Ny mandry maraina manam-pahoriana, korodosin' ny fahoriana, raha vao mifoha. [Rinara 1974 #3111]

Proverb Ny mandry maraina tsy mba hanana, fa ny mifoha maraina hanam-be. [Cousins 1871 #2323]

Proverb Ny marina toy ny ketsa an-doharano : tomaratra maraina, mavana hariva. [Rinara 1974]

Proverb Ny trosa amohazan' ny olona maraina. [Rinara 1974 #3325]

Proverb Ondry mivoaka maraina : bokan’ ny ataony. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ondry mivoaka maraina ka bokan' ny ataony. [Rinara 1974 #3463]
French translation Brebis qui sortent de bon matin : elles deviennent lépreuses par leur propre faute. [Veyrières 1913 #3058]
French interpretation Se disait des libertins et des libertines. [Veyrières 1913 #3058]

Proverb Ratsy tarehy handeha hilanona, ka maraina ihany no izy. [Houlder 1895 #1290]
Ratsy tarehy handeha hilanona, ka ny maraina ihany no izy. [Rinara 1974 #3727]
Ratsy tarehy handeha hilanona : maraina ihany no izy. [Veyrières 1913 #1785, Cousins 1871]
French translation Femme laide qui va voir les réjouissances publiques : elle n' y va que le matin. [Veyrières 1913 #1785]
Une femme laide voulant se rendre à une fête publique: c' est de bon matin qu' elle doit se mettre en route. [Houlder 1895]
French interpretation Elle a honte. [Veyrières 1913 #786]
Pour ne pas trop se faire remarquer. [Houlder 1895]

Proverb Ratsy tarehy miantsena : mividy maraina dia lasa. [Veyrières 1913 #786, Rinara 1974 #3730, Cousins 1871 #2772]
French translation Femme laide qui va au marché : elle achète vite ses provisions de bon matin et elle se hâte de rentrer. [Veyrières 1913 #786]
French interpretation Elle a honte. [Veyrières 1913 #786]

Proverb Tafamandry maraim-boaratsy, mitafy voro-damba ka finaritra. [Veyrières 1913 #3067]
Tafandry maraim-boafady, toy ny mitafy voro-damba. [Houlder 1895 #707, Rinara 1974 #3962, Cousins 1871 #2948]
Tafandry maraim-boaratsy, toy ny mitafy voro-damba. [Veyrières 1913 #3068]
French translation Dormir tranquillement alors qu' on est déshonoré, c'est faire comme celui qui est vêtu de haillons et qui s' en montre content. [Veyrières 1913 #3068]
Il est couché tranquillement alors qu' on le calomnie ; il est content alors qu' il est vêtu de haillons. [Veyrières 1913 #3067]
Rester coucher le matin, mais en avoir honte comme un homme en guenilles. [Houlder 1895]
French interpretation Il fait la grasse matinée, non pas parce qu' il est riche et peut se passer ça, mais parce qu' il n' a rien à se mettre! [Houlder 1895]
Se disait des gens habitués au déshonneur. [Veyrières 1913 #3068]
Se disait des gens sans caractère et acceptant tout. [Veyrières 1913 #3067]

Proverb Tsy hitanareo va ny maty? Tatarobe miefi-damba, misaron-doha tsy ho aiza. Maraina tsy mba mifoha, hariva tsy mba mamindro; tany mena no ambony tratrany, rari-vato no an-dani-mandriny. [Houlder 1895 #2113]
French translation Ne les voyez-vous pas, les morts? Us sont couchés tous ensemble, chacun enveloppé de ses lamba, et la tête couverte pour n' aller nulle part. Le matin ils ne se lèvent pas, et le soir ils ne se chauffent pas; sur leurs poitrines il y a de la terre rouge, et à leurs côtes une maçonnerie. [Houlder 1895]
French interpretation Il s' agit des morts couchés et empilés dans le tombeau de famille. [Houlder 1895]

Proverb Zatovo mandry maraina: bongo maso vao hita. [Houlder 1895 #1922, Cousins 1871 #3768]
French translation Un jeune homme étant resté tard au lit: quand on le voit, il a encore les yeux gonflés. [Houlder 1895]

Index