Index

Proverbs : itomaniana

Proverb Angolangolain' ny anaran--jaza: atao Andrianoly ka raha maty sarotra itaniana. [Houlder 1895]
Aza anganonganoina ny anaran--jaza, ka atao Andrianoly ; fa raha maty, saro-taniana. [Veyrières 1913 #1493, Cousins 1871]
Aza anganonganoina ny anaran' ny zaza, fa raha maty sarotra itomaniana. [Rinara 1974 #369]
French translation Avoir donné un nom bizarre à son enfant: l' avoir appelé Andrianoly et, s' il meurt, pouvoir difficilement le pleurer. [Houlder 1895]
Ne donnez pas aux enfants des noms trop plaisants, par exemple : le Frisé, car s' ils meurent, on est très embarrassé pour prononcer leurs noms dans les lamentations funèbres. [Veyrières 1913 #1493]
French interpretation Souvent les parents donnent à leurs enfants de vilains noms dans l'espoir d'en éloigner les mauvais esprits ou les influences néfastes qu' ils croient les menacer. Andrianoly vient sans doute de "Kinaoly" , nom d' êtres fabuleux à figure terrifiante. Pleurer un enfant portant le nom d' un de ces êtres malins eût été funeste. [Houlder 1895]

Proverb Dihizina am-boalohany, hoatry ny fanambadian-dratsy, ka itomaniana am-parany. [Veyrières 1913 #5531]
Dihizina am-boalohany, ohatra ny fanambadian-dratsy, ka itomaniana am-parany. [Cousins 1871]
Dihizina am-boalohany toy ny fanambadian-dratsy, fa itomaniana am-parany. [Rinara 1974 #999]
Ny fanambadiana andihizana am-boalohany, ary itomaniana no farany. [Veyrières 1913 #1215]
Ny fanambadiana andihizana am-boalohany fa isahiranana am-parany. [Rinara 1974 #192]
French translation C' est comme dans les mariages malheureux : on commence par la danse et on finit par les larmes. [Veyrières 1913 #5531]
Le mariage commence par une danse de joie et finit dans les larmes. [Veyrières 1913 #1215]
French interpretation Bien commencer et mal finir. [Veyrières 1913 #5531]
Sens général : heureux commencement, mauvaise fin. [Veyrières 1913 #1215]

Proverb Fara-faty angaha no hitomaniana am-piakarana. [Rinara 1974 #74]

Proverb Lalao amin-jaza : ka ataovy izay tsy hampitomany azy. [Veyrières 1913 #1515, Houlder 1895]
Lalao amin-jaza ka ataovy izay tsy hitomaniany. [Rinara 1974 #1690]
Tahaka ny lalao amin-jaza, ka atao izay tsy itomaniany. [Rinara 1974 #257]
Tahaka ny laolao amin-jaza, ka atao izay tsy hampitomany azy. [Cousins 1871 #2960]
French translation En jouant avec des enfants, jouez de façon à ne pas les faire pleurer. [Houlder 1895]
Quand vous jouez avec des enfants, faites en sorte de ne pas les faire pleurer. [Veyrières 1913 #1515]

Proverb Omby maty anaka: izay ahafatesan’ ny zanany itomaniany azy. [Veyrières 1913 #6377, Rinara 1974 #3436, Cousins 1871 #2550]
Omby maty zanaka, ka izay ahafatesany itomaniany azy. [Houlder 1895 #2107]
French translation Une vache dont le veau a péri: là où il a péri là elle le pleure. [Houlder 1895]
Vache dont le veau meurt : là où son veau meurt, là elle le pleure. [Veyrières 1913 #6377]
French interpretation Elle s' obstine à le pleurer sur place. [Veyrières 1913 #6377]

Proverb Sikidy soa tsy andihizana, sikidy ratsy tsy itomaniana. [Rinara 1974 #3885]
Sikidy soa tsy andihizana; sikidy ratsy tsy taniana. [Houlder 1895 #38, Veyrières 1913 #140, Cousins 1871 #2889]
Sikidy soa tsy dihizina, sikidy ratsy tsy taniana. [Veyrières 1913 #140]
French translation Il n' y a pas à danser quand le sikidy est bon, ni à pleurer quand il est mauvais. [Veyrières 1913 #140]
Un oracle favorable ne fait pas danser, comme un oracle défavorable ne fait pas pleurer. [Houlder 1895]
French interpretation C. à. d. on fait peu de cas des oracles. [Houlder 1895]
Il n'y a qu' à s'incliner devant sa réponse ; ce proverbe était dit aussi par ceux qui faisaient peu de cas des oracles. [Veyrières 1913 #140]

Proverb Tahaka ny katsaka: izay iainana misy ta-hanimba avokoa: maitso, hanin’ ondry; mibaby, ian-tsampazan’ ny alika; main-dambana, itomanian’ ny ankizy. [Cousins 1871 #2959]
Tahaka ny katsaka ka izay iainana misy te-hanimba : maitso hanin' ny ondry, mibaby iantsapazan' ny alika, main-dambana itomanian' ny ankizy. [Rinara 1974 #3976]
Tahaky ny katsaka : izay iainana misy ta-hanimba avokoa ; maitso, hanin' ny ondry ; mibaby, iantsampazan' ny alika ; main-dambana, itomanian' ny ankizy. [Veyrières 1913 #5726]
French translation C' est comme le maïs : il y a toujours à craindre pour sa vie : encore vert, il est brouté par les moutons ; quand il porte des épis, les chiens sautent après lui ; lorsqu' il est mûr, il excite la convoitise des enfants. [Veyrières 1913 #5726]
French interpretation Se disait des pauvres gens qui sont toujours sur le qui-vive. [Veyrières 1913 #5726]

Proverb Toy ny lamban-jaza : tsy raisina, fa apetrapetraka, kanefa raha raisin' ny olona itomaniana. [Rinara 1974]
Toy ny lamban-jaza : tsy raisina, tsy apetrapetraka, kanefa raha raisin’ ny olona, itomaniana. [Veyrières 1913 #1539, Cousins 1871]
Toy ny lamban-jaza : tsy raisina, tsy apetrapetraka, kanefa raha raisin’ ny olona, taniana. [Veyrières 1913 #1539, Cousins 1871]
French translation C' est comme le lamba d' un enfant : il ne le prend pas, il ne le dépose pas, mais si quelqu' un y touche, il le pleure. [Veyrières 1913 #1539]
French interpretation Se disait de ceux qui ne jouissent pas de ce qu'ils ont, mais le gardent avec jalousie. [Veyrières 1913 #1539]

Index