Entry tavo
Part of speech noun
Malagasy definition Fofon-jabora manta: Maimbo tavo ny volon' io vehivavy io [Rajemisa 1985]

Entry tavo
Part of speech noun
Malagasy definition menaka avy amin'ny fihary taova manamando ny dromatsy sy ny hoditra [SLP 1986]
French definition sébum [SLP 1986]
Vocabulary 

Entry tavo
Part of speech noun
Malagasy definition  [Bezanozano] voatavo [Rakotosaona 1975]
French definition  [Merina] (du malais tabu : la courge-calebasse). Il faut distinguer une signification ancienne, jusque vers 1820 en Imerina, persistant ensuite dans certaines provinces, et une signification moderne, depuis le 19e Siècle. Signification ancienne : c'est la Courge-calebasse, comme en malais : Lagenaria siceraria (Molina) Standl. (Cucurbitaceae), très anciennement cultivée et transportée par l'homme dans tous les pays riverains de l'Océan indien et du Pacifique. Elle fut même transportée en Amérique où elle apparaît vers 9000 avant J.C. Elle fournit des instruments ménagers encore utilisés couramment des les régions rurales. Voir aussi arivolahy, des instruments de musique, etc. On en distinguait de nombreuses variétés suivant leurs formes et leurs autres particularités. Par exemple : tavobe, tavolava, tavomamy, tavomanga, tavomangidy
¶ Outre ses usages bien connus, la calebasse joue un rôle considérable dans le folklore. Dans toute une aire culturelle allant du Sud-Est asiatique aux Philippines et des la Malaisie à Madagascar, d'innombrables mythes font de la courge-calebasse l'origine de l'humanité. À Madagascar, ces mythes se sont estompés, mais on en trouve des restes dans un nom vernaculaire comme arivolahy : « mille hommes » ; ou dans un proverbe comme Ladim-boatavo iray ny olomeblona : iray fototra ; l'humanité est comme une liane de calebasse : beaucoup de rameaux entrelacés mais une seule souche ; proverbe d'une grande sagesse et qui s'oppose à tant de mythes racistes. Nous ne pouvons donner une bibliographie de ces mythes, mais on peut consulter pour le Sud-Est asiatique :
-- M. Ferlus : La Cosmogonie selon la tradition Khmon, volume 1, p. 277 : « La courge symbolique d'où sont sortis les peuples ».
-- Ch. Archambault : La naissance du monde au Laos, Paris Ed. du Seuil, 1959.
-- Nguyen Tu Chi : Croquis Muong, Études Vietnamiennes, 7e année, n° 32, 1971, p. 93_94 : « Courges et citrouilles auraient participé à la création du monde, leurs tiges souples ayant servi à suspendre l'univers en gestation ».
Tous ces mythes doivent tirer leur origine d'une certaine analogie reconnue entre la silhouette de la calebasse et la forme du phoetus enveloppé de son placenta. En médecine populaire, on utilise à Madagascar l'infusion des jeunes rameaux dans le traitement des jaunisses. Les graines écrasées, à raison de 4 ou 5, sont administrées comme vermifuge et purgatif. Les variétés à fruit amer sont toxiques même pour le bétail.
¶ Signification moderne : Cucurbita maxima Duchesne; la courge, introduite au 19e Siècle, est aujourd'hui la plante le plus souvent connue sous ce nom. Voir aussi voatavo, appellation plus courante. Elle désigne le fruit, la courge proprement dite, mais s'emploie aussi désormais pour la plante entière. [Boiteau 1997]
Vocabulary 
Scientific name Cucurbita maxima, Lagenaria siceraria

Updated on 2020/07/31