moi   
-ko
De moi, par moi. Il se place comme régime indirect, après les substantifs, les prépositions et les participes passifs et relatifs. Laviko: nié par moi, que je nie. Anaovako: je m'en sers, j'y travaille. Voavonjiko: sauvé par moi, que j'ai sauvé. Tanako: la main de moi, ma main. Alohako: avant moi. [Abinal 1888]
Pron. pers. conjoint. De moi, par moi. [full text in Rajaonarimanana 1995]
Suffixe de la 1ère personne singulier, à moi, mien, par moi [Hallanger 1974]
(on emploie la forme -o après -ka et après -tra; pronom personnel suffixe - 1ère personne du singulier, après un radical verbal, un verbe à la voie passive ou circonstantielle, un nom, une préposition) de moi, par moi; mon, ma, mes. Izay fady natoroko anao izay: ces interdits que je t'ai enseignés. Ambon'ny taviko iroa ka hangalofako ho anao: je vais te récolter [du miel] là-bas au-dessus de ma défriche. Nanzaka amboninko: mon cadet est devenu un roi plus puissant que moi. [Beaujard 1998]
ae
moi [Poirot & Santio: Vezo]
aho
je, moi. Il se met toujours après le verbe. [Abinal 1888]
je, moi (se place générale [...] [full text in Rajaonarimanana 1995]
je, moi. [cf. aussi iaho, izaho]. [Beaujard 1998]
ahy
A moi, moi, me. Ahy (ou quelquefois ahiko) irery izany: c'est à moi seul, c'est ma part. Mamono ahy izy: il me frappe. [Abinal 1888]
A moi, me. Ny ahy, le mien, les m [...] [full text in Rajaonarimanana 1995]
Moi (objet), mien [Hallanger 1974]
à moi, moi, me. [Beaujard 1998]
aminahy: chez moi, avec moi. Amy zoma anareo dia miala teto aminahy: vendredi, vous partirez de chez moi. [ahy est peu employé: cf plutôt anahy]. [Beaujard 1998]
anahy
(pronom personnel complément - 1ère personne du singulier) à moi, moi, me. Hitaña ny fady namen'i Tamangovolafotsy anahy aho: je respecterai les interdits que m'a laissés Talisman d'Argent. Ny anahy: ce qui est à moi, le mien, la mienne. Itoy koa ny anahy, abako: voici maintenant ce que j'ai, mon ami. [Beaujard 1998]
iaho
je, moi. Lehe iaho mandy, "Si cela ne tient qu'à moi". [Beaujard 1998]
izaho
je, moi. [Abinal 1888]
je, moi (s'emploie au début de la phras [...] [full text in Rajaonarimanana 1995]
je, moi [Hallanger 1974]
je, moi. [Peu employé, cf. plutôt aho, iaho]. [Beaujard 1998]