Index

Proverbs : mananko

Proverb Be fizara, fa tsy manan-ko an-tena. [Veyrières 1913 #5982]
Be fizara ka tsy manan-ko an-tena. [Houlder 1895 #643, Rinara 1974 #863, Cousins 1871 #749]
French translation Distribuer beaucoup et ne rien avoir pour soi. [Houlder 1895]
L' homme débonnaire et trop libéral est comme celui qui distribue tout aux autres et n' a rien pour lui. [Veyrières 1913 #5982]
French interpretation Grosse bêtise dans l'idée de beaucoup de gens. [Houlder 1895]

Proverb Malahelo mananatra ny mpanan-karena : hendry, ka tsy manan-ko an-tena ! [Veyrières 1913 #6507]
French translation Pauvre qui donne des conseils à un riche : il est sage quand il s' agit des autres, mais il n' a pas de sagesse pour lui ! [Veyrières 1913 #6507]
French interpretation Sage pour les autres, insensé pour soi-même. [Veyrières 1913 #6507]

Proverb Mpitovo mananatra mpanambady : hendry, ka tsy manan-ko an-tena ! [Veyrières 1913 #6515]
Mpitovo mananatra ny manana. [Rajemisa 1985]
Mpitovo mananatra ny manana, handry ka tsy manan-ko an-tena. [Houlder 1895]
Mpitovo mananatra ny manana : hendry, ka tsy manana ho an-tena. [Cousins 1871 #1991]
Mpitovo mananatra ny mpanambady, ka handry tsy manan-ko an-tena. [Houlder 1895]
Mpitovo mananatra ny mpanana : mahay ka tsy manan-ko an-tena. [Rinara 1974 #2628]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny tanora tia manorotoro hevitra, ka izy tsy mbola nitondra tokantrano indray no mba mananatranatra ny efa manambady. [Rajemisa 1985]
French translation Célibataire qui admoneste un homme marié : il est sage, mais pas pour lui-même ! [Veyrières 1913 #6515]
Un jeune homme non marié donnant des conseils à un homme marié: il a de la sagesse (pour les autres), mais n' a pas de femme lui-même. [Houlder 1895]
Un jeune homme (ou: un célibataire) qui donne des conseils à celui qui est marié: il s' y connaît sans être marié lui-même! [Houlder 1895]

Proverb Ny olombelona toy ny embok' akondro ka raha manondro lanitra, iray ihany fa raha mitsontsorika, samy manana ny holafiny. [Rajemisa 1985]
Ny olombelona toy ny embok' akondro: raha manondro lanitra, iray ihany, fa raha miondrika, samy manana ny holafiny. [Rajemisa 1985]
Ny olombelona toy ny embok' akondro : raha manondro lanitra, iray ihany ; fa raha mitsontsorika, samy manana ho lafiny. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ny olombelona toy ny embok' akondro : raha manondro lanitra iray ihany, fa raha mitsontsorika samy manana ny ho lafiny. [Rinara 1974]
Ny olombelona toy ny embok' akondro: raha manondro ny lanitra, iray ihany; fa raha miondrika, samy manana ny lafiny. [Houlder 1895 #12]
Toy ny akondro : raha manondro lanitra iray ihany, fa raha miondrika samy manana ny ho lafiny. [Veyrières 1913 #861]
Toy ny embok' akondro : raha manondro lanitra iray ihany, fa raha miondrika, samy mananko ho lafiny. [Rinara 1974 #4272]
Toy ny embok’ akondro: raha manondro lanitra, iray ihany; fa raha miondrika, samy manan-ko lafiny. [Cousins 1871]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny firaisam-piavian' ny olombelona na dia misampana ho karazany maro aza. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny olombelona izay mitovy daholo ihany raha ny mahaolona azy no jerena, fa samy hafa kosa ara-karazana. [Rajemisa 1985]
French translation Les hommes ressemblent aux fleurs du bananier: quand elles sont encore dirigées vers le ciel, elles paraissent ne former qu' un seul tout, mais quand elles s' inclinent, chacune occupe sa place propre. [Houlder 1895]
Les hommes sont comme les bananes : quand le bananier a la tête levée vers le ciel, il est un seul tout, mais quand il baisse la tête les bananes se séparent. [Veyrières 1913 #861]
Les hommes sont comme les bouquets de bananiers : quand le bouquet est levé vers le ciel il est unique, mais lorsqu' il s' incline vers la terre, il se divise en rameaux. [Veyrières 1913]
French interpretation Les hommes sont tous des mortels, mais ils sont différents les uns des autres. [Veyrières 1913 #1681]
Les hommes sont tous des mortels, mais quand on les examine on voit qu'ils viennent de tribus et de castes différentes. [Veyrières 1913 #861]

Proverb Sarotra loatra : tsy mahay monina, mora loatra, tsy manan-ko an-tena. [Rinara 1974 #3854]
Sarotra loatra, tsy monina amin’ olona; mora loatra, tsy manan-ko an-tena. [Veyrières 1913 #6004, Cousins 1871 #2874]
French translation Celui qui est trop sévère est détesté de tout le monde ; celui qui est trop bon est la proie de tout le monde et ne garde rien pour lui. [Veyrières 1913 #6004]

Index