Index

Proverbs : ray aman-dreny

Proverb Antsy fiharatra novelezin-tantanana : fisaky ny ray aman-dreniny. [Veyrières 1913 #617, Cousins 1871 #255]
Antsy fiharatra novelezin-tantanana, ka fisaky ny ray aman-dreny. [Rinara 1974]
French translation Couteau de tisserand qu' on frappe avec un marteau : il est aplati par ses parents. [Veyrières 1913 #617]
French interpretation Se disait des inférieurs ou des enfants qui avaient à se plaindre de leurs chefs ou de leurs parents. [Veyrières 1913 #617]

Proverb Izay adala no toa an-drainy. [Rinara 1974]
Izay adala no toa an-drainy aman-dreniny. [Veyrières 1913 #2079]
Izay adala no toa an-dreniny. [Rinara 1974]
French translation Ceux qui ne sont que comme leurs pères et mères, ce sont les sots. [Veyrières 1913 #2079]
French interpretation Il faut progresser et dépasser les parents. [Veyrières 1913 #2079]

Proverb Kamboty tsy mba midongy sao lanin' ny velon-dray aman-dreny ny hanina. [Rinara 1974 #1596]

Proverb Lavitra tsy mahare tanin-jaza. [Samson 1965 #L35]
Ny lavitra tsy mahare ny tanin-jaza (tomanin-jaza). [Rinara 1974 #3077]
Ny lavitra tsy mahare tanin-jaza. [Cousins 1871]
Ray aman-dreny lavitra tsy mahare senton-jaza (tomanin-jaza). [Rinara 1974 #3739]
Ray aman-dreny lavitra tsy mahare tanin-jaza. [Veyrières 1913 #996, Cousins 1871 #2778]
French translation Parents éloignés n’entendent pas les pleurs de l’enfant. [Nicol 1935 #178]
Père et mère qui sont loin, n' entendent pas les pleurs et les cris de leur enfant. [Veyrières 1913 #996]
French interpretation On a beau se plaindre, quand on est au loin, on n'est pas entendu. [Veyrières 1913 #996]

Proverb Malala, tiana, nandaozan-dray aman-dreny. [Veyrières 1913 #1291]
French translation Épouse chérie, tendrement aimée, pour laquelle on a quitté père et mère. [Veyrières 1913 #1291]

Proverb Ny anadahy toy ny vody fahitra : na soa na ratsy izay manjo lazaina azy avokoa. [Veyrières 1913 #1158]
Ny anadahy toy ny vodi-fahitra: na soa na ratsy, izay nanjo lazaina avokoa. [Houlder 1895 #1899]
Ny ray aman-dreny toy ny vody fahitra : na soa na ratsy, izay manjo lazaina avokoa. [Cousins 1871 #2394]
Ny ray aman-dreny toy ny vody fahitra : na soa na ratsy, izay manjo lazaina azy avokoa. [Veyrières 1913 #887]
French translation Le frère est pour sa soeur comme le trou à décharge du parc à boeufs qui reçoit tout : elle lui fait part de tout ce qui lui arrive soit en bien, soit en mal. [Veyrières 1913]
Le père et la mère c' est comme le fond du parc à boeufs où tout arrive bon ou mauvais : tout vient à eux, le bien et le mal, tout leur est dit. [Veyrières 1913]
Un frère est (pour une sœur) comme un père et une mère (litt. le trou du parc à bœufs par où s' écoulent les eaux): bien ou mal, on lui dit tout ce qui vous arrive. [Houlder 1895]
French interpretation Beaucoup de femmes malgaches trouvent qu' un frère est meilleur confident qu' un mari. [Houlder 1895]
Ce proverbe disait l' appui que la soeur trouvait chez son frère. [Veyrières 1913]
Le père et la mère sont des conseillers et des protecteurs ; il ne faut rien leur cacher. [Veyrières 1913 #887]

Proverb Ny ana-dray aman-dreny toy ny tsipak' ombalahy, mahavoa mahafaty, tsy mahavoa mahafanina. [Rinara 1974 #2865]
Ny ana-dray aman-dreny toy ny tsipak' ombalahy: raha mahavoa mahafaty, raha tsy mahavoa mahafanina:. [Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Ny ana-dray aman-dreny tsipak' ombalahy : mahavoa mahafaty, tsy mahavoa mahafanina. [Veyrières 1913 #884]
Ny anatry ny ray aman-dreny toy ny tsipak’ ombalahy : mahavoa, mahafaty ; tsy mahavoa, mahafanina. [Nicol 1935 #176]
Ny anatry ny ray toy ny tsipak' ombalahy : mahavoa mahafaty, tsy mahavoa mahafanina. [Veyrières 1913 #884, Houlder 1895]
Ny anatry ny ray toy ny tsipak’ ombilahy : mahavoa, mahafaty ; tsy mahavoa, mahafanina. [Cousins 1871 #2158]
Tsipak' ombalahy ny ana-dray aman-dreny, ka raha mahavoa mahafaty tsy mahavoa mahafanina. [Rinara 1974 #288]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny tsy tokony hanaovana tsinontsinona ny tenin-dray aman-dreny. [Rajemisa 1985]
Tsy tokony hatao tsinontsinona na oviana na oviana ny torohevitra omen' ny ray aman-dreny. [Rajemisa 1985]
French translation Avertissements des parents, c' est comme les ruades des taureaux : quand ils frappent, ils tuent ; et quand ils ne touchent pas, du moins ils effraient. [Veyrières 1913 #884]
Les remontrances des parents ressemblent aux ruades du taureau : atteint, vous en mourez ; si elles vous manquent, c’est du tnoins l’étourdissement. [Nicol 1935 #176]
Les réprimandes d' un père sont comme les coups de pied d' un taureau: si elles vous atteignent, elles vous tuent; si elles ne vous atteignent pas, elles vous font perdre connaissance. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe disait la force des remontrances des parents à leurs enfants. [Veyrières 1913 #884]
Dans les deux cas elles ont un effet considérable. [Houlder 1895]

Proverb Ny ankizy no tia tsapa fatana, ny ray aman-dreny no tia tonotono. [Rajemisa 1985]
Ny zaza no tia tsapa-fatana, dia ry zareo vaventy no tia tono hanina. [Rinara 1974 #3381]
Ny zaza no tia tsapa fatana, ny ray aman-dreny no tia tono hanina. [Veyrières 1913 #992, Cousins 1871 #2534]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny toetran' ny lehibe izay tsy miafina amin' ny ankizy ka mazàna no alainy tahaka. [Rajemisa 1985]
French translation Si les enfants aiment à tripoter le feu, c' est que les parents aiment à manger des grillades. [Veyrières 1913 #992]
French interpretation Les enfants imitent les parents. [Veyrières 1913 #992]

Proverb Ny fanajana ny ray aman-dreny manendrika ny zaza hendry. [Veyrières 1913]
French translation Le respect envers le père et la mère convient à l' enfant sage, et l' embellit. [Veyrières 1913 #986]

Proverb Ny olombelona tahaky ny akondro : hoa ny zanany manolotra an-drainy aman-dreniny, ary ny ray aman-dreny manaloka ny zanany. [Veyrières 1913 #886]
French translation Les hommes sont comme les bananiers : les rejetons se pressent à côté du père et de la mère, et ceux-ci les protègent. [Veyrières 1913 #886]
French interpretation L' union doit exister dans une famille ou une société. [Veyrières 1913 #886]

Proverb Ny vady no ray aman-dreny. [Houlder 1895 #1774]
Ny vady ray aman-dreny. [Veyrières 1913 #1227]
French translation C' est le mari (ou la femme) qui tient lieu de parents. [Houlder 1895 #1774]
Le conjoint tient lieu de père et de mère. [Veyrières 1913 #1227]

Proverb Ny zaza mihanta amin-dray aman-dreny saro-miory. [Rajemisa 1985]
Ny zaza nihanta tamin-dray aman-dreny saro-miory. [Veyrières 1913 #991]
Malagasy interpretation Enti-milaza fa ny zaza tsy mba nihafy fa niadan-dava teo amin' ny ray aman-dre niny no sahirana sy mijaly eo amin' ny tsy fisiana. [Rajemisa 1985]
French translation Les enfants gâtés par leurs parents supportent difficilement la misère. [Veyrières 1913 #991, Abinal 1888]

Proverb Ny zaza no be tati-bolana, dia ny ray aman-dreny no be tondron-teny. [Rinara 1974 #3379]

Proverb Tezera-manatona, hoatry ny vady aman-janaka ; hala-mahatratra, hoatry ny ray aman-dreny. [Veyrières 1913 #5629]
Tezera-manatona ohatra ny vady aman-janaka, hala-mahatratra ohatra ny ray aman-dreny. [Cousins 1871, Rinara 1974]
French translation S' approcher, bien qu' on soit grondé, comme l' épouse et les enfants ; assister et secourir, bien qu' on soit détesté, comme le père et la mère qui n' abandonnent pas leurs enfants ingrats. [Veyrières 1913 #5629]

Proverb Toy ny ray aman-dreny: ny iray niteraka, ny iray niampofo. [Houlder 1895 #1876]
Toy ny ray aman-dreny : ny iray niteraka, ny iray niampofo, ka samy tiavo. [Veyrières 1913 #1005, Cousins 1871 #3223]
Toy ny ray aman-dreny : ny iray niteraka, ny iray niampofo, ka tsy asiana tombo sy hala. [Rinara 1974 #4319]
French translation Comme le père et la mère: l' un a enfanté et l' autre a tenu sur ses genoux. [Houlder 1895]
Père et mère : l'un t' a engendré, l' autre t'a bercé sur son sein ; montre-leur à tous les deux un amour égal. [Veyrières 1913 #1005]
French interpretation Donc, ils ont tous deux droit à la reconnaissance. [Houlder 1895]

Proverb Toy ny ray aman-dreny : ny iray niteraka, ny iray nitaiza nanangana. [Veyrières 1913 #947]
French translation Père et mère : celui qui n' a pas enfanté, a nourri, soigné, adopté les enfants de l' autre. [Veyrières 1913 #947]
French interpretation Se disait de la manière égale de traiter les enfants. [Veyrières 1913 #947]

Proverb Tsy afa-bintana angaha iny no nalaim-bintana ihany, ka manoto ray aman-dreny. [Veyrières 1913 #118]
Tsy afa-bintana angaha iny no nalaim-bintana, ka ratsy fanahy ihany, koa mamosavy. [Veyrières 1913 #117]
French translation Il n' a donc pas été bien exorcisé, que le sort n' est pas parti et qu' il broie père et mère. [Veyrières 1913 #118]
Il n'a donc pas été bien exorcisé, que malgré l'exorcisme il est méchant et sorcier. [Veyrières 1913 #117]
French interpretation Allusion à la naissance sous le mauvais destin du mois d' Alakaosy ; les enfants nés sous ce destin devaient broyer père et mère, ou bien être eux-mêmes broyés. [Veyrières 1913 #118]

Proverb Tsy hotroñina karaha ñy ara-my, ary tsy rangaina karaha ñy ramihavoña, fa izañy manam-pañahy na dia bitika aza dia ray aman-drenin' olona. [Houlder 1895]
Malagasy interpretation Tsy hotronina toy ny ramy, ary tsy rangaina toy ny ramiavona; fa izay manam-panahy, na dia kely aza, dia ray aman-drenin' olona. + Ramy sy ramihavona: karazan-kazo. [Houlder 1895]

Proverb Vady be taona : solon-dray aman-dreny. [Rinara 1974 #311]

Proverb Very fihantana toy ny maty ray aman-dreny. [Veyrières 1913 #829, Rinara 1974 #4940, Cousins 1871 #3666]
French translation Perdre ceux à qui on avait recours, comme les parents. [Veyrières 1913 #829]

Index