Proverbs : omby

Proverb32 Adin' ombalahy ka no atakalo izay adin' ombivavy . [Rinara 1974]

Proverb149 Akohon-kamboty hitsahin’ ny omby mifahy : samy be amy ny azy. [Cousins 1871 #57]
Akohon- kamboty hitsahin' ny omby mifahy : samy be amin' ny azy. [Veyrières 1913 #1019]
Akohon- kamboty hitsahin' omby mifahy , ka samy be amin' ny azy. [Houlder 1895 #1909]
Akohon- kamboty nohitsahin' omby mifahy , ka samy be amin' ny azy. [Rinara 1974]
French translation Le poulet d' un orphelin piétiné par un bœuf à l' engrais: les deux (animaux) sont une grande chose pour leurs propriétaires respectifs. [Houlder 1895]
Poulet appartenant à un orphelin et qui est écrasé par un boeuf à l' engrais : chacun veut faire respecter son bien. [Veyrières 1913]
French interpretation Chacun, le petit comme le grand, tient à ce qui lui appartient. [Veyrières 1913 #1019]

Proverb205 Aleo enjehin' ny omby masiaka toy izay enjehin' ny fieritreretana . [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny hamafin' ny fanjohian' ny eritreritra raha toa ka nisy ratsy nataon' ny tena. [Rajemisa 1985]

Proverb289 Ambin’ aombim-bazaha : ny isany tsy ho latsaka . [Samson 1965 #A42]

Proverb335 Ambohimanambola no matavy omby , ka Ambohimalaza no lafo kitay . [Veyrières 1913 #2168]
Ambohimanambola no matavy omby, ka Antanamalaza no lafo kitay. [Houlder 1895 #1496, Cousins 1871 #142]
Ambohimanambola no matavy omby ka Antananarivo no lafo kitay . [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Misy ifandraisany ny fiainan' ny tanàna na tany samihafa fa ny mitranga amin' ny anankiray misy akony amin' ny anankiray hafa, na koa hoe ny fahombiazan' ny sasany, fahasahiranana ho an' ny hafa. [Rajemisa 1985]
French translation C' est au village à' Ambohimanambola que les boeufs sont gras et c' est à Ambohimalaza que le combustible est cher. [Veyrières 1913]
Comme il y a des bœufs gras à Ambohimanambola, les marchands de bois d' Antanamalaza feront de bonnes affaires. [Houlder 1895]
French interpretation Allusion à ce que les gens d' Ambohimanambola achetaient le combustible à Ambohimalaza pour faire cuire leur viande de boeuf et faire bonne chère. [Veyrières 1913]
Car il faudra du bois pour cuire la viande de ces bœufs. [Houlder 1895]

Proverb353 Am-pamatoran-janak' omby . [Veyrières 1913 #6537]
Mby am-pamatoran' omby kely. [Veyrières 1913 #6574]
French translation Lorsque les rayons du soleil arrivent à l' endroit où on attache le veau : vers les trois heures du soir. [Veyrières 1913 #6537]
Quand le soleil arrive à l' endroit où on attache le veau à l' est du pilier : un peu après trois heures du soir. [Veyrières 1913 #6574]

Proverb412 Andevolahy mamahy reniomby , ka mamindra fo , fa samy haren' olona : ny omby "aza mifidy vilona ", ny andevo "aza maka ny ratsy ". [Veyrières 1913 #511]
Andevolahy mamahy reniomby , ka mifamindra fo, fa samy haren’ olona : ny omby aza mifidy vilona , ny andevolahy aza maka ny ratsy . [Cousins 1871 #180]
French translation Esclave engraissant une vache : il faut qu' ils aient pitié l' un de l' autre, puisque tous deux sont des biens d' autrui ; que la vache ne choisisse pas l'herbe, que l'esclave ne ramasse pas d' herbe mauvaise. [Veyrières 1913 #511]
French interpretation Les malheureux doivent s' entendre et s' entraider. [Veyrières 1913 #511]

Proverb418 Andevolahy manan' omby zato : ny tenany aza ahy, mainka ny omby zato . [Veyrières 1913 #517]
French translation Esclave qui a cent boeufs : je suis le maître de sa personne, à plus forte raison je suis le maître de ses cent boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation L' esclave appartient à son maître, lui et tous ses biens. [Veyrières 1913 #517]

Proverb444 Andevo miompa andriana , ka raha tsy omby any am-body rova , tsy vita . [Veyrières 1913 #537]
French translation Esclave qui prononce des imprécations contre un noble : il sera jugé par le plus haut tribunal. [Veyrières 1913 #537]

Proverb489 Andrianteloray nafatotr' Andrianampoinimerina amin' ny Avaradrano , ombalahy nafatotra amin' ny ambora . [Veyrières 1913 #5162]
French translation Les Andrianteloray et les Avaradrano, ce sont taureaux liés avec le bois ambora. [Veyrières 1913]
French interpretation Paroles dites par le roi Andrianampoinimerina pour signifier l' union inséparable des castes nobles appelées Andrianteloray et des habitants de l'Imerina, au nord de l'Ikopa ; passées en proverbe, elles signifient une union inséparable. L' ambora est un bois dur et résistant. [Veyrières 1913]

Proverb548 Any milefona omby , aty mamaky ampinga . [Rinara 1974 #313]

Proverb639 Aombelahy mialy , vositse tera-tay . [Poirot & Santio: Vezo]
French translation Taureaux qui se battent, le châtré défèque. [Poirot & Santio: Vezo]

Proverb640 Aombe mahia tsy lelafiñi ty namañe . [Poirot & Santio: Vezo]
Ny omby mahia tsy lelafin' ny namany . [Houlder 1895 #1481, Rajemisa 1985]
Ny omby mahia tsy lelafin' ny namany , ary ny ory tsy havan' ny manana . [Rinara 1974 #3193]
Ny omby mahia tsy lelafin’ ny namany ; ny malahelo tsy mba havan’ ny manana. [Nicol 1935 #375, Cousins 1871]
Omby mahia tsy lelafin' ny namany : ny malahelo tsy mba naman' ny manana . [Veyrières 1913 #2551]
Malagasy interpretation Enti-milaza fa andosiran' ny namany ny mahia, ny tsy manana, ny oriory, fa ifanotofana kosa ny manana, ny matavy. [Rajemisa 1985]
Ny mahantra, ny madinika tsy mba mana-namana; ny lehibe, ny mpanan-karena ihany no hodidinin-tsakaiza maro. [Rajemisa 1985]
French translation La vache maigre n’est pas léchée par ses congénères ; le malheureux n’a pas de parents. [Nicol 1935 #375]
Les boeufs ne lèchent pas leurs compagnons maigres, les pauvres ne sont pas camarades des riches. [Veyrières 1913]
Les boeufs ne lèchent pas leurs compagnons maigres. [Poirot & Santio: Vezo]
Les bœufs maigres ne sont pas léchés par les autres. [Houlder 1895]
French interpretation Les pauvres sont sans parents et sans amis. [Veyrières 1913 #2551]

Proverb641 Aomby bory manonofy tandroka, manonofy raha tsy ho azo. [Samson 1965 #A97]

Proverb642 Aombilahy be ti-hinon-drano , tsy manan-kasaina ka manira-batana . [Samson 1965 #A105]

Proverb643 Aombilahy marangitra , tsy mifidy tany hiadiana . [Samson 1965 #A102]

Proverb644 Aombilahy nihaotra an-tanimena , mavon’ ny nataony . [Samson 1965 #A101]

Proverb645 Aombilahy tapa-tandroka , very fahahy mbola velona. [Samson 1965 #A106]

Proverb646 Aombilahy valo tsy vala raika. [Samson 1965 #A104]

Proverb647 Aombilahy vanga, tsara morika tsara mivalana. [Samson 1965 #A103]

Proverb648 Aomby lava hotro, fangalàna ny zanany. [Samson 1965 #A98]

Proverb649 Aomby mahia be tandroka, indao an-daiha . [Samson 1965 #A95]

Proverb651 Aomby namany an-drano, ny be indraika nitovonana . [Samson 1965 #A96]

Proverb652 Aombin' Iaroka , mavon’ ny an’ olona . [Samson 1965 #A99]

Proverb723 Ataovy mitombo hoatry ny tohatr' omby fahavaratra , fa aza atao mihena hoatry ny trafon' omby ririnina . [Veyrières 1913 #2171]
Ataovy mitombo ohatra ny tohatr’ omby fahavaratra, fa aza atao mihena ohatra ny trafon’ omby ririnina . [Cousins 1871]
French translation Faites prospérer vos biens comme les mamelles des vaches qui se gonflent en été ; ne les laissez pas décroître comme la bosse du boeuf qui se ratatine en hiver. [Veyrières 1913]

Proverb726 Ataovy tery omby ririnina ka atao izay tsy hahabotry ny zanany ary tsy hankahia ny reniny. [Rajemisa 1985]
Tery omby ririnina : atao izay tsy hankahia ny reniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Veyrières 1913 #398]
Tery omby ririnina ka atao izay tsy hahakely ny reniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Rajemisa 1985]
Tery omby ririnina ka atao izay tsy hankahia ny reniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Rajemisa 1985]
Toy ny tery omby ririnina : atao tsy mankahia ny reniny, tsy mahabotry ny zanany. [Houlder 1895 #1273, Veyrières 1913 #6194, Cousins 1871]
Toy ny tery omby ririnina : ataovy izay tsy hankahia an-dreniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Rinara 1974 #4337]
Malagasy interpretation Enti-milaza fitsimbinana antokon' olona roa, izay samy mitady tombontsoaho azy avy, toy ny mpivarotra sy ny mpividy izany, ohatra, ka amin' ny fiadiam-barotra indrindra no ampiasaina io ohabolana io. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza fltsimbinana olona na zavatra roa tonta, ny andaniny sy ny ankilany. [Rajemisa 1985]
French translation C' est comme lorsqu' on trait une vache en hiver : on le fait de manière à ce que la vache ne s' amaigrisse pas, et que le veau ne soit pas rabougri. [Veyrières 1913 #6194]
Manière de traire les vaches en hiver : il ne faut pas rendre la vache trop maigre ni rendre le veau trop chétif. [Veyrières 1913 #398]
Pareil à une vache que l' on trait en hiver: il faut lui laisser un peu de lait afin de ne pas la faire maigrir trop, et pourtant il faut aussi que le veau ait sa part afin de ne pas rester chétif. [Houlder 1895]
French interpretation Il y a peu de lait en hiver. Se disait de la prudence et du savoir faire à tout concilier, ainsi il ne faut pas trop pressurer le peuple par les impôts et la corvée. [Veyrières 1913 #6194]
Il ne faut pas trop pressurer les gens par l' impôt, la corvée, les demandes de service ; il faut être sage à tout concilier. [Veyrières 1913 #398]

Proverb732 Ataovy toy ny tsimpon-tainomby ny filan-karena : na kely azo, na be azo, ataovy an-karona . [Veyrières 1913 #2172, Cousins 1871 #315]
Ataovy toy ny tsimpon-tain' omby ny filan-karena : na kely azo, na be azo, ataovy an-karona avokoa . [Houlder 1895 #765]
Ataovy toy ny tsimpon-tain' omby ny filan-karena : ny kely azo, atao an-karona , ny be indrindra indrindra. [Rinara 1974 #339]
French translation Faites pour les richesses ce que l' on fait pour la bouse de vache : qu'il y en ait peu ou beaucoup, la corbeille reçoit ce qu' il y a. [Veyrières 1913 #2172]
Pour vous enrichir, faites comme ceux qui ramassent de la bouse de vache (servant de combustible): que vous en trouviez (c.à.d. de l' argent) peu ou beaucoup, mettez tout dans la corbeille. [Houlder 1895]

Proverb787 Aza anganonganoina ny fandroaka omby : omby telo ka atao telo dia. [Rinara 1974 #370]
Aza anganonganoina ny firoaka omby : omby telo, ka natao telo dia. [Cousins 1871]

Proverb843 Aza atao omby tokana manaraka ny arivo . [Rinara 1974 #33]
Aza manao omby tokana manaraka ny arivo . [Houlder 1895 #273, Veyrières 1913 #5979]
French translation Ne faites pas comme le boeuf qui suit mille boeufs. [Veyrières 1913]
Ne soyez pas comme un bœuf qui en suit mille. [Houlder 1895 #273]
French interpretation Ayez du caractère. [Veyrières 1913 #5979]

Proverb854 Aza atao tsy mahazaka manana toa zanak' omby . [Veyrières 1913 #2174, Rinara 1974 #421, Cousins 1871 #369]
French translation Qu' il ne soit pas dépendant dans l' usage de son bien, comme le veau qui tète. [Veyrières 1913 #2174]
French interpretation Se disait de ceux qui n'avaient pas le libre usage de leurs biens. [Veyrières 1913 #2174]

Proverb984 Aza manao dian' omby jamba . [Cousins 1871 #424, Houlder 1895]
Dian' omby jamba . [Veyrières 1913 #6730]
Manao dian' omby jamba . [Veyrières 1913 #3024]
French translation Démarche d' un boeuf aveugle. [Veyrières 1913]
Marcher comme un boeuf aveugle. [Veyrières 1913]
N' agissez pas comme un bœuf aveugle qui marche. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe se disait de ceux qui ne marchent pas droit, au propre et au figuré. [Veyrières 1913 #3024]
N' agissez pas en aveugle. [Houlder 1895]
Se disait des gens allant à l' aveugle. [Veyrières 1913 #6730]

Proverb1081 Aza manao lelan' omby : sady hitsabaka am-bava no hitsabaka an' orona . [Veyrières 1913 #4978, Cousins 1871 #479]
Aza manao lelan' omby : sady hitsabaka ny am-bava no hitsabaka ny an' orona . [Rinara 1974 #543]
French translation Ne faites pas comme la langue du boeuf : elle plonge et dans la bouche et dans le nez. [Veyrières 1913 #4978]
French interpretation Se disait des gens qui jouent double jeu ou sont des deux partis à la fois. [Veyrières 1913 #4978]

Proverb1099 Aza manao ombilahy misalovan-kosy . [Houlder 1895 #697]
French translation Ne faites pas comme les boeufs passant seulement près des rizières à piétiner. [Houlder 1895]

Proverb1100 Aza manao ombilahin' Ibosy : ampiadiana , tsy miady , ampihosena tsy mihosy , hanin-kena manala nify . [Rinara 1974 #550]
Aza manao ombilahin' Ibosy : ampiadin-tsy miady ; ampihosen-tsy mihosy ; hanin-kena , mafy hena; avela ihany, manoto ny madinika . [Houlder 1895]
French translation Ne soyez pas comme le taureau d' Ibosy: on voudrait qu' il se batte, il refuse; on voudrait le faire piétiner les rizières, il refuse; on voudrait le manger, sa chair est trop dure; et si on ne s' en occupe pas, il donne des coups de corne aux petits. [Houlder 1895]
French interpretation Il n' est bon à rien. [Houlder 1895]

Proverb1177 Aza manao toloho mampirehoka ny omby . [Houlder 1895 #1352, Rinara 1974 #593]
Aza manao toloho mampirehoka omby. [Cousins 1871 #520]
Aza manao tolona mampirehoka omby. [Cousins 1871 #520]
French translation Ne faites pas comme un coucou qui épouvante (litt. fait beugler) un bœuf. [Houlder 1895]

Proverb1181 Aza manao toton' omby bory. [Houlder 1895 #828]
Manao toton' omby bory. [Veyrières 1913]
Tsy mety raha manao toton’ omby bory. [Rinara 1974 #4623, Cousins 1871 #3443]
French translation C' est comme les boeufs sans cornes quand ils se battent. [Veyrières 1913]
Ne faites pas comme un bœuf sans cornes qui voudrait se battre. [Houlder 1895 #828]
French interpretation Insister sans trêve ni repos, ou par pure malice. [Veyrières 1913 #6402]

Proverb1226 Aza manaratsy tena ohatry ny omby hantsika . [Rinara 1974 #648]
Aza manaratsy tena toa omby hantsika . [Rajemisa 1985]
Manaratsy tena ohatra ny omby hantsika . [Rinara 1974]
Malagasy interpretation Aoka tsy ny tena ihany no hilaza ratsy sy hanambany ny tena (toy ny omby izay bilaka miditra ny tandrony). [Rajemisa 1985]

Proverb1258 Aza mandray ombalahy latsaka an-tatatra , fa raha afaka izy, manoto . [Veyrières 1913 #6218]
Aza mandray ombilahy latsaka an-tatatra , fa raha afaka izy, manoto . [Houlder 1895 #1155]
Tandremo, fandrao toy ny mandray ombilahy latsaka an-tatatra : raha afaka izy, hanoto . [Cousins 1871 #3001, Nicol 1935 #310]
Tandremo sao manarina ombalahy latsaka an-tatatra , ka raha tafarina izy manoto . [Rinara 1974 #4034]
French translation Ne retirez pas un taureau du fossé où il est tombé, car une fois retiré il foncera sur vous. [Veyrières 1913 #6218]
Ne tirez pas un taureau du fossé où il est tombé, car une fois dehors, il foncera sur vous. [Houlder 1895]
Prenez garde, il peut en être comme du taureau qu’on retire de la fosse : à peine dégagé, il vous encorne. [Nicol 1935]

Proverb1386 Aza mijery soratr' omby an-tanàna . [Houlder 1895]
Malahelo ny mijery soratr' omby an-tanàna . [Rinara 1974 #1846, Veyrières 1913]
French translation Celui qui a vendu un boeuf à un voisin, dans le village, a du chagrin lorsqu' il en voit la belle croissance. [Veyrières 1913]
Ne regardez pas la couleur d' un bœuf au village. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe disait le regret qu'on éprouve à se défaire d'un objet aimé ; il s' appliquait aussi à la femme divorcée et remariée dans le même village. [Veyrières 1913 #4387]
Mais amenez-le au marché, et vous verrez ce qu' on vous en donnera. [Houlder 1895]

Proverb1390 Aza mikafara aman-kena , fandrao mba sendra ny sorok' omby iray ilavoamena . [Veyrières 1913 #2283, Cousins 1871 #621]
Aza mikafara amin-kena fandrao sendra ny fen' omby eranambatry . [Rinara 1974 #752]
French translation Ne murmurez pas contre le prix élevé de la viande, car il vous arrive peut-être bien quelquefois de rencontrer une épaule de boeuf pour deux sous. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait de ceux qui se plaignent toujours que c'est cher. [Veyrières 1913 #2283]

Proverb1780 Dian-dambo , ka izay alehan-tanany no alehan-tongony . [Veyrières 1913 #1501]
Dian-dambo , ka izay alehan-tenany no alehan-tongony . [Houlder 1895]
Dian' omby ka ny alehan-tanany no alehan-tongony . [Rinara 1974]
French translation La marche d' un sanglier: où passent ses pieds de devant, passent aussi ses pieds de derrière. [Houlder 1895]
Marche de sanglier : où les pieds de devant passent, les pieds de derrière passent aussi. [Veyrières 1913 #1501]
French interpretation Ce que les parents font, les enfants le font aussi. [Houlder 1895]
Tel père tel fils. [Veyrières 1913 #956]

Proverb1817 Dinitr' ombalahy . [Veyrières 1913 #6734]
French translation Sueur de taureau. [Veyrières 1913 #6734]
French interpretation Se disait des grosses gouttes de sueur. [Veyrières 1913 #6734]

Proverb1883 Entam-panjozoro : bataina , tsy zakan’ irery ; aiditra , tsy omby varavarana ; ataina , tsy mahaloaka alina. [Cousins 1871 #871, Nicol 1935]
Entam-panjozoro : batain-tsy zakan' ny irery ; aiditra , tsy omby varavarana ; ataina , tsy mahaloaka alina . [Veyrières 1913]
Entam-ponjozoro : bataina tsy zakan' ny irery , aiditra tsy omby varavarana , fa nony ataina indray alina monja. [Rinara 1974 #70]
Mivongovongo foana hoatry ny entam-panjozoro : batain-tsy zakan' ny irery ; aiditra , tsy omby varavarana ; ataina , tsy mahaloaka alina . [Veyrières 1913]
Mivongovongo foana toy ny anten-jozoro : entina tsy zakan' ny irery , aiditra tsy omby varavarana , ataina tsy mahaloaka alina . [Rinara 1974 #2528]
Mivongovonto foana, ohatra ohatra entam-panjozoro : entina , tsy zakan’ ny irery ; aiditra , tsy omby varavarana ; ataina , tsy mahiloaka alina. [Cousins 1871]
Toy ny entan- -jozoro : bataina , tsy zakan' ny irery; aiditra , tsy omby varavarana ; ataina , tsy mahaloaka alina . [Houlder 1895]
French translation Comme un paquet de zozoro : un seul homme ne peut le transporter ; la porte d’une maison est trop petite pour le laisser passer; mais quand on le fait flamber, il ne suffit même pas pour une nuit. [Nicol 1935 #338]
Paquet de moelles de joncs : quand on veut le soulever, une seule personne n' arrive pas à le faire ; quand on veut l' introduire dans la maison, il ne peut pas passer par la porte ; mais quand on le brûle pour la cuisine, il ne suffit pas pour une nuit. [Veyrières 1913 #5897]
Pareil à une botte de souchets: on ne peut ni la porter seul, ni la faire entrer par la porte, et si on les brûle, il n' y en a pas assez pour durer toute la nuit. [Houlder 1895]
French interpretation Beaucoup d' apparence, mais peu de réalité. [Veyrières 1913 #5897]

Proverb1944 Famoahan' omby . [Veyrières 1913 #6549]
Famoaka omby . [Veyrières 1913 #6549]
French translation Quand on fait sortir les boeufs pour aller paître : entre neuf et dix heures du matin. [Veyrières 1913]

Proverb2027 Faran' ny omby hena ary faran' ny teny ifanatrehana . [Rinara 1974 #75]
Faran’ ny omby hena, faran’ ny rano Ikopa , ary faran’ ny teny ifanatrehana . [Cousins 1871 #934]
Faran' ny omby hena, faran' ny teny ifanatrehana . [Houlder 1895 #457]
French translation La fin du bœuf c' est d' être mangé, et la fin des paroles (fausses) c' est la confrontation. [Houlder 1895]

Proverb2185 Fotsimbary tsy ilaozan' akatatra (akotry ) ary lohan' omby tsy ilaozan-delany . [Rinara 1974 #1203]
Fotsimbary tsy ilaozan’ akatatra ; lohan’ omby tsy ilaozan-delany . [Cousins 1871 #991]
Fotsimbary tsy ilaozan' akatatra , lohan' omby tsy ilaozan-delany , teny maro tsy ilaozan' ny ota. [Veyrières 1913]
Fotsimbary tsy ilaozan' akatatra , tanàna tsy ilaozan' adala . [Rajemisa 1985 #42]
Ny vary tsy ilaozan' akatatra , tanàna tsy ilaozan' adala . [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Na aiza na aiza tsy maintsy ahitana olona hafahafa miavaka amin' ny maro ihany. [Rajemisa 1985 #42]
Tsy maintsy misy tsininy kely fa tsy tsara tanteraka akory. [Rajemisa 1985]
French translation Dans du riz blanc, il reste toujours des grains non décortiqués; dans une tête de boeuf, il y a toujours une langue ; dans un long discours il y a toujours quelques fautes. [Veyrières 1913]
French interpretation Il ne faut pas demander l' impossible. [Veyrières 1913 #5752]

Proverb2216 Gok' omby . [Veyrières 1913 #6744]
French translation Manière de boire des boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens buvant en abondance et sans s' arrêter. [Veyrières 1913 #6744]

Proverb2322 Hazakaza-dava toy ny ombalahy . [Houlder 1895 #1239]
French translation Courir continuellement comme un taureau. [Houlder 1895 #1239]

Proverb2350 Henamaso ombalahy . [Veyrières 1913 #6449]
Henamaso ombilahy . [Houlder 1895 #1126]
Ny henamaso ombalahy . [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Ny ombalahy dia voalaza ho masiaka sy manoto ka zary matahotra azy ny olona: enti-manala tsiny ny olona resin-kenamaso eo anoloan' ny mahery noho izy, na enti-milaza ny herin' ny henamaso eo amin' ny olombelona. [Rajemisa 1985]
French translation La fausse honte est (comme) un taureau. A cause de sa force, de son influence. [Houlder 1895 #1126]
La fausse honte est forte comme un taureau. [Veyrières 1913 #6449]

Proverb2393 Hianareo natao valala fiandry fasana , natao vorompotsy tsy mandao omby . [Veyrières 1913 #606]
Hianareo no natao valala fiandry fasana , natao vorompotsy tsy mandao omby. [Cousins 1871 #1071]
Hianareo no natao valala fiandry fasana sy vorompotsy tsy mandao omby . [Rinara 1974 #1336]
Hianareo no natao valala fiandry fasana , vorompotsy tsy mandao omby. [Houlder 1895 #99]
French translation On vous a désignés pour être comme les sauterelles qui gardent les tombeaux, et comme les oiseaux blancs qui ne quittent pas les bœufs. [Houlder 1895]
Vous êtes devenus semblables à des sauterelles qui gardent le tombeau, semblables aux oiseaux blancs qui restent parmi les troupeaux de boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation Cette expression désignait certains affranchis qui devaient garder le tombeau de la famille et qui redevenaient esclaves lorsqu' ils abandonnaient le village où était le tombeau du maître ; on comparait aux oiseaux blancs qui suivent les boeufs pour becqueter les insectes, les esclaves affranchis à condition de rester sur place ; on se servait de la même expression pour dire constance et fidélité. [Veyrières 1913]

Proverb2413 Hitoto vary , somorina ; hiandry omby , olon-dehibe . [Veyrières 1913 #2496]
French translation Les gens riches, quand ils sont déchus, sont obligés à l' âge mûr de piler le riz ; devenus vieux, ils gardent les boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation On disait ces paroles aux enfants pour les admonester. [Veyrières 1913 #2496]

Proverb2457 Holataboka ambony tain' omby : dongadonga tsy mahafatifaty . [Veyrières 1913 #4492]
Hola-taboka ambony tain' omby : dongadonga tsy mahafatifaty ary hitako omaly fa tsy nahataitra ahy. [Rinara 1974]
Holataboka ambony tain’ omby: dongadonga tsy mahafatifaty ( na: hitako omaly—fa tsy nahataitra ahy). [Cousins 1871 #1092]
Holataboka ambony tain' omby : hitako omaly , fa tsy nahataitra ahy. [Veyrières 1913 #4493]
French translation Champignon rond sur la bouse de vache : il est dodu, sans être ravissant à croquer. [Veyrières 1913 #4492]
Champignon rond sur la bouse de vache : je l' ai vu hier, mais je n' ai pas été ému. [Veyrières 1913 #4493]
French interpretation Le champignon de bouse de vache est mauvais ; ce proverbe se disait des gens de belle apparence, mais qui ne sont bons à rien. [Veyrières 1913 #4492]
Se disait des personnes. [Veyrières 1913 #4493]

Proverb2494 Ialahy no tehimena vadin' ombalahy . [Veyrières 1913 #202]
French translation Tu es le bâton parfait sur lequel s' appuie le taureau. [Veyrières 1913 #202]
French interpretation Paroles du roi Andrianampoinimerina à son fils et successeur, Radama I, pour dire l' aide qu' il attendait de lui. [Veyrières 1913 #202]

Proverb2562 Indroa tratry ny aizina toy ny tain' omby natampin-dava- -bary . [Veyrières 1913 #2600]
Indroa tratry ny aizina toy ny tain' omby natsentsin' davaka . [Veyrières 1913 #2600]
Indroa tratry ny maizina ohatra ny tain' omby natsentsin-dava- -bary . [Rinara 1974]
French translation Deux fois atteint par l' obscurité, comme la bouse de vache qui sert à boucher le trou à riz : d' abord dans l' estomac et puis dans le trou. [Veyrières 1913 #2600]
French interpretation Se disait de ceux qui subissent deux malheurs de suite. [Veyrières 1913 #2600]

Proverb2770 Jiolahy matin' ny omby masiaka , ka matin' ny loza ny antambo . [Rinara 1974 #1567]

Proverb2874 Kely tratry ny mafy , hoatry ny parasy voahitsak' omby . [Veyrières 1913 #768]
Kely tratry ny mafy , ohatra ny parasy voahitsak’ omby. [Cousins 1871, Nicol 1935]
Kely tratry ny mafy tahaka ny parasy voahitsak' omby . [Rinara 1974 #1625]
French translation Faible aux prises avec l’adversité, comme la puce écrasée par le taureau. [Nicol 1935 #363]
Petit accablé par un puissant : telle la puce écrasée sous le pied d' un boeuf. [Veyrières 1913]
French interpretation Les petits opprimés par les grands. [Veyrières 1913 #768]

Proverb2899 Kibon' omby ririnina : izay ho nofo tsy iantohana fa raha vita ny taona dia zara . [Rinara 1974 #112, Cousins 1871 #1268]

Proverb2900 Kibon’ omby ririnina , ka mitondra tapany lava. [Veyrières 1913 #3921, Cousins 1871 #1269]
Kibon' omby ririnina : mitondra tapany lava . [Rinara 1974 #1645]
Tahaka ny kibon' omby ririnina , ka mitondra tapany lava. [Houlder 1895 #1272]
French translation Panse de boeuf en hiver : la moitié seulement est pleine à cause du manque d' herbe. [Veyrières 1913]
Pareil à l' estomac des bœufs en hiver: il n' est longtemps qu' à moitié plein. [Houlder 1895]
French interpretation En hiver, il n' y a presque plus d'herbe verte sur les collines, et les bœufs que l'on force quand même à paître, n' ayant pas autre chose à leur donner, deviennent souvent d' une maigreur extrême. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui n'ont pas de quoi manger parce qu' ils sont paresseux. [Veyrières 1913 #3921]

Proverb2903 Kibo omby havana . [Veyrières 1913 #1086]
French translation C'est un grand coeur qui contient ses parents. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait de ceux qui avaient de l' affection pour leurs parents. [Veyrières 1913 #1086]

Proverb2910 Kijana maty omby lahy, ka sady very mpiaro no tsy mahare tretrenam-pitokiana . [Rinara 1974]

Proverb2921 Kitoza raiki-molaly : anaran’ omby no sisa. [Cousins 1871 #1273]
Kitoza raiki-molaly : anaran' omby no sisa (anaran-tsy very no sisa ). [Rinara 1974 #1656]
Kitoza raiki-molaly , ka anaran' omby no sisa. [Houlder 1895 #2206]
French translation De la viande boucanée couverte de suie: elle n' a pas plus de bœuf que le nom. [Houlder 1895]

Proverb3071 Lany maina toy ny omby nanirinana . [Veyrières 1913 #2380, Rinara 1974 #1742, Cousins 1871 #1331]
French translation Dépensé en pure perte comme le boeuf des funérailles, dépensé pour celui à qui on a fermé les yeux. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des dépenses exagérées, par allusion aux dépenses des funérailles où l' on tuait beaucoup de boeufs. [Veyrières 1913]

Proverb3157 Lelan’ omby, ka miraoka ahitra ho any ny trafony . [Cousins 1871 #1364]
Lelan' omby : miraoka ahitra ho an' ny trafony . [Rinara 1974 #1785]
Lel' omby, ka miraoka ahitra ho an' ny trafony . [Houlder 1895]
French translation La langue du bœuf (zébu): c' est pour la bosse quelle broute l' herbe. [Houlder 1895]

Proverb3158 Lelan' omby : mankao am-bava , mahay; mankao an' orona , mahay . [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny olona mahay milaza tsara sy mahay milaza ratsy ny hafa. [Rajemisa 1985]

Proverb3159 Lelan' omby : milelaka ny trafo , mahay; milelaka ny tongotra , mahay ihany koa. [Rinara 1974 #1784]

Proverb3182 Lohan' omby notanehina tamin' ny afon- tain' omby , ka mba masaky ny nalain' ny vavany ihany. [Veyrières 1913]
Loha-omby notanehin-taikomby : masaky ny noraofin' ny lelany . [Veyrières 1913]
Loha omby notenehin-taikomby : masaky ny noraofin’ ny lelany . [Rinara 1974 #125, Cousins 1871 #1370]
French translation Tête de boeuf cuite sur un feu de bouse de boeuf : elle cuit avec ce que sa bouche a pris elle-même à terre. [Veyrières 1913]
French interpretation On est puni par où on a péché. [Veyrières 1913 #2704]

Proverb3247 Mahagaga ahy kosa ny omby mainty, ka fotsy ronono . [Cousins 1871 #1400]
Mahagaga ahy kosa ny omby mainty, nefa fotsy ronono ! [Rinara 1974]

Proverb3254 Mahay roa hoatry ny lelan' omby : sady ho ao am-bavany no ho ao an' orony. [Veyrières 1913 #5001]
Mahay roa ohatra ny lelan’ omby, sady ho ao am--bavany no ho ao an-orony . [Cousins 1871]
Mahay roa ohatra ny lelan' omby : sady ho ao am-bava no ho ao an' orona . [Rinara 1974]
French translation Celui qui est double et sait se faufiler dans les deux partis est comme la langue du boeuf qui sert pour la bouche et pour le nez. [Veyrières 1913]

Proverb3281 Mahasalasala hoatry ny mitery ombin-drafozana : misakobona, toa hangala- -dronono ; misikim-ponitra , toa hamono zanak' omby . [Veyrières 1913 #1448]
French translation Ne savoir comment faire, comme le gendre qui va traire la vache de son beau-père : s' il gonfle son lamba, on croira qu' il vole le lait ; s' il se serre les reins avec son lamba, on dira qu' il veut tuer le veau. [Veyrières 1913 #1448]
French interpretation Il est difficile de contenter tout le monde, surtout ses beaux-parents. [Veyrières 1913 #1448]

Proverb3291 Mahazaka tokana an-tanàna : sady henjanin' ny omby no sintonin' ny olona . [Rinara 1974 #1870, Cousins 1871 #1413, Houlder 1895, Veyrières 1913]
French translation Câble unique dans un village : il est tout ensemble tendu par les boeufs et tiré par les hommes. [Veyrières 1913]
Une corde unique dans tout le village: elle est tendue par les bœufs et tirée aussi par les gens. [Houlder 1895]
French interpretation C. à. d. quelle sert à attacher les bœufs et aussi à d' autres usages; s' applique à ceux qui doivent faire beaucoup de choses à la fois. [Houlder 1895]
Se disait des gens tiraillés en tout sens par les affaires, parce que tout le monde a recours à eux. [Veyrières 1913 #641]

Proverb3429 Mamoaka omby tokana : vao isa dia tapitia . [Rinara 1974 #1951]

Proverb3430 Mamoaka omby zato , miandry omby arivo , ka ny mania no betsaka . [Rinara 1974 #1952]
Mamoaka omby zato , miandry omby arivo , ka tsy ilaozan’ izay hafa soratra. [Veyrières 1913 #2201, Cousins 1871]
Mamoaka omby zato , miandry omby arivo : ny mania no be noho ny tonga ; mitari-drano an-kilahila : ny mitobaka no be noho ny mizotra . [Veyrières 1913 #3349, Cousins 1871 #1478]
Mamoaka omby zato , miandry ondry arivo : ny mania no be noho ny tonga. [Houlder 1895 #1206]
Miandry ondry zato , miambina omby arivo , ka tsy ilaozan' izay mania. [Houlder 1895 #149, Veyrières 1913 #1656]
Miandry ondry zato , miandry omby arivo , ka tsy ilazaon' izay hania. [Rinara 1974 #146]
French translation Conduire cent bœufs, faire paître mille moutons: ceux qui errent à droite et à gauche sont plus nombreux que ceux qui arrivent tout droit. [Houlder 1895]
Garder cent moutons, faire paître mille boeufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Veyrières 1913 #1656]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on fait paître mille boeufs, dans un tel nombre il ne manquera pas de boeufs de couleurs diverses. [Veyrières 1913]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on garde mille boeufs, ceux qui s' égarent sont plus nombreux que ceux qui rentrent; quand on canalise l' eau pour la conduire sur le versant d' une colline, il s' en perd plus qu' il n' en arrive par la conduite. [Veyrières 1913]
Quand on garde cent moutons et qu' on fait paître mille bœufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe se disait de la variété qui est inévitable ; autre sens : il est impossible qu' il n'y ait pas des méchants. [Veyrières 1913 #2201]
Ce proverbe s' emploie en parlant d' un travail ou d' une affaire difficiles. [Houlder 1895]
Se disait des biens qui se perdent en route, dans un procès, ou autrement. [Veyrières 1913 #3349]

Proverb3449 Mampihosy omby lava rambo, ka ny mpampi-hosy no mihosim-potaka aloha. [Veyrières 1913 #645, Cousins 1871 #1482]
Mampihosy omby lava rambo , ka ny mpampihosy no mihosim-potaka mialoha . [Rinara 1974 #1958]
Mampihosy omby lava rambo, ka ny mpandroaka no mihosim-potaka . [Houlder 1895 #1212]
French translation Faire piétiner les rizières à des bœufs à longue queue, et ainsi ceux qui les chassent sont couverts de boue. [Houlder 1895]
Quand on fait piétiner les rizières par des boeufs à longue queue, ceux qui poussent les boeufs sont les premiers couverts de vase. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des grands qui poussent les petits à mal faire. [Veyrières 1913 #645]

Proverb3544 Manao dian’ omby jamba , ka mivarina ihany. [Veyrières 1913 #6293, Nicol 1935 #447, Cousins 1871]
Manao dian' omby jamba ka mivarina ihany amin' izay tandrifin' ny loha . [Rinara 1974 #1987]
French translation Celui qui veut marcher à l' aveugle comme un boeuf et sans prendre conseil, finit par tomber dans le fossé. [Veyrières 1913]
Ressembler au bœuf aveugle, qui continue sa marche et s’enlise toujours plus. [Nicol 1935 #447]

Proverb3632 Manaraka am-bokony, tahaka ny vavy antitra miandry ombilahy . [Cousins 1871 #1564]
Manaraka am-bokony toa an--dRafotsibe miandry ombalahy . [Rinara 1974 #2030]
Rafotsibe miandry ombalahy ka manaraka ambokony. [Veyrières 1913 #1903]
Rafotsibe miandry ombilahy , ka manaraka am-bokony. [Houlder 1895]
French translation La vieille femme gardant un taureau: elle le suit docilement! [Houlder 1895 #1961]
Vieille qui garde un taureau : elle n'est pas maîtresse de ses mouvements, mais entraînée par le taureau elle va forcément où il va. [Veyrières 1913 #1903]
French interpretation Se disait des gens qui suivaient les autres aveuglément par crainte ou par respect humain ; il se disait du peuple imitant les chefs. [Veyrières 1913 #1903]

Proverb3640 Manary dia ny fisaorana , ka manakotrika akoho mbola manatody . [Cousins 1871 #1568, Veyrières 1913]
Manary dia ny fisaorana ka mitady fanakotrehana akoho . [Rinara 1974]
Manary dia ny fisaorana ka mitady fanaronana akoho . [Veyrières 1913, Rinara 1974]
Manary dia ny fisaorana , ka mitady fanaronan’ akoho . [Cousins 1871 #1569]
Matahotra ny hisaorana hianao ka mitady ny fanakotrehan' atody . [Veyrières 1913]
Matahotra ny hisaorana hianao ka mitady ny fanotrehan' atody . [Houlder 1895 #1829]
Matahotra ny hisaorana , ka sady mitady fanakotrehana akoho no indroa mandrotsa-bilon' omby ao am-pahitra . [Rinara 1974 #2164]
French translation Chercher à éviter le divorce en allant chercher de quoi couvrir une poule qui va pondre. [Veyrières 1913 #5452]
Chercher à éviter le divorce en allant faire couver une poule qui pond encore. [Veyrières 1913 #5451]
Craignant d' être divorcée, vous vous occupez de la poule qui couve ses œufs. [Houlder 1895]
Vous redoutez le divorce et voilà pourquoi vous soignez la poule qui couve. [Veyrières 1913 #1380]
French interpretation Chercher à se rendre nécessaire. [Veyrières 1913 #5451]
La femme qui redoutait le divorce montrait de l'empressement au travail. [Veyrières 1913 #5452]
Vous cherchez à vous faire bien voir. [Veyrières 1913 #1380]
Vous cherchez à vous rendre indispensable, pour éviter d' être renvoyée. [Houlder 1895]

Proverb3642 Manarina ombalahy latsaka an-tatatra : nony afaka izy nanoto . [Rinara 1974 #2036]

Proverb3748 Mandroso midina hoatry ny rambon' omby . [Veyrières 1913 #3268]
Mandroso midina ohatra ny rambon' omby . [Cousins 1871, Rinara 1974]
French translation Croître en descendant comme la queue du boeuf. [Veyrières 1913]

Proverb3750 Manehatra ny tandrok' omby maranitra . [Veyrières 1913 #6302]
French translation Affronter les cornes pointues des taureaux. [Veyrières 1913 #6302]
French interpretation S'exposer au danger. [Veyrières 1913 #6302]

Proverb3784 Mangorona omby any an-tsaha . [Veyrières 1913 #6565]
French translation Lorsqu' on réunit les boeufs dans les champs avant de les faire rentrer. [Veyrières 1913]

Proverb3798 Maniry trafon' ombalahy . [Veyrières 1913 #5453]
French translation Désirer la bosse du boeuf. [Veyrières 1913]
French interpretation Chercher à supplanter ceux à qui on doit respect et obéissance. Autrefois la bosse du boeuf était réservée au souverain ou au seigneur, c'était le symbole du pouvoir; les souverains dans leurs discours employaient souvent cette expression pour désigner ceux qui cherchaient à les supplanter. [Veyrières 1913]

Proverb3883 Maro ny omby any an' ala fa ny an' ny Andriana ihany no marani-tsofina . [Rinara 1974 #2145]
Maro ny omby any an-ala , fa ny marani-tsofina ihany no an' ny andriana . [Houlder 1895 #1410]
Maro ny omby any an-ala , fa ny marani-tsofina no ombin’ Andriana . [Veyrières 1913 #214, Cousins 1871 #1640]
French translation Il y a beaucoup de boeufs dans la forêt ; mais seuls ceux qui ont les oreilles taillées en pointe, sont les boeufs du souverain. [Veyrières 1913]
Il y a beaucoup de bœufs dans la forêt, mais seuls ceux qui sont marqués aux oreilles appartiennent au souverain. [Houlder 1895]
French interpretation Il y a donc des distinctions à faire. [Houlder 1895]
Se disait pour signifier l' excellence d' une chose. [Veyrières 1913 #214]

Proverb3927 Matavy omby sa maranitra antsy no dia mihomehy olona ! [Rinara 1974 #2168]
Matavy omby va hianao, sa maranitra antsy , no dia homehy olona ? [Cousins 1871 #1655]
Matavy omby va, sa maranitra antsy , no mihomehy olona ? [Houlder 1895 #1433]
French translation Est-ce que vous avez un bœuf gras, ou un couteau tranchant, pour vous moquer ainsi des gens? [Houlder 1895 #1433]

Proverb3961 Matin-kambo ohatra ny ombalahy manaka-drano . [Rinara 1974]
Matin-kambo , toy ny ombilahy manaka-drano . [Cousins 1871 #1676]

Proverb3976 Maty vao mizara efatra hoatry ny tandrok' omby . [Veyrières 1913 #2875]
Maty vao mizara efatra , ohatra ny tandrok’ omby. [Cousins 1871]
Maty vao mizara efatra toa tandrok' omby . [Rinara 1974 #2212]
French translation C' est une fois mort qu' il se partage en quatre comme les comes du boeuf. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait du partage après la mort. [Veyrières 1913 #2875]

Proverb4026 Miadan-dratsy ohatra ny boka mitery . [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Miadan-dratsy ohatra ny boka mitery omby. [Houlder 1895]
Miadan-dratsy , toy ny boka mitery. [Cousins 1871 #1704]
Miadan-dratsy toy ny boka mitery omby . [Veyrières 1913 #2012]
Malagasy interpretation Entimilaza izay mba mahita fiadanana ihany na dia ao anatin' ny fahasahiranana lehibe aza. [Rajemisa 1985]
French translation Avoir du bonheur dans son malheur, comme le lépreux qui trait une vache. [Veyrières 1913 #2012]
Qui est d' une mauvaise lenteur comme un lépreux trayant une vache. [Houlder 1895]

Proverb4032 Miainga ila hoatry ny tain' omby voahitsaka . [Veyrières 1913 #3700]
Miainga ila ohatra ny tain' omby voahitsaka . [Cousins 1871, Rinara 1974]
French translation Dont un côté se soulève comme de la bouse de vache foulée aux pieds. [Veyrières 1913 #3700]

Proverb4097 Miboridana hoatry ny omby . [Veyrières 1913 #3038]
French translation Aller nu comme les boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait au sens littéral et aussi au sens figuré, des personnes sans pudeur. [Veyrières 1913 #3038]

Proverb4114 Midodododo amin-doza , ohatra ny omby hatao afana. [Cousins 1871]
Midodododo amin-doza tahaka ny omby hatao afana . [Rinara 1974 #2289]
Midodododo ohatra ny omby atao afana. [Houlder 1895]
French translation Courir comme un boeuf qu' on va tuer pour les funérailles. Courir à son malheur. [Houlder 1895]

Proverb4169 Mihazakaza-dava ohatra ny ombilahy . [Rinara 1974]
Mihazakaza-dava toa ombalahy . [Veyrières 1913 #1658]
Mihazakaza-dava toa ombilahy . [Veyrières 1913 #1658, Cousins 1871 #1769]
French translation Courir toujours comme un taureau. [Veyrières 1913 #1658]
French interpretation Se disait des libertins et des vagabonds. [Veyrières 1913 #1658]

Proverb4183 Miherikerika ohatra ny ombalahy babo . [Rinara 1974]
Miherikerika , toy ny ombilahy babo. [Houlder 1895 #1110, Cousins 1871 #1772]
French translation Regarder en arrière comme un taureau prisonnier. [Houlder 1895]
French interpretation Malgré sa force - il n' aurait jamais dû être pris - c' est maintenant tout ce qu' il peut faire. [Houlder 1895]

Proverb4263 Miomàna hianareo manana omby , fa ny mahery mandeha aza matin' ny sasany, hoy Rafotsibe maty kary . [Rinara 1974 #2358]

Proverb4291 Mirenireny mitady tain' omby , kanjo ny tain' omby ao am-bala ihany. [Veyrières 1913 #2091, Cousins 1871]
French translation Aller çà et là pour chercher de la bouse de vache, et cependant c' est dans le parc à boeufs qu' est la bouse de vache. [Veyrières 1913]
French interpretation Le sens est qu' il ne faut pas chercher midi à quatorze heures. [Veyrières 1913 #2091]

Proverb4372 Mitan-droa hoatry ny omby kambana : velona , ambin-karena ; maty , ambin-kanina . [Veyrières 1913 #2213]
Mitan-droa ohatra ny omby kambana : velona ambin-karena , maty ambin-kanina . [Cousins 1871, Rinara 1974]
Ondry manao kambana : velona ambin-karena , maty ambin-kanina . [Rinara 1974 #3462]
French translation Double bien comme une vache qui a mis bas deux veaux en même temps : s' ils vivent c' est un surcroît de fortune ; s' ils meurent c' est un surcroît de nourriture. [Veyrières 1913 #2213]
French interpretation Se disait d' une bonne aubaine. [Veyrières 1913 #2213]

Proverb4397 Mitery omby tsy mirohy ohatra an-dRabemalo : ho fatin' ny daka no farany . [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Mitery omby tsy mirohy ohatra an-dRabemalo , ka ho fatin' ny daka no farany . [Houlder 1895]
Mitery omby tsy mirohy toa an-dRabemalo , ka ho fatin' ny daka ihany no farany . [Rinara 1974 #2455]
French translation Si vous allez traire une vache qui n' est pas attachée, comme Rabemalo (le timide), vous finirez par être tué d' un coup de pied. [Houlder 1895]
Traire une vache sans l' attacher, comme Rahemalo : on finira par être assommé de ses ruades. [Veyrières 1913 #6311]
French interpretation Qui aime le danger y périra. [Veyrières 1913 #6311]

Proverb4514 Mivoaka omby . [Veyrières 1913 #6590]
French translation Quand les boeufs sortent pour paître : vers neuf heures du matin. [Veyrières 1913 #6590]

Proverb4525 Mizo-poana tahaka ny omby hovonoina . [Rinara 1974 #2534]
Mizo-poana toa omby hovonoina . [Veyrières 1913 #2042]
Mizo-poana toa omby vonoina . [Houlder 1895 #1701]
French translation Qui s' en va sans but (ou marche inutilement) comme un bœuf qu' on va tuer. [Houlder 1895 #1701]
Qui va sans but, comme le boeuf qu' on va tuer. [Veyrières 1913]
French interpretation Aller à l' aventure. [Veyrières 1913 #2042]

Proverb4548 Mody omby . [Veyrières 1913 #6593]
French translation Quand les boeufs rentrent à l' étable : après le coucher du soleil. [Veyrières 1913]

Proverb4549 Mody omby tera-bao . [Veyrières 1913 #6594]
French translation Quand les vaches qui allaitent rentrent à l' étable, lorsque le soleil commence à rougir avant de se coucher : vers quatre heures et demie du soir. [Veyrières 1913 #6594]

Proverb4630 Mpiandry omby volavita : tsy tompony , fa mpamerin-doha . [Veyrières 1913 #3413, Rinara 1974 #2609, Cousins 1871 #1981, Houlder 1895, Rajemisa 1985]
Mpiandry omby volavita : tsy tompony fa mpamerin-dohany . [Veyrières 1913 #3858]
Mpiompy omby volavita , tsy tompony fa mpamerin-dohany . [Akademia 2005]
Malagasy interpretation Enti-milaza olona tsy tompon-javatra akory fa mpikarakara fotsiny. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza tsy fananan' ny tena fizakana manana amin' ny zavatra iray, fa ny mitahiry sy mikarakara fotsiny no anjaran' ny tena. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny olona tsy mba mioty ny vokatr'izay nisasarany fa ny hafa indray no mitavana sy mahazo soa amin'izany. [Akademia 2005]
English translation A tender of the sovereign's cattle, he is not the owner, but simply the one who has to keep them together. [Richardson 1885]
English interpretation A phrase used to show the relation between an overseer and the people. [Richardson 1885]
French translation Gardiens de boeufs volavita tachetés de blanc et devant être offerts au souverain, ils n' en ont pas la propriété mais le dépôt. [Veyrières 1913]
Les gardiens des boeufs volavita blancs et rouges ne peuvent pas en disposer : ils doivent les rendre au maître. [Veyrières 1913]
Les gardiens des bœufs "Volavita" : Ils n' en sont pas les propriétaires, mais les dépositaires seulement. [Houlder 1895]
French interpretation Gardien n' est pas maître. [Veyrières 1913 #3413]
Les bœufs appelés "Volavita" étaient des bœufs marqués de taches blanches, et considérés comme appartenant en droit au souverain auquel on les offrait pour reconnaître sa souveraineté. Ce proverbe s' applique à toute chose dont on ne peut disposer librement, parce que quelqu' un d' autre a des droits sur elle. [Houlder 1895]
Se disait des choses dont on n'avait pas la libre disposition. [Veyrières 1913 #3858]

Proverb4648 Mpirahalahy mizara dian' omby, ka tsy vaky fa mitriatra . [Houlder 1895 #1898]
Mpirahalahy mizara dian' omby , tsy vaky fa mitriatra . [Veyrières 1913 #55]
Toy ny mpirahalahy mizara dian' omby : tsy vaky fa mitriatra . [Rinara 1974 #4306, Cousins 1871 #3214]
French translation Ce sont des frères qui se partagent des traces de pieds de boeuf fendus, mais pas séparés complètement. [Veyrières 1913]
Des frères qui se partagent un troupeau de bœufs en marche: ces derniers ne sont pas dispersés, ils ont été séparés (litt. fendus). [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des partages de biens entre frères : ils se faisaient avec âpreté mais sans rompre le lien de famille. [Veyrières 1913 #55]

Proverb4688 Na dia mahia lian-kena aza aho, tsy handidy omby am-pitsanganana akory. [Rinara 1974 #2651]
Na dia mahia lian-kena aza aho, tsy mba handidy omby am-pitsanganana . [Cousins 1871 #2003]

Proverb4690 Na dia manarona akoho aza, raha mby amy ny omen’ Andriamanitra , dia manana. [Cousins 1871]
Na dia manarona akoho aza, raha mby amin' ny omen' Andriamanitra dia manana . [Houlder 1895 #29, Rinara 1974 #2652]
Na dia manarona akoho manatody aza hianao, raha omby amin' izay omen' Andriamanitra , dia manana . [Veyrières 1913 #37]
French translation Même pour ce qui est de couvrir vos poussins, vous réussirez, si Dieu le veut. [Houlder 1895]
Ne feriez-vous que couvrir une poule pondeuse, si Dieu vous bénit, vous deviendrez riche. [Veyrières 1913 #37]
French interpretation C. à d. il ne leur arrivera pas de mal; allusion à la coutume de couvrir d'un panier la poule couveuse et ses poussins quand qu' ils sont éclos. [Houlder 1895]
Les Malgaches couvrent les poules pondeuses pour quelles se tiennent tranquilles ; on disait ce proverbe à ceux qui sont trop pressés d' avoir quelque chose. [Veyrières 1913 #37]

Proverb4906 Ny ana- -dray aman-dreny toy ny tsipak' ombalahy , mahavoa mahafaty , tsy mahavoa mahafanina . [Rinara 1974 #2865]
Ny ana- -dray aman-dreny toy ny tsipak' ombalahy : raha mahavoa mahafaty , raha tsy mahavoa mahafanina :. [Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Ny ana- -dray aman-dreny tsipak' ombalahy : mahavoa mahafaty , tsy mahavoa mahafanina . [Veyrières 1913 #884]
Ny anatry ny ray aman-dreny toy ny tsipak’ ombalahy : mahavoa , mahafaty ; tsy mahavoa , mahafanina . [Nicol 1935 #176]
Ny anatry ny ray toy ny tsipak' ombalahy : mahavoa mahafaty , tsy mahavoa mahafanina . [Veyrières 1913 #884, Houlder 1895]
Ny anatry ny ray toy ny tsipak’ ombilahy : mahavoa , mahafaty ; tsy mahavoa , mahafanina . [Cousins 1871 #2158]
Tsipak' ombalahy ny ana--dray aman-dreny , ka raha mahavoa mahafaty tsy mahavoa mahafanina . [Rinara 1974 #288]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny tsy tokony hanaovana tsinontsinona ny tenin- -dray aman-dreny . [Rajemisa 1985]
Tsy tokony hatao tsinontsinona na oviana na oviana ny torohevitra omen' ny ray aman-dreny . [Rajemisa 1985]
French translation Avertissements des parents, c' est comme les ruades des taureaux : quand ils frappent, ils tuent ; et quand ils ne touchent pas, du moins ils effraient. [Veyrières 1913 #884]
Les remontrances des parents ressemblent aux ruades du taureau : atteint, vous en mourez ; si elles vous manquent, c’est du tnoins l’étourdissement. [Nicol 1935 #176]
Les réprimandes d' un père sont comme les coups de pied d' un taureau: si elles vous atteignent, elles vous tuent; si elles ne vous atteignent pas, elles vous font perdre connaissance. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe disait la force des remontrances des parents à leurs enfants. [Veyrières 1913 #884]
Dans les deux cas elles ont un effet considérable. [Houlder 1895]

Proverb5025 Ny eritreritra ohatra ny omby haolo ka raha mahita tady miranga . [Rinara 1974]

Proverb5048 Ny fanambadian' andevo tsy manam-pahefana toy ny hefakefak' omby . [Houlder 1895 #1585, Veyrières 1913 #1218]
French translation Le mariage des esclaves n' a pas plus de force que le sabot du boeuf, où les deux doigts sont soudés mais peuvent se séparer. [Veyrières 1913]
Un mariage d' esclaves n' a pas plus de force qu' un sabot de bœuf. [Houlder 1895]
French interpretation Dans le pied du bœuf, les deux doigts sont soudés, mais se séparent; de même deux esclaves mariés et appartenant à deux personnes différentes, peuvent être séparés par la vente de l'un ou de l'autre. [Houlder 1895]
Les esclaves mariés, appartenant à des maîtres différents, pouvaient être séparés au hasard de la vente. [Veyrières 1913 #1218]

Proverb5301 Ny manan' omby ihany no maty omby . [Rinara 1974 #3104]

Proverb5330 Ny marina toy ny ombalahy aronjina : na mivena aza tsy folaka . [Rinara 1974]

Proverb5403 Ny olo-marina toy ny ombalahy ampandronjinana : tsy folaka anio , tsy maty mandrakizay. [Veyrières 1913 #2968]
Ny olona marina toy ny ombalahy ampandronjinana : tsy folaka anio , tsy maty mandrakizay. [Houlder 1895]
French translation Gens honnêtes : ils sont comme les taureaux que l' on pousse au combat : pas vaincus aujourd' hui, jamais tués. [Veyrières 1913 #2968]
Les honnêtes gens sont comme les taureaux que l' on pousse dans le combat: ils ne sont pas vaincus aujourd' hui, et ils ne sont jamais tués. [Houlder 1895]

Proverb5410 Ny olombelona toy ny omby : indray mandry , fa tsy indray mifoha . [Houlder 1895 #8]
French translation Les hommes sont comme les bœufs: ils se couchent ensemble, mais ne se lèvent pas tous en même temps. [Houlder 1895]
French interpretation Chacun vaque à ses propres affaires. [Houlder 1895]

Proverb5426 Ny ombalahy be maso . [Veyrières 1913 #238]
French translation Le taureau aux grands yeux. [Veyrières 1913 #238]
French interpretation Le roi Andrianampoinimerina s'était donné ce surnom ; on le donna plus tard à Radama I. [Veyrières 1913 #238]

Proverb5427 Ny ombalahy no miady , ka ny omby vositra no mitsaraingona . [Veyrières 1913 #3501]
Ny ombilahy no miady , ka ny omby vositra no mitsaraingona . [Rinara 1974 #3190, Cousins 1871 #2381]
French translation Ce sont les taureaux qui se battent, et les boeufs se faufilent au milieu d' eux. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens qui se mêlent des affaires des autres et de leurs disputes. [Veyrières 1913 #3501]

Proverb5428 Ny omby jamba , ny tevan-dalina , ny mpandroaka adala , ka any an-kady no farany . [Rinara 1974 #3191]

Proverb5429 Ny ombilahy fanoto no ampidirina , mba hanamafy ny akondro atao fototra . [Rinara 1974 #3189]

Proverb5430 Ny omby mahia no hanina, ny ao am-pahitra mahamena-maso . [Houlder 1895 #1442]
Ny omby mahia no hanina , ny ao am-pahitra no mahamena-maso . [Rinara 1974 #3192]
Ny omby mahia no hohanina , ny am-pahitra no mahamena-maso . [Cousins 1871 #2376, Veyrières 1913]
Ny omby mahia no ho hanina , ny be no mahamena-maso . [Veyrières 1913]
French translation Si l' on mange un bœuf maigre (sans récriminer), c' est par honte des autres qui sont dans le parc. [Houlder 1895]
Si on mange les boeufs maigres, c' est par considération pour les boeufs qui sont dans le parc. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des parents pauvres. [Veyrières 1913 #2549]

Proverb5431 Ny omby matin' ny taviny, ny hazo lavon' ny hitsiny. [Veyrières 1913 #2646, Cousins 1871 #2378]
Ny omby no matin' ny taviny, ary ny hazo no lavon' ny hitsiny. [Rinara 1974 #3194]
French translation Les boeufs sont tués parce qu' ils sont gras, et les arbres abattus parce qu' ils sont droits. [Veyrières 1913]
French interpretation Le sens est que ni l' or ni la grandeur ne rendent heureux. [Veyrières 1913 #2646]

Proverb5432 Ny omby no namono antoka ka ny kisoa no nahavinitra . [Rinara 1974 #3195]

Proverb5433 Ny omby singorana amy ny tongony, ny olona singorana amy ny vavany . [Cousins 1871 #2379]
Ny omby singorana amin' ny tandrony, fa ny olona singorana amin' ny vavany . [Rinara 1974 #3196]
Ny omby singorana amin’ ny tongony, ny olona singorana amin' ny vavany . [Nicol 1935 #201]
French translation Le bœuf se saisit (avec le nœud coulant) par les pattes (et les cornes), l’homme, par la bouche (les paroles). [Nicol 1935 #201]

Proverb5434 Ny omby tsy maty tsy amy ny tendany , ary ny hazo tsy maty tsy amy ny fotony. [Cousins 1871 #2380]
Ny omby tsy maty tsy amin' ny tendany ary ny hazo tsy maty tsy amin' ny fotony. [Veyrières 1913 #2647, Rinara 1974 #3198]
French translation Le boeuf ne meurt que par la gorge, et l' arbre par la racine. [Veyrières 1913]
French interpretation Le sens est qu'on est victime de ses propres actions ou paroles. [Veyrières 1913 #2647]

Proverb5446 Ny osy , na mitsangan-tandroka ho omby aza, na mibarareoka ho ondry aza, na maniry somotra ho olona aza, na midingin-drambo ho alika aza, na mitsangani-bovona ho lambo aza, tsy miala, fa osy ihany. [Cousins 1871]
Ny osy , na mitsangan-tandroka ho omby aza, na miharareoka ho ondry aza, na maniry somotra ho olona aza, na midingin-drambo ho alika aza, na mitsangam-bovona ho lambo aza, tsy miala fa osy ihany. [Nicol 1935]
Ny osy : Na mitsangan-tandroka ho omby , na mibarareoka ho ondry , na midingin-drambo ho alika , na manangam-bovona ho lambo , na maniry somotra ho olona , dia tsy miala fa osy ihany. [Rinara 1974 #3207]
French translation La chèvre a beau avoir des cornes comme le bœuf, bêler comme le mouton, avoir une barbe comme l’homme, une queue comme le chien, une crinière comme le sanglier, elle restera toujours une chèvre. [Nicol 1935 #159]

Proverb5466 Ny rariny no singam-bolo mandavo ny vositra , rohy mora tsy afaky ny omby . [Veyrières 1913 #3393, Cousins 1871 #2400]
French translation La justice est un cheveu qui terrasse un boeuf, une corde peu serrée que les vaches ne peuvent pas rompre. [Veyrières 1913]
French interpretation Les grands et les puissants sont tenus à la justice comme les autres. [Veyrières 1913 #3393]

Proverb5606 Nitondra fitia ila-hoho , ka nahazo fitia tsy omby horona. [Rinara 1974 #2794]

Proverb5609 Ny tongotr' omby an' Imavolahy , fa ny totohondry an' Iboto . [Rinara 1974 #3322]
Ny tongotr' omby an' Imavolahy ; ny totohondry an' Iboto . [Houlder 1895]
Ny tongotr' ondry an' Imavolahy , ny totohondry an' Iboto . [Veyrières 1913 #989]
Ny tongotr’ ondry any Mavolahy : ny totohondry any Iboto . [Cousins 1871 #2512]
French translation Les pattes du mouton sont pour Mavolahy et les coups de poing pour Boto. [Veyrières 1913 #989]
Les pieds du bœuf sont pour Imavolahy; quant à Iboto, il n' a que ses poings (à ronger). [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe fait d' assonance : tongotr' ondry et totohondry se disait des parents qui montraient de la partialité envers leurs divers enfants. [Veyrières 1913 #989]
Ce proverbe renferme un jeu de mots sur "tongotr' omby" et "totoHondry" . [Houlder 1895]

Proverb5634 Ny tsara sarotro tsy mba lena , ny tsara kiady tsy mba hanin' omby voly . [Veyrières 1913 #820, Cousins 1871]
French translation Celui qui est muni d' un bon capuchon n' est pas mouillé, celui dont la propriété est protégée par un bon poteau de défense n' a pas ses champs dévastés par les boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation On n' a rien à craindre quand on possède un bon protecteur. [Veyrières 1913 #820]

Proverb5649 Ny tsingaotraotra anilan’ ny riaka ka hita fa ny aombilahy be mitrena ambany tanàna tsy hita. [Samson 1965 #N15]

Proverb5738 Ny zanak’ omby tsy ampianari-domano ; ny zanak’ Andriana tsy ampianari-mandidy . [Cousins 1871 #2531]
Ny zanak’ omby tsy ampianari-domano ; ny zanak’ Andriana tsy ampianarin-kabary . [Cousins 1871 #2531]
Ny zanak' omby tsy ampianarin-domano . [Rinara 1974 #3377]
Ny zanak' omby tsy ampianarin-domano , ny andriana tsy ampianarin-kabary . [Houlder 1895 #1614]
Ny zanak' omby tsy ampianarin-domano , ny zanak' andriana tsy ampianari-mandidy . [Veyrières 1913 #245]
Ny zanak' omby tsy ampianarin-domano , ny zanak' andriana tsy ampianarin-kabary . [Veyrières 1913 #245, Nicol 1935 #90]
Ny zanak' omby va ampianarin-domano , ary ny andriana ampianarin-kabary ? [Veyrières 1913 #246]
Zanak' Andriana tsy ampianarin-kabary . [Rinara 1974 #5081]
Zanak' omby tsy ampianarin-domano . [Rinara 1974 #5087]
Zanak’ omby tsy ampianarin-domano ; zanak’ andriana tsy ampianarin-kabary . [Cousins 1871 #3761]
French translation Apprend-on aux veaux à nager et aux princes à faire des discours? [Veyrières 1913 #246]
On n’apprend pas à un veau à nager ni à un jeune prince à discourir. [Nicol 1935 #90]
On n' apprend pas aux petits veaux à nager, on n' enseigne pas aux enfants des souverains à commander ni à discourir. [Veyrières 1913 #245]
On n' enseigne pas à nager à un veau, ni à parler en public à un noble. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe montre bien la vertu spéciale que les Malgaches reconnaissaient dans leurs souverains ; on l' appliquait aux qualités naturelles. [Veyrières 1913 #245]
Il possède un talent oratoire naturel. Bon chien chasse de race. [Houlder 1895]
On n' apprend pas aux enfants ce qu' ils tiennent de race. [Veyrières 1913 #246]

Proverb5756 Nofon-kena mby an-tanan-tsaka . [Veyrières 1913 #726, Rajemisa 1985]
Nofon-kena mby an-tanan-tsaka , ka mby an-tanan' ny ory . [Veyrières 1913 #2330, Cousins 1871 #2112, Rinara 1974]
Nofon-kena omby an-tanan-tsaka , ka raha tsy didiana tsy azo. [Houlder 1895 #609, Veyrières 1913]
Tonon-kena lasan-tsaka : mby an-tanan’ ny ory. [Veyrières 1913 #2330, Cousins 1871 #3141, Rinara 1974]
Tonon-kena lasan-tsaka ; omby an-tanan' ny ory. [Houlder 1895 #608]
Malagasy interpretation Zavatra lasan' olon-dratsy ka tsy azo antenaina hiverina intsony. [Rajemisa 1985]
French translation C'est comme le morceau de viande saisi par les griffes du chat. [Veyrières 1913 #726]
Morceau de viande dans les griffes d' un chat : à moins de couper on ne peut pas l' avoir. [Veyrières 1913 #2329]
Morceau de viande emporté par le chat : c' est tombé entre les mains d' un malheureux qui ne le lâchera pas. [Veyrières 1913 #2330]
Un morceau de viande entre les griffes d' un chat, à moins de couper on ne peut le ravoir. [Houlder 1895]
Un morceau de viande pris par un chat; il est entre les mains d' un malheureux. [Houlder 1895]
French interpretation Car personne ne donnerait de la viande à un chat. [Houlder 1895]
Il faut renoncer à ce qui tombe dans les mains des grands, des exacteurs, des avares, des voleurs. [Veyrières 1913 #726]
Se disait des avares. [Veyrières 1913 #2330]
Se dit de tout ce qui est tombé entre les mains d' un homme avide. [Houlder 1895]

Proverb5810 Ombalahy antitra . [Veyrières 1913 #6766]
French translation Vieux taureau. [Veyrières 1913 #6766]
French interpretation Se disait des vieux soldats qui ne fuient pas. [Veyrières 1913 #6766]

Proverb5811 Ombalahy fohy tandroka no ao am-pahitra , ka ny voatavo fiterena no tsy misy ipetrahany . [Rinara 1974 #3404]

Proverb5812 Ombalahy lafon' ny feony . [Rajemisa 1985]
Ombalahy lafon' ny vavany . [Rajemisa 1985]
Ombalahy tsara feo : lafon' ny vavany ihany. [Veyrières 1913 #6031]
Ombilahy tsara feo ka ny vavany ihany no mahalafo azy. [Rinara 1974 #3420]
Ombilahy feo , ka ny vavany no mahalafo azy. [Houlder 1895]
Ombilahy tsara feo : lafon’ ny vavany ihany. [Cousins 1871]
Malagasy interpretation Ny tanjaky ny omby no mazàna jeren' ny mpampiady omby raha mividy omby izy, fa tsy ny fitrenany akory; koa itý ohabolana H.S., dia enti-milaza ny olona izay zavatra tsy dia manao ahoana loatra no mampisy vidiny azy. [Rajemisa 1985]
French translation C' est comme un taureau lâche au combat, mais qui beugle bien : il n'est bien vendu qu' à cause de son gosier. [Veyrières 1913 #6031]
Un taureau qui a une bonne voix; c' est sa voix (litt. sa bouche) qui le fera vendre. [Houlder 1895 #1194]
French interpretation Se disait des fanfarons sans mérite. [Veyrières 1913 #6031]

Proverb5813 Ombalahy lany vilona , mitre-mandry . [Veyrières 1913 #672]
Ombalahy lany vilona , mitrena am--pandriana . [Veyrières 1913 #672]
Ombilahy lany vilona ka mitre-mandry . [Houlder 1895 #1470, Rinara 1974 #3408]
Ombilahy lany vilona : mitre-mandry . [Cousins 1871]
Ombilahy lany vilona : mitrena am--pandriana . [Cousins 1871]
French translation Taureau dans un parc à boeuf où il n' y a plus d' herbe : il mugit couché à terre. [Veyrières 1913]
Un boeuf qui n' a plus d' herbe à manger: il beugle tout en étant couché. [Houlder 1895]
French interpretation Les bœufs que l'on voulait engraisser en vue de la Fête annuelle étaient placés dans une espèce de fosse et constamment pourvus de rations d' herbe fraîche. [Houlder 1895]
Se disait des grands ruinés et qui n' avaient plus d'influence. [Veyrières 1913 #672]

Proverb5814 Ombalahy mandriandry ambony vato : raha sasatra ny manavia , manavanana . [Veyrières 1913 #673]
Ombilahy mandriandry ambony vato: raha sasatra ny manavia , manavanana . [Cousins 1871 #2557]
Ombilahy mandrimandry ambony vato ka raha sasatry ny manavia manavanana . [Rinara 1974 #3409]
French translation Taureau qui se prélasse couché sur un rocher : quand il est fatigué d' être sur le côté gauche, il se couche sur le côté droit. [Veyrières 1913 #673]
French interpretation Se disait des grands, des riches, de tous ceux qui étaient dans la prospérité. [Veyrières 1913 #673]

Proverb5815 Ombalahim-baviantitra . [Veyrières 1913 #1891]
French translation Taureau de vieille femme : par affection elle ne l' envoie ni au combat ni au travail. [Veyrières 1913 #1891]
French interpretation Se disait des gens gâtés qui prennent l' habitude de ne rien faire. [Veyrières 1913 #1891]

Proverb5816 Ombalahy mena fotsy , loha , ka tsy menatra izay hivalan-tsaha . [Veyrières 1913 #6321]
Ombilahy mena , fotsy loha , ka tsy menatra izay hivalan-tsaha . [Rinara 1974 #3411]
Ombilahy mena fotsy loha , ka tsy menatr’ izay hivalan-tsaha . [Cousins 1871 #2561]
French translation Taureau rouge et blanc : il est la tête, et cependant il n' a pas honte de se laisser aller au courant de la rivière. [Veyrières 1913 #6321]
French interpretation Se disait de l'entrainement des passions. [Veyrières 1913 #6321]

Proverb5817 Ombalahy mifaoka ambotry , ka mavon' ny ataony . [Veyrières 1913 #6320]
Ombilahy mifaoka am-botry ka mavon' ny nataony . [Houlder 1895 #1707]
Ombilahy mifaoka am-botry : mavon’ ny ataony . [Cousins 1871]
Ombilahy nisoitra votry ka mavon' ny nataony . [Rinara 1974 #3417]
French translation Si un taureau met sa tête dans une fourmilière, il aura le museau couvert de terre par son fait. [Houlder 1895 #1707]
Taureau qui frappe de la corne dans une fourmillière : c' est de sa faute s' il est sale. [Veyrières 1913 #6320]
French interpretation Se disait des gens victimes de leurs propres actions. [Veyrières 1913 #6320]

Proverb5818 Ombalahy navalan-drano : ny hery efa kely, fa hambom-po no sisa . [Veyrières 1913 #6032]
Ombilahy navalan-drano , ka ny hery efa kely fa ny hambom-po no sisa . [Rinara 1974 #3416]
Ombilahy navalan-drano : ny hery efa kely, fa hambom-po no sisa. [Cousins 1871 #2563]
French translation Taureau jeté dans le courant d' une rivière : sa force est bien diminuée, mais il lui reste la fierté. [Veyrières 1913 #6032]
French interpretation Se disait de gens déchus et qui restent fiers. [Veyrières 1913 #6032]

Proverb5819 Ombalahy roa am-pahitra : tsy maintsy mifanoto . [Veyrières 1913 #247]
Ombalahy tsy roa am-pahitra . [Veyrières 1913 #248]
French translation Deux taureaux dans le même parc à boeuf : il faut qu' ils se battent. [Veyrières 1913]
Il ne faut pas qu' il y ait deux taureaux à la fois dans' un parc à boeufs. [Veyrières 1913]
French interpretation Paroles du roi Andrianampoinimerina, passées en proverbe, pour signifier que deux chefs ne peuvent pas gouverner en même temps. [Veyrières 1913]
Paroles du roi Ralambo pour dire que deux souverains ne peuvent régner ensemble sans se faire la guerre ; il ne faut pas deux maîtres ayant la même autorité. [Veyrières 1913 #247]

Proverb5820 Ombalahy tanimanga , ka ny tompony ihany no mitrena . [Houlder 1895 #809, Veyrières 1913 #821]
Ombalahy tanimanga , ka ny tompony no mitrena ho azy. [Rajemisa 1985]
Ombilahy tanimanga : ny tompony ihany no mitrena. [Cousins 1871]
Malagasy interpretation Enti-milaza irony olona tsy mba mahavita zavatra raha tsy tambinana na soloana tena. [Rajemisa 1985]
French translation Lorsque les enfants en s'amusant font combattre des taureaux d'argile, c' est le maître de chaque taureau qui mugit à sa place. [Veyrières 1913 #821]
Un bœuf en argile (comme en font les enfants pour s' amuser): c' est son propriétaire seul qui mugit. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des protecteurs qui doivent parler et agir pour leurs protégés. [Veyrières 1913 #821]
Se dit des "béni oui-oui". [Houlder 1895]

Proverb5821 Ombalahy tanimanga : mitrena soloan' ny vava , misoitra soloan' ny tanana . [Rinara 1974]

Proverb5822 Ombalahy tsy mihosy . [Veyrières 1913 #6767]
French translation Boeuf qui ne piétine pas les rizières. [Veyrières 1913]
French interpretation Les paresseux. [Veyrières 1913 #6767]

Proverb5823 Ombalahy tsy mitrena , ataoko fa adidin' ny fahitra . [Veyrières 1913 #674]
Ombilahy tsy mitrena : adidin' ny fahitra . [Rinara 1974 #3421]
French translation Un taureau qui ne mugit pas, je pense que c' est la faute du parc où il est enfermé. [Veyrières 1913 #674]
French interpretation Se disait des grands qui par leur faute avaient perdu leur autorité. [Veyrières 1913 #674]

Proverb5825 Omby an-tana-mamba . [Veyrières 1913 #2322, Cousins 1871 #2545]
Omby an-tana-mamba , an-tanan-doza . [Rinara 1974]
Omby an-tana-mamba izy. [Houlder 1895 #611]
French translation Comme ce qui est tombé entre les pattes d' un caïman. [Veyrières 1913 #2322]
Tombé entre les griffes d' un crocodile. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des gens tombés entre les mains d' un avare, ou bien des choses qu' il tenait. [Veyrières 1913 #2322]

Proverb5826 Omby be tandroka , ka na zaka na tsy zaka lolohavina . [Veyrières 1913 #852]
French translation Boeuf à lourdes cornes : coûte que coûte il faut que sa tête les porte. [Veyrières 1913]
French interpretation Bon gré, mal gré, chacun doit porter sa destinée. [Veyrières 1913 #852]

Proverb5827 Omby bory matavy : soa tsy ampy kely. [Rinara 1974 #3427]

Proverb5828 Omby bory tia trena ka mihantsy ady ho an' ny manan-tandroka . [Rinara 1974 #3428]

Proverb5829 Omby indray mandry tsy indray mifoha . [Akademia 2005, Veyrières 1913 #853, Cousins 1871 #2546, Rajemisa 1985]
Omby indray mandry tsy indray miloha. [Rinara 1974 #3429]
Malagasy interpretation Na dia olona iray raharaha na iray fianakaviana izao aza, mety tsy ho tonga miaraka amin' ny fotoana iray. [Rajemisa 1985]
Samy manana ny fotoana mampientana azy amin' ny fiatrehana ny adidy amana andraikitra eo amin' ny fiainana andavanandro ny tsirairay, tsy tokony hotsiniana na ny lasa aloha na ny tratra aoriana fa ny fahatsiarovan-teny ho manana adidy amana andraikitra eo anivon' ny fiarahamonina no zava-dehibe. [Akademia 2005]
French translation Les boeufs qui se sont couchés en même temps, ne se lèvent pas en même temps. [Veyrières 1913]
French interpretation Les hommes qui entrent égaux dans la vie ont, au bout de quelque temps, des conditions différentes ; autre sens : quand on est nombreux, tout le monde n' est pas du même avis. [Veyrières 1913 #853]

Proverb5830 Ombilahy ka jokoin' ny vositra ; mpitery ka ambakain' ny saraka. [Houlder 1895 #2151]
Ombilahy ka no jokoin' ny vositra , mpitery ka no ambakain' ny saraka. [Rinara 1974 #3407]
French translation Un taureau surpris par un bœuf (coupé); celui qui trait la (vache) trompé par le veau. [Houlder 1895]
French interpretation Un fort surpris ou trompé par un faible. [Houlder 1895]

Proverb5831 Ombilahy marani-tandroka fa tsy mitrena ! [Rinara 1974 #3410]

Proverb5832 Ombilahy miady amin-dreniomby : mandresy tsy mahazo akora , raha resy afa-baraka . [Rinara 1974 #3412]

Proverb5833 Ombilahy miady amin' ny ombivavy : tsy mba fidera . [Rinara 1974 #3413]

Proverb5834 Ombilahy miady amoron-kady , ka samy miandry ny loza hihatra. [Rinara 1974 #3414]
Ombilahy miady amoron-kady : samy miandry ny loza hihatra. [Cousins 1871 #2558]

Proverb5835 Ombilahy misalovan-kosy , ka maty mamefy ny longo . [Houlder 1895 #2287]
Ombilahy misalovan-kosy : maty mamefy ny longo . [Rinara 1974 #3415, Cousins 1871 #2562]

Proverb5836 Ombilahin' Imozy : ampiadian-tsy miady , avela manoto ny namany . [Rinara 1974 #3406]
Ombilahin’ Imozy : ampiadin-tsy miady ; avela, manoto ny namany . [Cousins 1871 #2569]

Proverb5837 Ombilahy tanimanga , ka akorain-tsy mitrena , horakorahin-tsy miady . [Rinara 1974 #3418]

Proverb5838 Ombilahy tanimanga : tsy hanin-kena , tsy hahazoan-jezika . [Rinara 1974 #3419]

Proverb5839 Ombilahy tsy midohadoha miorika; foly mena fanjairana akotso : mandroso mitan-kazomanga , fa izaho zana-bazaha no hiteny. [Cousins 1871 #2566]

Proverb5840 Ombilahy tsy mitrena, ataoko adidin’ ny fahitra . [Cousins 1871]

Proverb5841 Ombilahy tsy zehen-tandroka . [Houlder 1895 #892, Rinara 1974 #3422, Cousins 1871]
French translation La mesure d' un bœuf n' est pas ses cornes. [Houlder 1895 #892]

Proverb5842 Omby latsaka an-konahona : mitomany mba hirongatra , fa tsy avelan’ ny hondratra . [Cousins 1871 #2547]
Omby latsaka an-konahona : mitre-mirongatra fa tsy avelan' ny hondratra . [Rinara 1974]

Proverb5843 Omby loha , dia tataka omby tena , ny kely no mialoha ny lehibe . [Rinara 1974 #3431]

Proverb5844 Omby mahia be tandroka ka mitondra ny tsy eran' ny aina . [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Ilazana ny tsy maintsy hanaovana ny adidy na dia sarotra aza. [Rajemisa 1985]

Proverb5845 Omby mahia lava kitro ka tsy mahafaly ny mpiandry . [Veyrières 1913 #4560, Rinara 1974 #3432, Cousins 1871 #2548]
French translation Boeuf maigre à sabots allongés : il est un sujet de déplaisir pour son gardien. [Veyrières 1913]
French interpretation Un boeuf vieux et maigre n' est pas bon à manger ; le gardien avait les bêtes mortes. Le sens est : boeuf qui n' est plus bon à rien. [Veyrières 1913]

Proverb5846 Omby mahia lava kitro : tsy midi-menaka intsony fa na midina aza hatrotro . [Houlder 1895 #1441, Veyrières 1913 #4561, Rinara 1974 #3433, Cousins 1871 #2549]
French translation Boeuf maigre à sabots allongés par la vieillesse : aucune graisse ne découle plus de sa viande, et s' il découle quelque chose, c' est de la gélatine. [Veyrières 1913]
Un bœuf à longs sabots: il n' en sort plus de graisse, ou s' il sort quelque chose, c' est de la gélatine (quand on en fait cuire la viande). [Houlder 1895]
French interpretation C' est une mauvaise viande. [Veyrières 1913 #4561]

Proverb5847 Omby mahia lava tandroka , omby bory matavy : samia ihany manana ny azy. [Rinara 1974 #3434]

Proverb5848 Omby mahia very namana , olon' ory vitsy sakaiza . [Rinara 1974]

Proverb5849 Ombimanga miakatr' Imerina ka mitre-malemy miankandrefana ihany. [Rinara 1974 #3423]

Proverb5850 Ombimanga tafakatra Imerina . [Veyrières 1913 #5669]
French translation C' est un boeuf sauvage venu dans l'Imerina. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens méchants. Il n' y avait pas de boeufs sauvages dans l' Imerina proprement dite. On appliquait l' expression aux jeunes filles libertines, qui n' écoutaient pas les admonestations. [Veyrières 1913]

Proverb5851 Ombimanga voatora-defona : any an-tsakalava no mifampiandry . [Rinara 1974 #3424]
Ombimanga voatora-defona : Antsakalava no mifampiandry . [Houlder 1895 #2149, Veyrières 1913 #675, Cousins 1871 #2570]
French translation Boeuf sauvage qui a reçu un coup de sagaie : il vous donne rendez-vous au pays des Sakalava. [Veyrières 1913]
Les bœufs sauvages qui reçoivent des coups de lance: c' est au pays des Sakalava qu' ils (s' enfuient et) se réunissent. [Houlder 1895]
French interpretation Il y a à Madagascar des bœufs sauvages auxquels ont fait la chasse. Les Sakalava habitent les contrées qui se trouvent entre l'Emyrne et la côte Ouest. [Houlder 1895]
Se disait des grands qui échappaient à la répression, et aussi de ceux qui devant un blâme, s' éloignaient. Le pays des Sakalava était riche en boeufs sauvages. [Veyrières 1913]

Proverb5852 Omby maty anaka: izay ahafatesan’ ny zanany itomaniany azy. [Veyrières 1913 #6377, Rinara 1974 #3436, Cousins 1871 #2550]
Omby maty zanaka , ka izay ahafatesany itomaniany azy. [Houlder 1895 #2107]
French translation Une vache dont le veau a péri: là où il a péri là elle le pleure. [Houlder 1895]
Vache dont le veau meurt : là où son veau meurt, là elle le pleure. [Veyrières 1913 #6377]
French interpretation Elle s' obstine à le pleurer sur place. [Veyrières 1913 #6377]

Proverb5853 Omby maty anaka : raha tsy aseho ny lohany , tsy mamoy ny reniny. [Rinara 1974 #220]
Omby maty anaka : raha tsy aseho ny lohany , tsy mety mamoy ny reniny. [Cousins 1871 #2551, Veyrières 1913]
French translation Vache dont le veau meurt : si on ne lui montre pas la tête du veau, la mère ne l' abandonne pas comme mort. [Veyrières 1913 #6378]
French interpretation Se disait des gens qui sont tenaces dans leurs espérances malgré tout ce qu' on leur dit. [Veyrières 1913 #6378]

Proverb5854 Omby maty an-tsena: ny mahia manana adidy , ary ny matavy manana antsa. [Cousins 1871 #2552]
Omby maty an-tsena : ny mahia manana adidy , ny matavy manana antsa, (tsiny ). [Rinara 1974 #221]

Proverb5855 Omby maty tsy maharo lalitra . [Veyrières 1913 #2913, Rinara 1974 #222, Cousins 1871 #2553]
French translation Un boeuf mort ne peut même pas chasser les mouches. [Veyrières 1913]
French interpretation Après la mort on ne peut plus rien. [Veyrières 1913 #2913]

Proverb5856 Omby miakatra antoandro , ka mikaroka voly horaotina . [Veyrières 1913 #4562, Cousins 1871 #2554]
Omby miakatra antoandro , ka mitady voly horaotina . [Rinara 1974 #3440]
French translation Boeufs rentrés au village trop tôt : ils cherchent des plantations à brouter. [Veyrières 1913]
French interpretation Ils n' ont pas eu leur compte. [Veyrières 1913 #4562]

Proverb5857 Omby namidy tsy any ny tena . [Cousins 1871 #2555]
Omby namidy tsy an' ny tena . [Houlder 1895 #1199, Rinara 1974 #3441]
Omby namidy tsy an' ny tena , zanaka nampanambadian-dasan' olona . [Veyrières 1913 #1322]
French translation Boeuf qu' on a vendu, on ne l' a plus ; fille qu' on a donnée en mariage, le mari l' a prise et on ne l' a plus. [Veyrières 1913]
Un bœuf que vous avez vendu ne vous appartient plus. [Houlder 1895 #1199]

Proverb5858 Omby sisa mita : izay tratra amarana. [Cousins 1871 #2556]
Omby sisa mita , ka izay tratra no amaharana . [Rinara 1974 #3442]

Proverb5859 Omby tsy mandà fizara , hova tsy mandà Andriana . [Rinara 1974 #3443]
Omby tsy mandà fizara ; hova tsy mifidy andriana . [Houlder 1895, Veyrières 1913]
French translation Un boeuf ne refuse pas ce qu' on lui donne; un Hova ne choisit pas son Souverain. [Houlder 1895]
Un boeuf ne refuse pas la ration qu'on lui donne ; un Hova ne choisit pas son souverain. [Veyrières 1913]
French interpretation Le mot Hova a deux sens: employé par les Européens, il désigne tous les habitants de l'Imerina, mais parmi les Merina il désigne les gent des castes libres qui ne sont pas nobles, donc la classe moyenne, entre les esclaves ("andevo") et la noblesse ("andriana"). C' est dans ce dernier sens, le sens propre, que ce mot est pris dans les proverbes. [Houlder 1895]

Proverb5860 Ombivavy no marary ka ny ombilahy no saram-panafana ! [Rinara 1974]
Ombivavy no marary , ka ombalahy no saram-panafana . [Veyrières 1913 #133]
Ombivavy no marary , ka ombilahy no saram-panafana . [Houlder 1895]
French translation C' est une vache qui est malade et c' est un taureau qu' on donne au devin pour la soigner. [Veyrières 1913 #133]
Une vache est malade, et c' est un taureau qu' on donne à l' empirique (qui l' a soignée) pour ses honoraires. [Houlder 1895]
French interpretation Quelle crève ou quelle vive, on y perdra toujours. [Veyrières 1913 #133]
Si elle guérit, on perd quand même le taureau; et si elle périt, on perd et la vache et le taureau. [Houlder 1895]

Proverb5969 Rafotsibe maty ondry , ka mitento homana ny atiny. [Houlder 1895]
Rafotsibe maty ondry kely, ka misento homana ny atiny. [Veyrières 1913]
Rafotsibe maty ondry kely, ka mitsetra homana ny atiny. [Veyrières 1913]
Rafotsibe maty ondry kely : mitsetsetra homana ny atiny. [Rinara 1974]
Rafotsibe maty ondry : misento homana ny atiny. [Cousins 1871 #2608]
Rafotsibe maty ondry : mitsetra homana ny atiny. [Cousins 1871 #2608]
Rangahibe maty omby : sady mitsetra no homana ny atiny; sady mangoraka no manontona ny tsoka. [Veyrières 1913 #1846, Cousins 1871 #2748]
French translation La vieille femme qui a perdu un mouton: elle pousse des soupirs tout en mangeant le foie. [Houlder 1895 #1968]
Vieille dont le mouton est mort : elle gémit de compassion tout en mangeant le foie. [Veyrières 1913 #1902]
Vieux dont le boeuf est mort : il gémit en mangeant le foie, il est ému de pitié tout en se préparant à manger la moelle. [Veyrières 1913]
French interpretation La pitié ne l' empêche pas de chercher plaisir et intérêt. [Veyrières 1913 #1902]
Se disait des chagrins et des consolations des vieux ; et aussi des profits retirés des pertes. [Veyrières 1913 #1846]

Proverb6039 Raha ho faty aho, matesa rahavana ; raha ho faty rahavana , matesa ny omby . [Cousins 1871 #2658, Nicol 1935 #85]
French translation (Ne pas dire:) Si je dois mourir périssent les parents ; si les parents doivent mourir, périssent les bœufs. [Nicol 1935 #85]

Proverb6087 Raha manao toloho mampirehoka omby , raha manao hovalahy mampiady andriana , dia lavinay marin-drano . [Veyrières 1913 #480]
French translation Si quelqu' un imite le coucou qui fait rugir les boeufs par son cri, si un Hova met la discorde entre les seigneurs, nous sommes vraiment contre eux. [Veyrières 1913]
French interpretation Si quelqu' un met le désordre entre les chefs et trouble l'État, nous nous lèverons contre lui. [Veyrières 1913 #480]

Proverb6096 Raha merika ny andro , asan' ilay mpanana omby ; fa nony avy kosa ny songo, sambatra ilay mpanana omby . [Houlder 1895]
French translation S' il bruine, c' est l' affaire du propriétaire de bœufs (c.à.d. il faut bien qu' il y soit exposé), mais quand vient le premier lait (c.à.d. le veau) il est heureux. [Houlder 1895]

Proverb6122 Raha ny kapoka no mahahendry , dia ny omby no hendry aloha. [Veyrières 1913 #6483, Houlder 1895]
Raha ny kapoka no mahendry dia ny omby no tsy misy toa azy. [Rinara 1974 #3635]
French translation Si ce sont les coups qui rendent sage, c' est le bœuf qui est sage le premier. [Houlder 1895 #1606]
Si ce sont les coups qui rendent sage, le boeuf sera le premier à être sage. [Veyrières 1913]

Proverb6134 Raha omby mianaka ratsy foana , tsy mahaleo ny hadivory tsara rano velona manandriana olona . [Veyrières 1913 #2237, Rinara 1974 #3644, Cousins 1871]
French translation Une mauvaise vache laitière avec son veau, cela ne vaut pas une bonne habitation entourée de fossés protecteurs et pourvue d' une bonne eau courante qui donne aux habitants un air de prospérité. [Veyrières 1913 #2237]

Proverb6142 Raha sady tsy hitery no tsy hihazon-janak' omby , fa hisoroka ny herotra ihany dia tsy mety . [Houlder 1895 #672, Rinara 1974 #3650, Cousins 1871]
Raha tsy hitery, tsy hihazon-janak' omby , ka hisoroka ny herotra fotsiny dia tsy mety . [Veyrières 1913]
Tsy mitery tsy mihazona zanak' omby , fa misoroka ny herotra ihany. [Veyrières 1913]
French translation Si vous n' avez pas part au travail, soit en pressant les mamelles, soit en tenant le veau, et que vous prétendiez manger la crème seulement, cela ne convient pas. [Veyrières 1913 #3968]
Si vous ne voulez ni traire (la vache) ni tenir le veau, mais seulement enlever la crème, ça ne peut pas aller. [Houlder 1895 #672]
French interpretation Se disait des gens paresseux pour le travail, et zélés pour manger. [Veyrières 1913 #3968]

Proverb6168 Raha tsara ny vadin-drahalahy , dia amosavina ny rahalahy hitondrana loloha ; raha be omby sy be andevo , isomparana hahazahoana harena . [Veyrières 1913 #1163]
French translation Une homme qui a une belle-soeur, belle et sage, jette un sort à son frère pour le faire mourir et épouser la veuve ; s' il convoite les boeufs et les esclaves de son frère, il lui cause du tort pour s' enrichir. [Veyrières 1913]

Proverb6205 Raikitra tsy satry ohatra ny ombalahy mifanena ankaterena. [Rajemisa 1985]
Raikitra tsy satry, ohatra ny ombilahy mifanena an-katerena. [Cousins 1871]
Raikitra tsy satry toy ny ombilahy mifanena an-katerana . [Rinara 1974 #3690]

Proverb6250 Rano an-kitsak' omby : tsy madio , tsy maloto ; tsy mivalana, tsy miorika. [Houlder 1895 #1015]
Rano an-kitsak’ omby : tsy madio tsy maloto , tsy mivalan-tsy miorika. [Cousins 1871 #2755]
French translation De l' eau restée dans les empreintes des pieds des bœufs: elle n' est ni pure ni malpropre, elle ne descend ni ne remonte. [Houlder 1895]

Proverb6354 Rohy malemy tsy afaky ny omby . [Houlder 1895 #2262, Cousins 1871 #2801]
French translation Une corde qui n' est pas trop serrée retient quand même la vache. [Houlder 1895]
French interpretation Des paroles douces ou modérées sont quelquefois mieux écoutées que des paroles dures. [Houlder 1895]

Proverb6400 Sahala amin' ny marary omby ny marary anaka . [Houlder 1895 #2001]
French translation Avoir un enfant malade est aussi grave que d' avoir un bœuf malade. [Houlder 1895]
French interpretation Paroles qu' il est nécessaire d' adresser à ceux qui prennent moins soin de leurs enfants que de leur bétail. [Houlder 1895]

Proverb6443 Sakalava very omby ka ny sisa no atao tsara (mafy ) hidy. [Rinara 1974 #3800]

Proverb6444 Sakalava very omby : ny any ny tena hita no entina . [Cousins 1871 #2832]
Sakalava very omby , ny an' ny tena hita no enti-mody . [Rinara 1974 #3801]

Proverb6472 Salasala toy ny mitery ombin-drafozana : mirerarera toa tsy hahazo , hisikina toa hamono zanak' omby . [Rinara 1974]
Salasala , toy ny mitery ombin-drafozana : mirerarera, toa tsy hahazo ; misikina, toa mivolon-ko tompony ; misaron-doha , toa miavona ; mipetraka , ataon' ny olona ho amboa . [Veyrières 1913 #1475, Cousins 1871 #2850]
French translation Embarrassé comme un gendre qui va traire la vache de son beau-père : s' il n'y met pas assez d' ardeur, il ne réussira pas ; s' il en met trop, il aura l' air d' être le maître ; s' il se couvre la tête, il a l' air d' être fier ; s' il s' assied, on le prend pour un effronté. [Veyrières 1913 #1475]
French interpretation Le gendre a la situation difficile, il n' est pas considéré comme le fils. [Veyrières 1913 #1475]

Proverb6501 Sandry mihambo akanjo , kibay mihambo omby . [Veyrières 1913 #5876, Rinara 1974 #251, Cousins 1871 #2860]
French translation Le bras prétend à une manche de vêtement, le gourdin appelle un boeuf. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des désirs. [Veyrières 1913 #5876]

Proverb6566 Sihanaka voadakan' omby , ka matin' ny hasarotan- -dronono . [Houlder 1895]
Sihanaka voadakan’ omby : matin’ ny fitiavan- -dronono . [Cousins 1871]
Sihanaka voadakan' omby : matin' ny hasarotan- -dronono . [Rinara 1974 #3875, Cousins 1871]
French translation Un Sihanaka qui reçoit un coup de pied d' une vache (qu' il allait traire) souffre ainsi pour avoir aimé le lait. [Houlder 1895]

Proverb6599 Sitraka andro anaovana ohatra ny tongotr' omby mihosy . [Rajemisa 1985]
Sitraka andro anaovana , toy ny tongotr' omby avy nihosy . [Rinara 1974 #3900]
Sitrak’ andro anaovana , toa tongotr’ omby nihosy . [Cousins 1871 #2904, Nicol 1935]
Tongotr' omby nihosy : sitraka andro nanaovana . [Veyrières 1913 #5412]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny olona ankasitrahana, fa amin' ny fotoana anaovany raharaha ihany, fa tsy tsaroana kosa ankoatra an' io. [Rajemisa 1985]
French translation On est content des pieds du boeuf le jour où ils piétinent les rizières. [Veyrières 1913]
Services qu’on ne reconnaît que le jour où ils sont rendus : tels les pieds du bœuf qui a foulé la rizière. [Nicol 1935 #309]
French interpretation On apprécie quelqu' un le jour où il rend des services. [Veyrières 1913 #5412]

Proverb6689 Sorok' omby . [Veyrières 1913 #6778]
French translation Épaule de boeuf. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait de ce qui est étroit en bas et large en haut. [Veyrières 1913 #6778]

Proverb6759 Tain' omby an-tany mena : raha tsy miomba nofo tsy miala . [Rinara 1974 #3996, Cousins 1871 #2975]
Tain' omby an-tany mena : raha tsy miombona afo , tsy miala. [Houlder 1895 #284]
Tain' omby an-tany mena : raha tsy miombon' afo tsy omena . [Rinara 1974 #3995]
French translation De la bouse de vache sur de la terre rouge: si on ne les met ensemble dans le feu, elles ne se séparent pas. [Houlder 1895]

Proverb6760 Tain' omby nahandroana ny lelany , ka masaky ny firaokan' ny vavany . [Rinara 1974 #3996]
Tain’ omby nandrahoana ny lelany , ka masaky ny finaokan’ ny vavany . [Cousins 1871 #2976]
Tain' omby nandrahoana ny lelany , ka masaky ny firaokan' ny vavany . [Veyrières 1913]
French translation Langue de boeuf qu' on fait cuire avec un feu de bouse : ce qu' a pris sa bouche, sert à la faire cuire. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens pris par leurs propres paroles. [Veyrières 1913 #6250]

Proverb6768 Taitry ny mpanana ka mitery omby mitohatra . [Houlder 1895 #2280, Rinara 1974 #3999]

Proverb6792 Taloha nomby afara karaha tadiñin' aomby . [Houlder 1895]
Malagasy interpretation Aloha tonga aoriana toy ny sofin' omby (milaza ny fanaovana marika amin' ny sofiny). + Ny sofin' ny omby dia isan' ny tafavoaka aloha miaraka amin' ny lohany raha vao teraka ny omby ; nefa izy indray no mila fanamboarana atý aoriana rehefa tapahin' ny tompony araka izay marika tiany. Raha ampitahaina indray ny sofiny sy ny tandrony; dia ny tandrony izay vao nitsimoka taty aoriana indray no miohatra azy, fa izy tsy mitombo hoatrinona akory. Hany ka taloha tonga aoriana izy. [Houlder 1895]

Proverb6804 Tampotampohin' ny manambady loholona , ka tsy mahalala famatoran-janak' omby . [Veyrières 1913 #1331, Cousins 1871 #2990]
French translation Encore peu habituée à être la femme d' un des chefs du village, elle ne sait pas où attacher le veau. [Veyrières 1913 #1331]
French interpretation Se disait des personnes peu habituées aux richesses. [Veyrières 1913 #1331]

Proverb6838 Tandrok' omby sondenda, ka ny tondro-maso akaiky no tsy afaka . [Rinara 1974 #4037]
Tandrok’ omby sondenda : tondromaso akaiky. [Veyrières 1913 #825, Cousins 1871 #3003]
Toy ny tandrok' omby sondenda, ka ny tondro-maso akaiky no tsy afaka . [Houlder 1895 #1123]
French translation Comme les cornes recourbées des bœufs (et rentrant vers les yeux); il n' y a pas moyen d' échapper à l' opprobre (litt. l' indication des yeux) qui est tout près. [Houlder 1895]
Cornes d' un boeuf à tête courte et aplatie : les protecteurs sont tout proches. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait de ceux qui avaient un appui toujours prêt. [Veyrières 1913 #825]

Proverb6864 Tany tsy very lohany , omby tsy andrasam-pamato . [Houlder 1895 #2217]
French translation Un pays qui n' a pas perdu son chef, des bœufs qui ne sont pas gardés (contre les voleurs) par des charmes. [Houlder 1895]

Proverb6910 Taolan' omby mahia aho, ka na tsy hena aza fofy . [Rinara 1974 #4110]
Taolan’ omby mahia aho : na tsy hena aza, fofy . [Veyrières 1913 #2464, Cousins 1871 #3037]
French translation Je suis un os de boeuf maigre : si je ne suis pas de la viande, du moins je sers de peigne pour tracer les raies des tresses de cheveux. [Veyrières 1913 #2464]
French interpretation Je suis utile à quelque chose. [Veyrières 1913 #2464]

Proverb6923 Tapa-dia ohatra ny omby nafahy . [Rinara 1974]
Tapa-dia toy ny omby nafahy . [Houlder 1895 #1031]
French translation Qui a fini de marcher comme un bœuf engraissé. [Houlder 1895]
French interpretation Il sera bientôt tué pour la boucherie. [Houlder 1895]

Proverb6940 Tataka omby tondro tsy zairina , tataka omby loha vao zairina . [Veyrières 1913 #6254]
French translation Lorsqu' il y a qu' une petite déchirure et que le doigt seulement passe par le trou on ne s' en occupe pas, ce n' est que lorsque la tête peut passer dans le trou qu' on se donne la peine de recoudre. [Veyrières 1913 #6254]
French interpretation On attend à tort que les dégâts soient considérables pour y remédier. [Veyrières 1913 #6254]

Proverb7011 Terak’ omby fahavaratra : sady lalao no harena . [Veyrières 1913 #2250, Nicol 1935, Rajemisa 1985]
Toy ny terak' omby fahavaratra , ka sady lalao no harena . [Rinara 1974 #4336, Houlder 1895]
Toy ny terak’ omby fahavaratra : sady lalao no harena . [Cousins 1871]
Malagasy interpretation Enti-milaza fifanontonan-javatra izay sady mahasoa no mahafinaritra. [Rajemisa 1985]
French translation Comme un veau qui naît en été (saison des pluies), c' est un plaisir et une richesse en même temps. [Houlder 1895]
Lorsqu' un veau naît à la saison des pluies c' est une joie et en même temps une fortune. [Veyrières 1913 #2250]
Veau né en plein été : joie et richesse à la fois. [Nicol 1935 #126]
French interpretation Se disait de ce qui arrive à un moment favorable. [Veyrières 1913 #2250]
Se dit de tout ce qui arrive à propos. [Houlder 1895]

Proverb7094 Toy ilay tongotr' ondry nahafahan-kodiny : ka sady kely no ankanifisana . [Rinara 1974 #4237]
Toy ny tongotr' omby ahafahan-kodiny , ka hariharin-taolana sisa. [Houlder 1895 #1476]
Toy ny tongotr' ondry nahafahan-kodiny : ka sady kely no an-kanifisana . [Rinara 1974 #4331]
Tongotr’ ondry ahafahan-kodiny : hariharin-taolana no sisa. [Rinara 1974 #4196, Cousins 1871 #3132]
Tongotr’ ondry ahafahan-kodiny , sady kely no an-kanifisana . [Cousins 1871 #3133]
Tongotr' ondry ahafan-kodiny , hariharin-taolana no sisa. [Houlder 1895 #1335]
French translation Des pieds de mouton sans la peau, il n' y reste que les os. [Houlder 1895]
Pareil au pied écorché d' un bœuf: il n' y reste plus que les os. [Houlder 1895]
French interpretation Ce qui montre que le mouton n' est pas fameux à Madagascar. [Houlder 1895]

Proverb7102 Toy ny akotralahy : mibaby ny omby nohaniny , ka taitry ny ondry nandrasany , miloloha ny akoho nompiany . [Rinara 1974]
Toy ny ankotralahy : mibaby ny omby nohaniny , ka taitra ny ondry nandrasany , ary miloloha ny akoho nompiany . [Cousins 1871 #3183]
Toy ny ankotralahy : mibaby ny omby nohaniny , ka taitry ny ondry nandrasany , ary miloloha ny akoho nompiany . [Veyrières 1913 #460]
French translation C' est comme les soldats portant giberne : ils portent sur le dos le boeuf qu' ils ont mangé, le mouton qu' ils ont gardé leur donne l' alarme, et ils portent sur la tête les poules qu' ils ont élevées. [Veyrières 1913]
French interpretation Plaisanteries sur ces soldats et leur uniforme ; allusion à la giberne, au tambour, etc. [Veyrières 1913 #460]

Proverb7113 Toy ny aretin’ omby ny teny: izay mirehodrehoka ihany no ifindrany . [Cousins 1871]
Toy ny aretin' omby ny teny, ka izay mirehodrehoka no hifindrany . [Houlder 1895 #335]
Toy ny aretin' omby ny teny , ka izay mirehodrehoka no ifindrany . [Rinara 1974 #4266]
French translation Les querelles sont comme les maladies des bœufs: elles atteignent ceux qui s' en mêlent (litt. beuglent). [Houlder 1895 #335]

Proverb7117 Toy ny dian' omby , ka ny alehan' ny tanany ihany no arahin' ny tongony. [Houlder 1895 #916, Veyrières 1913]
French translation C' est comme la marche du boeuf : là où passent les pieds de devant, les pieds de derrière passent aussi. [Veyrières 1913]
Pareil à la marche du bœuf: où les pieds de devant passent, les pieds de derrière passent aussi. [Houlder 1895]

Proverb7126 Toy ny hazo , matin' ny hitsiny, ary toy ny omby , matin' ny taviny. [Rinara 1974 #4286]

Proverb7138 Toy ny mamoaka omby tokana : vao mitehin-doha dia tapitra . [Houlder 1895 #1479, Veyrières 1913 #2253, Rinara 1974 #277, Cousins 1871 #3209]
French translation C' est comme celui qui fait sortir un seul boeuf : dès que la tête apparaît à la porte, le défilé est terminé. [Veyrières 1913]
Faire sortir un bœuf unique, et à peine commencé c' est déjà fini. [Houlder 1895]
French interpretation Ce n' est pas comme lorsqu' il y a beaucoup de bœufs, car alors le défilé dure longtemps. [Houlder 1895]
Se disait des biens dont l'énumération est vite terminée ; quand un malheureux n' ayant qu' un boeuf, un esclave ou un enfant venait à le perdre, on lui disait ce proverbe comme paroles de condoléances. [Veyrières 1913]

Proverb7151 Toy ny rambon' omby , ka na hipelika aiza, na hipelika aiza, mbola ao an-traingovazana ihany. [Houlder 1895]
Toy ny rambon' omby , ka na hipelika aiza, na hipelika aiza, tsy miala , fa eo amin' ny traingo vazany ihany no farany . [Veyrières 1913 #1136]
Toy ny rambon’ omby : na hipelika aiza, tsy hiala, fa ho an-traingovazana ihany no farany . [Cousins 1871]
Toy ny rambon' omby : na hipelika atsy na hipelika aroa, dia tsy aiza tsy akory fa eo an-traingovazana ihany. [Rinara 1974 #4343]
French translation C' est comme la queue du boeuf : elle a beau se balancer çà et là, elle ne s' en va pas et s' arrête au jarret. [Veyrières 1913]
Comme la queue d' un bœuf: qu' elle s' agite à droite ou à gauche, elle retombe toujours sur ses jarrets. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe se disait aux parents qui voulaient se tenir à l'écart. [Veyrières 1913 #1136]

Proverb7201 Toy ny zanak' omby kamboty . [Veyrières 1913 #1041]
French translation L'orphelin est comme le veau privé de sa mère. [Veyrières 1913 #1041]

Proverb7265 Tonga ranaotra , tsy misy laoka ; lasa ranaotra , vonoiny ny omby . [Veyrières 1913 #1165]
Tonga ranaotra , tsy misy ny laoka ; lasa ranaotra , vonoiny ny omby . [Cousins 1871 #3128]
Tonga Ranaotra tsy misy ny laoka , lasa Ranaotra vonoy ny vositra . [Rinara 1974 #4185]
Tonga Ranaotra vao lany ny laoka . [Houlder 1895 #955]
French translation Quand arrive le beau-frère il n' y a pas de mets à lui servir, et quand il est parti on tue un boeuf. [Veyrières 1913]
Quand le beau-frère (ou la belle-sœur) arriva, on venait de finir la viande. [Houlder 1895]
French interpretation Phrase servant à s' excuser auprès de ses parents de ne pouvoir leur offrir un meilleur repas. Ils sont arrivés trop tard! [Houlder 1895]

Proverb7308 Toton' omby bory : tsy loaka fa mibontsina. [Veyrières 1913 #3527, Cousins 1871 #3155]
Toton' omby bory : tsy vaky fa mibontsina. [Rinara 1974 #282]
French translation Coups de boeufs qui n' ont pas de cornes : il n' y a pas de trou, mais il y a une enflure. [Veyrières 1913]
French interpretation Se disait des gens qui agissent avec opiniâtreté, des gens obstinés. [Veyrières 1913 #3527]

Proverb7338 Trafon' omby ririnina , ka lasan' Andriamanitra nanao azy. [Veyrières 1913 #58, Cousins 1871 #3264]
French translation La bosse du boeuf pendant l' hiver : elle est retournée à Dieu qui l' a faite. [Veyrières 1913]
French interpretation La bosse du boeuf, devenue plus maigre et plus légère en hiver, se redresse vers le ciel. On disait ce proverbe aux personnes qui maigrissaient. [Veyrières 1913]

Proverb7339 Trafon' omby ririnina : miara-ringitra tamin' ny ahitra . [Rinara 1974 #284]

Proverb7386 Tsara aloha, fa ratsy aoriana, hoatry ny omby folona . [Veyrières 1913 #1723]
Tsara aloha fa ratsy aoriana, ohatra ny omby folona . [Cousins 1871]
Tsara aloha fa ratsy aoriana, toy ny omby bory rambo . [Rinara 1974]
Tsara aloha fa ratsy aoriana, toy ny omby folona . [Rinara 1974]
French translation Beau par devant mais laid par derrière, comme un boeuf dont la queue est coupée. [Veyrières 1913]
French interpretation Ce proverbe, outre son.sens matériel, avait un sens moral et se disait des gens qu' on encensait par devant et qu' on dénigrait par derrière. [Veyrières 1913 #1723]

Proverb7425 Tsy ampahafirin' ny omby nandrasana , ka hidingin-drambo mifatotra . [Rinara 1974 #4475]

Proverb7605 Tsy mba ny ombalahy hanoto , fa ny vositra tsy handà hosy. [Houlder 1895 #1356, Veyrières 1913]
French translation Ce n' est pas (comme) un taureau qui donne des coups de corne, mais (comme) un bœuf qui ne refuse pas de piétiner les rizières. [Houlder 1895]
Il n' est pas comme un taureau qui donne des coups de corne, mais comme un boeuf qui ne refuse pas de piétiner les rizières. [Veyrières 1913]

Proverb7606 Tsy mba ny omby maditra ho folahina , fa ny reniomby teren-tsy mirohy . [Houlder 1895 #1358, Rinara 1974 #4558]
French translation Ce n' est pas (comme) un bœuf têtu qu' il faut dresser, mais (comme) une vache qui se laisse traire sans être attachée. [Houlder 1895]

Proverb7663 Tsy mety raha manao ombalahy manaka-drano : difotra mbamin' ny volon-doha . [Veyrières 1913 #6329]
Tsy mety raha manao ombilahy manaka-drano : difotra mbamy ny volon-doha . [Cousins 1871]
Tsy mety raha manao ombilahy manaka-drano : difotra mbamin' ny volon-doha . [Rinara 1974 #4620]
French translation Il ne convient pas de faire comme le taureau qui sonde la profondeur de l' eau : il disparaît sous l' eau jusqu' aux poils de la tête. [Veyrières 1913 #6329]
French interpretation Se disait des gens qui s' exposent par une orgueilleuse témérité. [Veyrières 1913 #6329]

Proverb7692 Tsy mety raha sady andriana no miavona, sady ombalahy no hasiaka . [Veyrières 1913 #484]
Tsy mety raha sady andriana no miavona, sady ombilahy no hasiaka. [Cousins 1871 #3482]
Tsy mety raha sady ho andriana no hiavona, sady ombilahy no hasiaka . [Rinara 1974 #4672]
French translation Qu'un noble soit de plus, orgueilleux et fier, cela ne convient pas ; c' est comme un taureau qui serait méchant. [Veyrières 1913 #484]
French interpretation Il suffit de la position sans y ajouter l' orgueil. [Veyrières 1913 #484]

Proverb7697 Tsy mety raha sady ombilahy no masiaka . [Houlder 1895 #385]
French translation C' est trop d' être un taureau et encore furieux par-dessus le marché. [Houlder 1895]

Proverb7736 Tsy misy hianterana ohatra ny bozaka : tanora sakafon' ny omby , nony antitra sakafon' ny fatana . [Rinara 1974]
Tsy misy hianterana toa bozaka : tanora , sakafon' ny omby ; antitra , sakafom- -patana . [Houlder 1895 #1947, Veyrières 1913 #2779]
French translation Qui n' a pas le temps de vieillir, comme l' herbe: jeune, elle sert à nourrir le bétail, vieille, elle sert à nourrir le foyer (c. à. d. à brûler). [Houlder 1895]
Qui ne peut pas vieillir comme l' herbe : jeune elle nourrit les boeufs, vieille elle alimente le foyer. [Veyrières 1913]

Proverb7742 Tsy misy lehibe noho ny omby , fa matin' ny tsingala kely. [Veyrières 1913 #798]
French translation Il n' y a pas d' animal plus grand que le boeuf, et cependant un petit insecte aquatique comme le tsingala suffit à le tuer. [Veyrières 1913]
French interpretation Les grands parfois sont victimes des petits. [Veyrières 1913 #798]

Proverb7768 Tsy misy na inona na inona ohatra ny totohondrin' Ikotomanana , raha vao mivonkina toa hahafaty omby , fa nony mamely , tsy mahafaty akohokely . [Rinara 1974]
Tsy misy na inona na inona, ohatra ny totohondrin’ Ikotomanana : raha vao mivonkina , toa hahafaty omby ; nefa nony mamely , tsy mahafaty akohokely akory. [Cousins 1871]

Proverb7812 Tsingala ambany rano , ka mitady izay hahafatesan' ny omby , hadilanana ka mitady izay haharovitra ny lamba . [Rinara 1974 #4442]
Tsingala : ambany rano , mitady izay hahafatesan' ny omby ; hadilanana , mitady izay haharovitra ny lamba . [Veyrières 1913 #2470, Cousins 1871 #3312]
French translation Insecte tsingala : dans l' eau, il cherche la mort des boeufs ; passage étroit, il est la perte des lamba qu' il déchire. [Veyrières 1913]
French interpretation Les Malgaches croyaient que le tsingala était mortel pour l'animal qui l' avalait, et on déchire son lamba dans les sentiers étroits ; ce proverbe se disait de ceux qui étaient victimes de machinations, de tromperies, de séductions. [Veyrières 1913 #2470]

Proverb7836 Tsy ny omby be ananana no olona . [Rinara 1974]
Tsy ny omby betsaka ananana no olona . [Rinara 1974]

Proverb7848 Tsy ny vato be no mikorontana, tsy ny ombalahy no miady , fa Andriantiazaza no maty , ka vory ny lafy valo. [Rinara 1974]
Vatobe mikorontana, ny ombalahy miady , nefa nafoiko fa Andriantiazaza no halevina . [Rinara 1974 #4888]

Proverb7855 Tsipak' ombalahy ny loza , ka raha mahavoa mahafaty . [Rinara 1974 #4455]
Tsipak’ ombilahy ny loza : raha mahavoa mahafaty . [Cousins 1871 #3324]

Proverb7933 Tsokan’ omby mahian’ Ivonizongo : atontona , tsy mandeha ; trohina, mamahana; nefa raha tazanina , toa hirotsaka ihany. [Cousins 1871]
Tsokan' omby mahian' i Vonizongo : atontona tsy mandeha , trohina mamahana, nefa raha tazanina toy ny hirotsaka ihany. [Rinara 1974 #4470]

Proverb7981 Valala fiandry fasana , vorompotsy tsy mandao omby . [Nicol 1935 #346]
French translation Sauterelle qui garde le tombeau ; oiseau blanc inséparable des troupeaux de bœufs. [Nicol 1935 #346]

Proverb8311 Volon' omby mainty. [Veyrières 1913 #6810]
French translation Couleur d'un boeuf noir. [Veyrières 1913]
French interpretation Ce qui est noir. [Veyrières 1913 #6810]

Proverb8325 Vonizongo very omby : ny sisa no hatao tsara hidy. [Veyrières 1913 #6263, Cousins 1871 #3737]
French translation Homme des Vonizongo qui a perdu un boeuf : il enfermera bien les autres. [Veyrières 1913]
French interpretation Un homme averti en vaut deux. [Veyrières 1913 #6263]

Proverb8344 Vorompotsy , ka mamerina omby tsy tompony . [Houlder 1895 #1443, Veyrières 1913 #802]
French translation Les "oiseaux blancs" : ils ramènent les bœufs quoique ceux-ci ne soient pas à eux. [Houlder 1895]
Oiseaux blancs : ils ramènent les boeufs qui ne sont pas à eux. [Veyrières 1913]
French interpretation Ces oiseaux s' attachaient aux boeufs dont ils mangeaient les parasites ; ils les accompagnaient à leur rentrée dans le village. [Veyrières 1913]
Les oiseaux appelés "oiseaux blancs" par les Malgaches sont des fausses aigrettes qui se tiennent presque toujours dans le voisinage des troupeaux de boeufs, et le fait qu' ils semblent suivre ces animaux le soir, quand ils rentrent au village, a donné lieu à ce proverbe. [Houlder 1895]

Proverb8389 Zanaka ampanambadiana lasan' olona , omby namidy tsy an' ny tena . [Veyrières 1913 #1250]
Zanaka nampanambadiana lasan' olona . [Rinara 1974 #5080]
French translation Jeune fille qu' on donne en mariage : elle est prise par son mari, et c' est comme un boeuf vendu qui ne vous appartient plus. [Veyrières 1913]
French interpretation Paroles dites à la jeune fille qui quitte la maison paternelle pour aller avec son mari. [Veyrières 1913 #1250]

Proverb8402 Zanak' omby manitotady : ny manam- -bonjena . [Rinara 1974 #5086, Cousins 1871 #3760]

Index