Proverbs : mibaby

Proverb740 Atin’ aomby mibaby afo. [Samson 1965]

Proverb941 Aza manambaka lahy tahaka ny tsindrahaka : ka ny lahy indray no mibaby anaka. [Cousins 1871 #411]
Aza manambaka lahy tahaky ny tsindrahaka , ka ny lahy indray no mibaby anaka . [Veyrières 1913 #1611]
French translation Ne trompez pas l' homme et ne trichez pas, comme chez les cancrelats aquatiques où ce sont les mâles qui portent les petits sur le dos. [Veyrières 1913 #1611]
French interpretation Il faut laisser à l'homme ses occupations, et à la femme les siennes. [Veyrières 1913 #1611]

Proverb1529 Aza tefitra loatra ka mibaby laona . [Houlder 1895 #839, Rinara 1974 #812]
Tsy mety raha tefitra loatra, ka mibaby laona . [Rinara 1974 #4680, Cousins 1871 #3489]
French translation Ne soyez pas tellement avide de louange que vous en veniez à porter un mortier sur votre dos. [Houlder 1895]
French interpretation Soi-disant pour montrer votre force et en être loué: pourtant vous ne récolterez que le ridicule, car personne n' aurait l'idée de porter sur le dos un mortier. [Houlder 1895]

Proverb1973 Fananga-mitohy ny trafony ka mibaby ny soa ho an' ny tenany . [Rinara 1974 #1086]
Fananga-mitohy ny trafony , ka mibaby soa ho any ny tenany . [Cousins 1871]

Proverb2489 Hovalahy mibaby andriana , ka misolo ny entan' ny Manendy. [Veyrières 1913 #473, Houlder 1895]
French translation Hova qui porte un noble sur son dos : il fait ce que font les Manendy ou serfs royaux. [Veyrières 1913 #473]
Un Hova portant un noble sur son dos: il fait le travail d' un Manendy. [Houlder 1895]
French interpretation Les Manendy étaient une caste de serfs royaux qui, avant remploi du filanzane, étaient chargés de porter sur leur dos, quand les circonstances l' exigeaient, les nobles de race royale. [Houlder 1895]

Proverb2617 Izaho misakeli-pary , mibaby akondro, miloloha tantely : izay entiko mamy avokoa . [Cousins 1871 #1160]
Izaho misakeli-pary , mibaby akondro , miloloha tantely : izay entiko tsy misy mangidy . [Rinara 1974]
Misakeli-pary , mibaby akondro, miloloha tantely : izay entina mamy avokoa . [Nicol 1935 #125]
French translation Porter sous le bras des tiges de canne à sucre, sur le dos des bananes, sur la tête du miel : douceur sur douceur. [Nicol 1935 #125]

Proverb4091 Mibaby akondro, miloloha tantely , ka mamy roa mifanontona . [Veyrières 1913 #5961, Cousins 1871 #1738]
Mibaby akondro , miloloha tantely , mitehim-pary : intelo miantoana ny mamy . [Rinara 1974 #2273]
French translation Porter sur le dos un régime de bananes, et sur la tête du miel. Deux choses bien douces se rapprochent. [Veyrières 1913 #5961]
French interpretation Se disait de deux bonheurs, deux amis, deux bons caractères. [Veyrières 1913 #5961]

Proverb4092 Mibaby ny mahamenatra , ka misarotro ny mahatahotra. [Veyrières 1913 #3355]
French translation Porter la honte sur le dos et la crainte sur la tête. [Veyrières 1913 #3355]
French interpretation Ce proverbe se disait de celui qui est sous le coup du déshonneur, et qui, de plus, risque de se faire condamner en cachant les crimes des coupables poursuivis par la justice. [Veyrières 1913 #3355]

Proverb6388 Sady mita rano no tratr’ orana : sady minona no hibaby laona . [Veyrières 1913 #2658, Cousins 1871]
Sady mita rano no tratr' orana , sady minono no mibaby laona . [Rinara 1974]
French translation Passer l' eau et être pris par la pluie, boire le tanguin et porter le mortier, c' est avoir deux malheurs à la fois. [Veyrières 1913 #2658]
French interpretation Allusion à ceux qui donnaient de l'argent pour se racheter d'une accusation de sorcellerie ; l' expression : acheter un mortier, s' appliquait à ceux qui, pris en flagrant délit de sorcellerie, aimaient mieux donner de l'argent à ceux qui les surprenaient plutôt que d' être dénoncés. [Veyrières 1913 #2658]

Proverb6725 Tahaka ny katsaka: izay iainana misy ta-hanimba avokoa : maitso , hanin’ ondry ; mibaby , ian-tsampazan’ ny alika ; main-dambana , itomanian’ ny ankizy . [Cousins 1871 #2959]
Tahaka ny katsaka ka izay iainana misy te-hanimba : maitso hanin' ny ondry , mibaby iantsapazan' ny alika , main-dambana itomanian' ny ankizy . [Rinara 1974 #3976]
Tahaky ny katsaka : izay iainana misy ta-hanimba avokoa ; maitso , hanin' ny ondry ; mibaby , iantsampazan' ny alika ; main-dambana , itomanian' ny ankizy . [Veyrières 1913 #5726]
French translation C' est comme le maïs : il y a toujours à craindre pour sa vie : encore vert, il est brouté par les moutons ; quand il porte des épis, les chiens sautent après lui ; lorsqu' il est mûr, il excite la convoitise des enfants. [Veyrières 1913 #5726]
French interpretation Se disait des pauvres gens qui sont toujours sur le qui-vive. [Veyrières 1913 #5726]

Proverb7102 Toy ny akotralahy : mibaby ny omby nohaniny , ka taitry ny ondry nandrasany , miloloha ny akoho nompiany . [Rinara 1974]
Toy ny ankotralahy : mibaby ny omby nohaniny , ka taitra ny ondry nandrasany , ary miloloha ny akoho nompiany . [Cousins 1871 #3183]
Toy ny ankotralahy : mibaby ny omby nohaniny , ka taitry ny ondry nandrasany , ary miloloha ny akoho nompiany . [Veyrières 1913 #460]
French translation C' est comme les soldats portant giberne : ils portent sur le dos le boeuf qu' ils ont mangé, le mouton qu' ils ont gardé leur donne l' alarme, et ils portent sur la tête les poules qu' ils ont élevées. [Veyrières 1913]
French interpretation Plaisanteries sur ces soldats et leur uniforme ; allusion à la giberne, au tambour, etc. [Veyrières 1913 #460]

Proverb7376 Tsakitsaky mibaby : hatao zanany izy manan-tsomotra , hatao reniny izy babena. [Samson 1965 #T129]

Index