Index

Proverbs : miantso

Proverb Akohokely latsaka an-kady : haneno moa kely feo, hanidina kely hery; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Rinara 1974]
Akoho kely latsaka an-kady : hiantso, kely feo ; hanidina, tapaka elatra ; hitoetra ihany, manin-dreny. [Veyrières 1913 #2579, Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady: hiantso, kely feo; hanidina, tapak' elatra; hitoetra ihany, manina ny reniny. [Houlder 1895]
Akoho kely latsaka an-kady : hisarangotra, tsy afaka ; hiantso, kely feo. [Veyrières 1913 #2580]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka; hiantso, kely feo; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Cousins 1871]
Akohokely latsaka an-kady : hisarongatra, tsy afaka ; hiantso, kely ieo ; hitoetra ihany, matahotra ny kary. [Nicol 1935 #359]
French translation Petit poulet tombé dans le fossé : s' accrocher pour grimper, il ne le peut pas ; appeler, il n'a pas assez de voix ; rester où il est, il craint les chats sauvages. [Veyrières 1913]
Petit poulet tombé dans le fossé : s' il veut appeler, sa voix est trop faible ; s' il veut voler, il n' a que des bouts d' ailes ; quant à rester où il est, il soupire après sa mère. [Veyrières 1913 #2579]
Poussin tombé dans un fossé : s’accrocher, impossible ; crier, pas de voix ; se résigner, mais il y a le chat sauvage. [Nicol 1935 #359]
Un poussin tombé dans un fossé: pour appeler, il a la voix trop faible; pour voler, il a les ailes trop courtes; s' il y reste, il regrette sa mère. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des gens qui perdent la tête dans le malheur, ne sachant quel parti prendre. [Veyrières 1913 #2580]

Proverb Hoatry ny mpiara-dia samy miavona izy roa, ka ny aloha tsy manao hoe haingana, ary ny aoriana kosa tsy manao hoe andraso. [Veyrières 1913 #4008]
Miara-dia samy miavona ka ny eo aloha tsy miandry, ny eo aoriana tsy miantso. [Rinara 1974]
Mpiara-dia roa samy miavona : ny aloha tsy manao " haingana " , ny aoriana tsy manao " andraso " . [Veyrières 1913 #6012]
French translation Ce sont deux orgueilleux qui voyagent ensemble : celui qui est devant ne dit pas à l' autre de marcher plus vite, et celui-ci ne lui dit pas de l'attendre. [Veyrières 1913 #6012]
Ils sont comme deux voyageurs orgueilleux : celui qui est devant, ne dit pas à l' autre d' aller plus vite ; celui qui est derrière, ne dit pas de l' attendre. [Veyrières 1913 #4008]
French interpretation Se disait des gens, surtout des époux qui allaient chacun de leur côté, sans entente. [Veyrières 1913 #4008]

Proverb Izay avo fao miantso; izay lava manaka-drano; izay maranitra adidy. [Houlder 1895]
Izay avo feo, miantso, izay lava, manaka-drano, izay maranitra, adidy. [Rinara 1974 #1480]
Izay avo feo no miantso; izay lava manaka-drano ; izay maranitra adidy. [Cousins 1871 #1177, Nicol 1935 #95]
Izay maranitra adidy. [Rajemisa 1985]
Ny avo feo miantso, ny lava manaka-drano, ary ny maranitra adidy. [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Enti-milaza fa tokony ho amin' ny sahaza azy avy no ampiasaina ny zavatra na olona. [Rajemisa 1985]
French translation A la voix puissante de crier; à la haute taille d'élever l’eau; aux fines lames de trancher. [Nicol 1935 #95]
C' est celui qui a une forte voix qui appelle; c' est celui qui est long qui sonde la profondeur de l' eau, et c' est ce qui est tranchant qui sert à couper. [Houlder 1895]

Proverb Izay miantso ny hafa manalina andro, fa ny havana tsy antsoina no manoina. [Veyrières 1913 #1085]
Miantso ny hafa manalin' andro, ary ny havana tsy antsoina no manoina. [Veyrières 1913]
Sasatra miantso ny hafa, ka ny havan-tsy antsoina no avy manatona. [Rinara 1974 #3861, Cousins 1871 #2880, Veyrières 1913]
French translation Celui qui appelle un étranger perd son temps ; ce sont les parents qu' il n' a pas appelés, qui répondent à l' appel. [Veyrières 1913 #1085]
On s' est fatigué à appeler des étrangers et ce sont les parents qu' on n' appelait pas qui sont venus. [Veyrières 1913 #5228]
French interpretation Les parents valent mieux que les plus intimes amis ; ces paroles proverbiales sont les paroles de soumission de certains parents du roi Andrianampoinimerina. [Veyrières 1913 #5228]
Paroles prononcées par certains parents du roi Andrianampoinimerina, qui avaient d' abord refusé leur soumission, mais vinrent ensuite se soumettre en tenant ce langage ; passées en proverbe, elles se disaient de ce qui, dans leurs difficultés, laissaient de côté leurs parents pour faire appel aux étrangers. [Veyrières 1913]

Proverb Mamo mikaike polisy. [Poirot & Santio: Vezo]
Ny mamo indray no miantso fokonolona:. [Rinara 1974 #198]
Ny mamo indray no miantso polisy. [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny mamo mitabataba ka manintona ny mason' ny polisy; heviny: ny olona manao ratsy indray no mitolo-tena amin' ny manam-pahefana. [Rajemisa 1985]
French translation Un ivrogne qui appelle la police. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverb Mitady izay tsy ho re, ka mianteo erý an-doha-riana. [Cousins 1871 #1848]
Mitady izay tsy ho re ka miantso ery an-doha riana. [Veyrières 1913 #4775, Rinara 1974 #2427]
French translation C' est vouloir ne pas être entendu que de pousser des cris d' appel au sommet d' une cascade. [Veyrières 1913 #4775]
French interpretation Crier en vain. [Veyrières 1913 #4775]

Proverb Ny halemem-panahy toy ny tsena : tsy miantso ka mahavory. [Nicol 1935]
French translation L’aménité de caractère est comme un lieu de marché: sans avoir à appeler elle altire la foule. [Nicol 1935 #481]

Proverb Tsy mety raha sady miantso no manoina. [Veyrières 1913 #5055, Rinara 1974 #4672, Cousins 1871 #3485]
French translation Il n' est pas permis de faire l' appel et la réponse. [Veyrières 1913 #5055]

Index