avoine   
varim-tsoavaly
avoine, ainsi appelée parce qu'on la donne aux chevaux [Abinal 1888]