Index

Proverbs : minia

Proverb Andevolahy feno kibo, minia tsy handositra ; fa andevolahy noana, mitomany hamidy. [Veyrières 1913 #508]
Andevolahy feno kibo, minia tsy handositra; fa ny andevolahy noana, mitomany hamidy. [Houlder 1895]
Ankizilahy feno kibo ka minia tsy handositra, fa ny noana mitomany hamidy. [Rinara 1974 #273]
French translation Esclave bien nourri ne pense pas à fuir ; esclave qui a faim supplie avec larmes qu' on le vende. [Veyrières 1913 #508]
Un esclave bien nourri ne pense pas à s’enfuir; mais un esclave affamé supplie qu’on le vende. [Houlder 1895]
French interpretation Ce dernier espère avoir un meilleur maître. [Veyrières 1913 #508]
Dans l'espoir d'avoir un maître qui le traite mieux. [Houlder 1895]

Proverb Minia maty ho maimbo. [Houlder 1895 #888, Veyrières 1913 #3039, Rinara 1974 #154, Cousins 1871 #1798]
French translation Mourir délibérément pour devenir infect. [Veyrières 1913 #3039]
Vouloir la mort et la corruption. [Houlder 1895]
French interpretation C. à. d. se précipiter à sa perte. [Houlder 1895]
Courir délibérément au déshonneur. [Veyrières 1913 #3039]

Proverb Tsy misy tsy fantatr' Andriamanitra, saingy minia miondrika izy. [Houlder 1895 #17]
Tsy misy tsy fantatr' Andriananahary, fa saingy minia miondrika izy. [Veyrières 1913 #59]
Tsy misy tsy fantatr' Andriananahary, fa saingy miondrika izy. [Veyrières 1913 #59]
Tsy misy tsy fantatr' ilay Nanahary, fa minia miondrika izy. [Rinara 1974 #308]
Tsy misy tsy fantatr' Ilainanahary, saingy minia miondrika izy. [Cousins 1871]
Tsy misy tsy fantatr' Ilainanahary, sangy minia miondrika izy. [Veyrières 1913 #692]
French translation Il n' y a rien d' inconnu pour Dieu, mais il veut parfois baisser la tête et ignorer, pour ne pas punir. [Veyrières 1913 #59]
Il n' y a rien qui soit ignoré de Lainanahary, mais il fait exprès de baisser la tête pour avoir l' air d' ignorer. [Veyrières 1913 #692]
Rien n' est caché à Dieu, quoiqu' il veuille bien se pencher (comme pour voir ce que font les hommes). [Houlder 1895]
French interpretation Application, faite à Dieu, des paroles dites par le roi Andrianampoinimerina, de son fils. [Veyrières 1913 #59]
Le roi Andrianampoinimerina disait ces paroles d'un de ses fils qui se taisait prudemment ; on les appliqua dans la suite aux personnes haut placées et sachant se taire. [Veyrières 1913 #692]

Index