quon   
zo
qu'on afflige, qui souffre [Hallanger 1974]