Index

Proverbs : renitantely

Proverb Aza manao fatin-dalitra, ka maty mitety ny ratsy ; fa manaova fatin-tantely, ka maty mamela mamy ho an' ny fokonolona. [Veyrières 1913 #2847, Houlder 1895]
French translation Ne mourez pas comme les mouches en courant sur les saletés, mais comme les abeilles qui meurent en laissant la douceur à la ruche. [Veyrières 1913 #2847]
Ne mourez pas comme les mouches, en courant sur toutes les saletés; mais mourez comme les abeilles, qui meurent en laissant le doux pour les autres. [Houlder 1895]
French interpretation Faites le bien, non le mal. [Veyrières 1913 #2847]

Proverb Homan-tena hoatry ny tantely merik' andro. [Veyrières 1913]
Mihinan-tena (homana ny azo) ohatra ny tantely merik' andro. [Rinara 1974]
Mihinan-tena, toy ny tantely merika andro. [Houlder 1895 #781, Cousins 1871 #1774]
Mihinan-tena toy ny tantely merik' andro. [Veyrières 1913]
Tantely merika andro : ny ao an-trano ihany no hanina. [Cousins 1871]
Tantely merik' andro : ny an-trano ihany no hanina. [Veyrières 1913 #2408]
Tantely merik' andro : ny ao an-trano no hanina. [Rinara 1974 #4099]
Tantely merik' andro : ny ao an-trano no haniny. [Veyrières 1913 #2408]
French translation Le prodigue se consume lui-même comme les abeilles par un temps de bruine. [Veyrières 1913]
Par les temps de bruine, le miel qui est à l' intérieur de la ruche est mangé par les abeilles. [Veyrières 1913 #2408]
Se manger soi-même comme les abeilles quand le temps est à la pluie. [Houlder 1895]
French interpretation Elles ne peuvent sortir de la ruche et mangent du miel quelles ont déjà fait. [Houlder 1895]
Par les temps de bruine les abeilles ne sortent pas et elles mangent le miel qui est à l' intérieur de la ruche. [Veyrières 1913 #2368]
Se disait de ceux qui mangent leurs biens. [Veyrières 1913 #2408]

Proverb Maty mamela mamy toy ny renitantely. [Veyrières 1913 #3176]
French translation Le défunt qui laisse des douceurs est semblable à l' abeille qui laisse du miel. [Veyrières 1913 #3176]

Proverb Raha indrindra ho hanim-biby ihany, aleo kaikerin' ny renin-tantely, fa ireny no ela nihinanana ny mamy, ary raha indrindra ho fatoram-bahy ihany, aleo fatoran' ovy, fa ireny no efa nahitana ny vokatra. [Rinara 1974]
Raha indrindra hohanim-biby ihany, aleo kekerin' ny renitantely, fa ireny no efa nihinana ny mamy ; ary raha indrindra ho fatoram-bahy ihany, aleo fatoran' ny ovy, fa ireny no efa nahitana ny vokatra. [Veyrières 1913 #732, Cousins 1871]
French translation S' il faut être dévoré par les bêtes, il vaut mieux être piqué par des abeilles, car elles ont mangé des douceurs ; s' il faut être garrotté avec des lianes, il vaut mieux être attaché avec des ignames, car on en a tiré des fruits. [Veyrières 1913 #732]
French interpretation Se disait des grands qui exploitaient le peuple, mais en y mettant des formes. [Veyrières 1913 #732]

Proverb Tantely lava nify: ny ao avara-trano ihany no tsentsefina. [Veyrières 1913 #2326, Rinara 1974 #4096, Cousins 1871]
French translation Abeilles à longues mandibules : elles ne sucent que ce qui est au nord de la maison. [Veyrières 1913 #2326]
French interpretation Se disait des avares et des exacteurs ; au nord de la maison était le parc à boeufs converti en jardin, ou bien la terre qui recevait le purin, c' est-à-dire le meilleur terrain. [Veyrières 1913]

Proverb Tantely manatody amim-pary: ny manatody mamy, ny anatodizana mamy. [Cousins 1871 #3030, Rinara 1974]
Tantely manatody amim-pary : tafahaona samy mamy. [Cousins 1871 #3031, Nicol 1935]
Tantely manatody amim-pary : tafahoan-tsamy mamy. [Rinara 1974]
French translation Une mouche à miel pondant sur la canne à sucre : le doux s’est ajouté au doux. [Nicol 1935 #71]

Index