Proverbs : atsipy

Proverb608 Antsibe atsipy ami-manam-panahy , ka raisin' ny ampy saina . [Veyrières 1913 #3235]
Antsibe atsipy ami-manam-panahy , ka raisin' ny mpahalala . [Veyrières 1913 #3235]
Antsibe atsipy ami-manam-panahy , ka raisin' ny mpisaina . [Veyrières 1913 #3235]
Antsibe atsipin' ny manam-panahy , raisin' ny mpahalala . [Rinara 1974 #302]
Antsibe atsipin’ ny mpanam-panahy : raisin’ ny mpahalala . [Houlder 1895 #1590, Veyrières 1913 #3235, Cousins 1871 #256, Nicol 1935 #317]
Teny atsipy ami-mpanam-panahy , koa raisin' ny mpisaina . [Cousins 1871 #3076, Nicol 1935 #332]
Teny atsipin' ny manam-panahy , raisin' ny mpahalala . [Houlder 1895 #1589]
Teny atsipin' ny mpanam-panahy , raisin' ny mpahalala . [Veyrières 1913 #3235]
French translation Cognée jetée à qui sait la recevoir et transmise à qui comprend. [Veyrières 1913 #3235]
Coutelas lancé par un homme intelligent et attrapé au vol par quelqu' un qui comprend. [Veyrières 1913 #3235]
Grand couteau jeté par un homme intelligent ; c’est à l’homme avisé à s’en servir. [Nicol 1935 #317]
Paroles jetées à ceux qui peuvent réfléchir; l’homme sensé s’en saisit. [Nicol 1935 #332]
Un conseil donné (litt. jeté) par les sages est reçu par les intelligents. [Houlder 1895]
Un grand couteau jeté par un sage est saisi par un clairvoyant. [Houlder 1895]
French interpretation A bon entendeur, salut! [Houlder 1895]
Le sens est : parole ou pensée suggérée par quelqu' un, et attrapée au vol ; l'expression se disait aussi d' un conseil écouté attentivement. [Veyrières 1913 #3235]
Se disait des mots d' ordre ou des secrets confiés à des personnes sûres, qui comprennent leur portée et l' usage à en faire. [Veyrières 1913 #3235]

Proverb762 Atsipy ny tady eny an-tandroky ny omby; atsipy ny teny any am--pon' ny manam-panahy . [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Enti-milaza fa ny olon-kendry dia mora mahazo ny teny atao aminy, na fananarana izany na torohevitra. [Rajemisa 1985]

Proverb853 Aza atao toy ny vato tsindry ahazana , ka raha maloka ny andro atsipiny . [Houlder 1895 #589]
Aza atao toy ny vato tsindry hahazana : raha maloka ny andro, atsipiny . [Veyrières 1913 #1360, Nicol 1935 #305]
Aza atao vato tsindry hahazana . [Rajemisa 1985]
Aza atao vato tsindry hahazana , ka raha maloka ny andro atsipy . [Rajemisa 1985]
Aza atao vato tsindry hahazana , ka raha maloka ny andro , natsipy . [Rinara 1974 #424]
Malagasy interpretation Enti-mananatra tsy hanao tsinontsinona ireo nahitana soa rehefa tsy misy ilana azy intsony. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza fa izay nahavita soa ny tena dia tsy tokony hatao tsinontsinona na dia tsy misy hilana azy intsony aza. [Rajemisa 1985]
French translation Ne faites pas comme la ménagère : les pierres qu' elle a placées sur les nattes étendues au soleil, le soir arrivé, elle les jette. [Veyrières 1913 #1360]
Ne pas en user comme des pierres posées sur les quatre coins de la natte au séchoir : dès le soir, on les jette. [Nicol 1935 #305]
Ne traitez pas quelqu' un comme vous le faites des pierres servant à caler la natte où sèche le riz, quand il n' y a plus de soleil vous les jetez. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe se disait de la facilité avec laquelle les époux divorçaient ; il se disait aussi en général de ceux qui montraient de l' ingratitude. [Veyrières 1913 #1360]

Proverb1816 Dimati-mahia : sarotr’ atsipy . [Samson 1965 #D12]

Proverb2340 Hazo tapaky ny sampy , aza atsipy fa mba izy ihany koa. [Rinara 1974 #1301]

Proverb5056 Ny fanambadiana tahaky ny sodifafana : atsipy vao mandohalika . [Veyrières 1913 #1220]
French translation Le mariage c'est comme la plante grasse qu' on appelle sodifafana : il faut jeter cette plante pour qu' elle s' incline. [Veyrières 1913 #1220]
French interpretation Une femme menacée de répudiation commence à s' amadouer. [Veyrières 1913 #1220]

Proverb5733 Ny zanaka toy ny tanan' akanjo : atsipy ao an--damosina , asavily eo am-pofoana . [Rinara 1974]
Ny zanaka toy ny tanan' akanjo : atsipy , eo an--damosina ; asavily , ao an--damosina ihany. [Houlder 1895 #1883, Veyrières 1913 #934]
French translation Les enfants sont comme les manches d' habit: qu' on les lance ou qu' on les jette, elles sont sur votre dos. [Houlder 1895]
Les enfants sont comme les manches d'un habit : qu' on les jette ou qu' on les lance, elles sont sur le dos. [Veyrières 1913 #934]
French interpretation Les femmes portaient les enfants sur le dos ; le sens est qu' on a la responsabilité des enfants. [Veyrières 1913 #934]
Vos enfants sont vos enfants pour toujours, et vous en avez pour toujours la responsabilité. [Houlder 1895]

Proverb6617 Sodifafana an-tanin-drazana : na atsipy aza mandohalika ihany. [Veyrières 1913 #6487, Cousins 1871]
Sodifafana atsipy vao mandohalika . [Veyrières 1913 #6488]
Sodifafana ka atsipy vao manongalika . [Veyrières 1913 #6488]
Sodifafana ka natsipy any an-kady vao manongalika (tsara toerana ). [Rinara 1974 #3910]
Tahaka ny sodifafana : atsipy vao mandohalika . [Cousins 1871 #2965]
French translation Plante sodifafana dans sa terre : elle a beau être renversée à terre, elle s' agenouille. [Veyrières 1913 #6487]
Plante sodifafana : lorsqu' on la renverse et jette à terre, elle se recourbe et semble fléchir le genou. [Veyrières 1913 #6488]
French interpretation Allusion à la forme recourbée de cette plante. Ce proverbe se disait des personnes tellement attachées quelles acceptent tous les traitements. [Veyrières 1913 #6487]
Se disait des gens qui ont besoin, pour s' amender, d' être traités sévèrement ; il se disait par exemple, dans le mariage, des femmes difficiles à traiter. [Veyrières 1913 #6488]

Proverb6725 Tahaka ny sira atsipy any anaty rano : vato am-pianjerana , fa levona am--pitoerana . [Nicol 1935 #33, Cousins 1871]
Tahaka ny sira natsipy any anaty rano : vato am-pianjerana , fa levona am--pitoerana . [Rinara 1974 #3981]
French translation Comme le sel jeté dans l’eau: c’est une pierre quand il y tombe, mais il s’évanouit sur place. [Nicol 1935 #33]

Proverb6814 Tanan' akanjo ny fanambadiana : ka raha atsipinao aza, misampy ihany aho. [Veyrières 1913 #1237]
French translation Le mariage est comme une manche de vêtement : même si vous me rejetez, je me relève. [Veyrières 1913 #1237]
French interpretation Paroles dites au mari par la femme qui ne veut pas être répudiée : je ne me sépare pas de vous, bien que vous me rejetiez. [Veyrières 1913 #1237]

Proverb7596 Tsy mba ny hodiny hatsipy , fa ny ventiny hangonina . [Rinara 1974 #4553]
Tsy mba ny hodiny hatsipy , fa ny vontiny hangonina . [Houlder 1895 #1353]
French translation Ceci n' est pas (comme) la peau (ou la pelure) que l' on jette, mais (comme) la chair que l' on prend. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe et d'autres, ne sont que des comparaisons dont la première partie est négative; la liste pourrait en être allongée presque indéfiniment. [Houlder 1895]

Proverb7737 Tsy misy hodiny hovoasana na taolana hatsipy ny teninao. [Nicol 1935]
French translation Vos paroles n’ont ni peau à ôter ni os à rejeter (sont nettes et claires). [Nicol 1935 #484]

Index