Proverbs : angolangolaina

Proverb538 Angolain' ny fitia rafozana , ka ondry velona no hosoram-panasina . [Houlder 1895 #1840]
Angolangolain’ ny fitia rafozana , ka ondry velona no hosoram-panasina . [Veyrières 1913 #1436, Rinara 1974 #264, Cousins 1871 #235]
French translation Poussé par l' amour de ses beaux-parents on sale un mouton vivant. [Veyrières 1913 #1436]
Pris d' une affection bizarre pour ses beaux-parents, il met au sel un mouton tout vivant. [Houlder 1895 #1840]
French interpretation Se disait de ceux qui faisaient des choses extraordinaires pour plaire à leurs beaux-parents. [Veyrières 1913 #1436]

Proverb539 Angolangolaim-badikely , ka hanary ny efa nihary . [Cousins 1871 #234]
Angolangolaim-badikely , ka manary ny efa nihary . [Rinara 1974 #263]
Rangahy nangolangolaim- -bady kely , ka hanary ny efa nihary . [Veyrières 1913 #1404]
Rangahy nangolangolaim-bady kely ka nanary ny efa nihary . [Houlder 1895 #1823]
French translation Ô homme marié qui te laisse prendre aux cajoleries d' une nouvelle épouse, ne vois-tu pas que tu rejettes sans raison celle qui est le vrai trésor amassé dans ta jeunesse. [Veyrières 1913]
Un vieillard, gâté par une jeune femme, renvoie celle qui avait amassé (pour lui). [Houlder 1895]
French interpretation Il s' agit d' un homme qui prend une seconde (litt. petite) femme jeune, sur ses vieux jours, puis renvoie sa première femme qui était avec lui depuis longtemps, et avait ainsi beaucoup contribué à augmenter son bien. [Houlder 1895]
Sens général : préférer une petite chose à une plus grande. [Veyrières 1913 #1404]

Proverb540 Angolangolain' ny anaran- -jaza : atao Andrianoly ka raha maty sarotra itaniana . [Houlder 1895]
Aza anganonganoina ny anaran- -jaza , ka atao Andrianoly ; fa raha maty , saro- taniana . [Veyrières 1913 #1493, Cousins 1871]
Aza anganonganoina ny anaran' ny zaza , fa raha maty sarotra itomaniana . [Rinara 1974 #369]
French translation Avoir donné un nom bizarre à son enfant: l' avoir appelé Andrianoly et, s' il meurt, pouvoir difficilement le pleurer. [Houlder 1895]
Ne donnez pas aux enfants des noms trop plaisants, par exemple : le Frisé, car s' ils meurent, on est très embarrassé pour prononcer leurs noms dans les lamentations funèbres. [Veyrières 1913 #1493]
French interpretation Souvent les parents donnent à leurs enfants de vilains noms dans l'espoir d'en éloigner les mauvais esprits ou les influences néfastes qu' ils croient les menacer. Andrianoly vient sans doute de "Kinaoly" , nom d' êtres fabuleux à figure terrifiante. Pleurer un enfant portant le nom d' un de ces êtres malins eût été funeste. [Houlder 1895]

Index