Index

Proverbs : tanty

Proverb Androngo milanja vonin' avoko : ny mihinana tsy toy inona, fa ny mielo mena no tsy tanty. [Veyrières 1913 #704]
Androngo nilanja vonin' avoko, ny mihinana tsy ela, fa ny mielo mena no tsy tanty. [Rinara 1974 #245]
Androngo nilanja vonin' avoko: ny mihinana tsy toy inona, fa ny mielo mena no tsy tanty. [Cousins 1871 #226]
French translation Lézard qui porte une fleur d'avoko : la manger, ce n' est pas une affaire, mais le dangereux c' est de porter un parasol rouge. [Veyrières 1913 #704]
French interpretation La fleur d' avoko est rouge ; le proverbe fait allusion au parasol rouge, signe de la souveraineté ; le sens est que les officiers concussionnaires ne craignent que le souverain. [Veyrières 1913 #704]

Proverb Androngo nahazo voangory: ny mihinana tsy toy inona, fa ny mamolapolaka ny elany no tsy tanty. [Veyrières 1913 #702, Cousins 1871 #225, Rinara 1974]
French translation Lézard qui a pris un hanneton : le manger n' est pas une affaire, mais le difficile c' est de briser ses ailes. [Veyrières 1913 #702]
French interpretation S'appliquait aux officiers concussionnaires qui prenaient soin d'empêcher les résistances des exploités. [Veyrières 1913 #702]

Proverb Aza miringiringy loatra ny fitondrantena : fa ny ho faty indray mandeha leo ihany, fa ny fanindroany no tsy tanty. [Cousins 1871]

Proverb Boka nandamaka taninketsa : ny mandamaka leo ihany, fa ny mamono dia no tsy tanty. [Veyrières 1913 #1980, Cousins 1871]
French translation Lépreux qui nivelle une terre, pour faire les semis le riz : niveler, ce n'est rien, mais le difficile c' est de faire disparaître les traces du travailleur. [Veyrières 1913 #1980]
French interpretation Se disait des travaux mal faits. [Veyrières 1913 #1980]

Proverb Hena lasan' amboa : ny hena lasany leoko ihany, fa ny fidingin' ny rambony no tsy tanty. [Rinara 1974 #1305]
Hena lasan' amboa : ny hena moa dia hanao ahoana, fa ny fidingin' ny rambony no tsy tiako. [Veyrières 1913 #4490, Cousins 1871 #1046]
French translation Morceau de viande emporté par un chien : passe pour la viande, mais ce qui m' est insupportable, c' est la manière dont il dresse sa queue. [Veyrières 1913 #4490]
French interpretation Le procédé est souvent plus pénible que la chose elle-même. [Veyrières 1913 #4490]

Proverb Mangidy vao ny alahelo. [Veyrières 1913 #2619, Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Eo amboalohany no mila tsy ho tanty ny alahelo namoy havan-tiana fa rehefa ela mihamalefaka ihany. [Rajemisa 1985]
French translation C' est au commencement que le chagrin est le plus amer. [Veyrières 1913 #2619]
French interpretation L'affliction est grande au commencement mais diminue peu à peu. [Veyrières 1913 #2619]

Proverb Maty indray mandeha leo ihany, fa ny fanindroany no tsy tanty. [Nicol 1935 #367, Cousins 1871]
French translation Mourir une fois passe : mais deux fois, c’est trop. [Nicol 1935 #367]

Proverb Mihevera tsara fa ny andro iray no tsy tanty. [Houlder 1895 #1167, Veyrières 1913 #6235]
Mihevera tsara fa ny andro iray no tsy zaka. [Rinara 1974 #2322]
French translation Faites bien attention car il suffit d' un jour pour un malheur. [Veyrières 1913 #6235]
Prenez garde, car il suffit d' un jour pour qu' une catastrophe se produise. [Houlder 1895 #1167]

Proverb Mpamosavy milevina amoron-dalana, ka itsingerenan' ny valin-kitsaka natao. [Veyrières 1913 #160]
Mpamosavy milevina amoron-dalana, kany valin-kitsaka no fatratra. [Veyrières 1913 #160, Cousins 1871 #1952, Rinara 1974]
Mpamosavy milevina amoron-dalana: ny valin-kitsaka no tsy tanty. [Rajemisa 1985]
Mpamosavy nalevina an-dalana, ka ny valin-kitsaka no miverina. [Houlder 1895 #51]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny olona mandray ny valin' ny nataony izay mampikaikaika azy. [Rajemisa 1985]
French translation Sorcier enterré au bord du chemin, sans tombeau : c' est le châtiment du mal qu'il a fait en piétinant les tombeaux. [Veyrières 1913 #160]
Un sorcier enterré près d' un chemin: sa tombe sera piétinée comme il piétinait celle des autres. [Houlder 1895]
French interpretation Les sorciers par mépris étaient privés de tombeau et enfouis au bord des chemins où ils pouvaient être foulés aux pieds ; le sens général est qu' on est puni par où l' on a péché. [Veyrières 1913 #160]

Proverb Mpantsaka vaky siny: ny siny vaky leoko ihany, fa ity hitondra voro-damba lena mody no tsy toha. [Cousins 1871]
Mpantsaka vaky siny : ny siny vaky leoko ihany, fa ny mitondra voro-damba lena no tsy tanty. [Rinara 1974]

Proverb Ny andro iray no tsy tanty. [Veyrières 1913 #2773, Cousins 1871]
Ny andro iray no tsy tanty fa manaova soa. [Rinara 1974 #2886]
French translation Il arrive un jour qui est insupportable. [Veyrières 1913 #2773]
French interpretation Se disait pour détourner d' une faute, à la pensée que l' avenir se charge d'apporter la punition. [Veyrières 1913 #2773]

Proverb Ny fangaraka no kely andilana, mafy ny isan-jato. [Veyrières 1913 #381, Rinara 1974 #2961, Cousins 1871 #2214]
Ny vano no lava tenda, mafy ny olom-pehezina ary ny fangaraka no kely andilana, ny isan-jato no tsy toha. [Rinara 1974 #3354]
Ny vano no lava tenda, mafy olom-pehezina. [Veyrières 1913 #671]
Ny vano no lava tenda, mafy olom-pehezina; ny fangaraka no kely andilana, ny isan-jato no tsy tanty. [Cousins 1871 #2465, Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Ny raharaha rehetra – na ny an' ny mpitondra na ny olona entina – dia samy mampiferin' aina ny mpanao azy avokoa (ny isan-jato dia fanompoana izay nifampizaran' ny olona tsizatozato ny manao azy). [Rajemisa 1985]
French translation Si l' abeille maçonne a la taille étranglée, c' est que la corvée est dure. [Veyrières 1913 #381]
Si le héron a le cou long, c'est que les gens qu' il gouverne sont difficiles à mener. [Veyrières 1913 #671]
French interpretation Les chefs pâtissent lorsqu' ils ont des subordonnés par trop difficiles. [Veyrières 1913 #671]
Se disait de la corvée et de tout travail pénible. [Veyrières 1913 #381]

Proverb Ny fingadongadonao dia soa fa ny henamaso anao raha tonga no tsy tanty. [Rinara 1974 #2990]
Ny fingodongodonao dia soa, fa ny henamaso anao raha tonga no tsy afak. [Houlder 1895 #1769, Veyrières 1913 #3048]
French translation Le bruit de tes pas est doux à mes oreilles, mais quand tu ne viens pas je suis honteuse. [Veyrières 1913 #3048]
Le bruit de tes pas est doux, mais quand tu es là je ne puis m' empêcher d' être honteuse. [Houlder 1895]

Proverb Ny hanongotsongoana ny maty, ny hanirim-belona no tsy tanty. [Rinara 1974 #3031]
Rinara writes hanongotsongoina, which looks suspicious: tsongo gives anongoana, so tsongotsongo should give anongotsongoana; so I changed it to hanongotsongoana []

Proverb Ny mangataka am-bava leo ihany, fa ny mangata-maso no tsy tanty. [Houlder 1895 #2240, Veyrières 1913 #5124, Cousins 1871]
Ny mangataka am-bava leo ihany, fa ny mangata-maso no tsy toha. [Rinara 1974 #3113]
French translation Demander en paroles n' est pas terrible, mais mendier (approbation ou compliments) du regard (et ne rien obtenir!) est insupportable. [Houlder 1895 #2240]
On peut résister à celui qui demande en paroles ; on ne résiste pas à celui qui demande avec les yeux. [Veyrières 1913 #5124]
French interpretation Se disait de la passion. [Veyrières 1913 #5124]

Proverb Ny maty indray mandeha leo ihany, fa ny maty indroa no tsy tanty. [Veyrières 1913 #2902]
Ny maty indray mandeha leo ihany, fa ny maty indroa no tsy telina. [Veyrières 1913 #2902]
French translation Mourir une fois est supportable, mais mourir pour la seconde fois est intolérable. [Veyrières 1913 #2902]
French interpretation Ce proverbe était dit par ceux qui perdaient un procès ou avaient malheur sur malheur. [Veyrières 1913 #2902]

Proverb Ny tompon' alahelo leo ihany, fa ny mpamendrofendro no tsy tanty. [Houlder 1895 #1027, Veyrières 1913 #2911, Cousins 1871]
Ny tompon' alahelo mahazaka ihany fa ny mpamendrofendro no tsy toha. [Rinara 1974 #3311]
French translation Passe encore pour le chagrin des proches parents du défunt, mais ce qui rend la douleur insupportable, ce sont les pleureuses et pleureurs qui amènent les larmes aux yeux. [Veyrières 1913 #2911]
Voir (la douleur de) ceux qui viennent de perdre l' un des leurs est supportable, mais les pleureurs (officiels) sont insupportables. [Houlder 1895 #1027]
French interpretation Se disait des gens qui par leurs paroles ou leurs procédés aggravent le malheur. [Veyrières 1913 #2911]

Index