Entry trotroka (troka)
Part of speech noun
Malagasy definition  [Rajemisa 1985]
French definition [duplicatif] [Abinal 1888]

Entry trotroka
Part of speech noun
French definition  [Betsileo, Betsimisaraka, Bezanozano, Tanala] (duplicatif de troka : action d'aspirer, de pomper un liquide ; allusion aux fruits dont on aspire le contenu). Nom donné à l'origine à Tristemma virusanum Juss. (Melastomataceae), dont le fruit ou voatrotroka est activement recherché ; il a un goût agréable rappelant un peu la fraise des bois. On en fait aussi des liqueurs et des alcools très agréables. Par la suite ce nom a été étendu à de très nombreuses Melastomataceae, notamment à des : Le fruit des Dichaetanthera est une capsule ; il est, par conséquent, incomestible. Gravesia capitata H.Perrier. Perrier de la Bâthie note à propos de cette espèce « trotroka, comme presque toutes les Melastomataceae », in Flore de Madagascar, Melastomataceae, p. 90 (1951). Les Gravesia ont pourtant eux aussi des fruits secs : capsules septicides. C'est donc l'affinité botanique qui est ici à l'origine du nom, de manière incontestable et non l'usage fait de la plante, comme dans la plupart des cas. Dans le Betsileo, on dit aussi tsikotroka. trotroka (écrit « toutouc » par L.A. Chapelier dans sa lettre du 1er Thermidor an XII (20 juillet 1804). Chapelier aurait constaté chez une Mélastomatacée arborescente qu'il a récoltée sous ce nom que l'écorce en est naturellement sucrée. Il serait intéressant de vérifier le fait pour les espèces de la région où il travaillait, sur la côte Est, et notamment pour Dichaetanthera articulata Endl. dont il existe encore au Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, une récolte de Chapelier. [Boiteau 1997]
Vocabulary 
Scientific name Dichaetanthera arborea, Dichaetanthera articulata, Dichaetanthera asperrima, Dichaetanthera cordifolia, Dichaetanthera villosissima, Tristemma virusanum

Updated on 2020/06/23