attendrit   
atsetra
le coeur qu'on attendrit [Abinal 1888]