Index

Proverbs : mijery

Proverb Ataovy toy ny dian-tana : jereo ny aloha, todiho ny aoriana. [Nicol 1935 #253, Cousins 1871]
Dian-tana : sady mitazana ny eo aloha no mijery ny eo aoriana. [Rinara 1974]
French translation Marchez comme le caméléon ; regardez devant vous, mais ayez un œil vers l’arrière. [Nicol 1935 #253]

Proverb Aza dia asesiky ny fitia vao, ka tsy mijery ranonoram-baratra. [Rinara 1974 #432]

Proverb Aza mijery arina an-tava. [Houlder 1895 #448, Cousins 1871 #617]
French translation Ne regardez pas la suie qui est sur le visage de quelqu' un. [Houlder 1895]
French interpretation Ne regardez pas les fautes des autres pour les rendre honteux. [Houlder 1895]

Proverb Aza mijery bozaka an-doha. [Rinara 1974 #750, Cousins 1871 #618]

Proverb Aza mijery soratr' omby an-tanàna. [Houlder 1895]
Malahelo ny mijery soratr' omby an-tanàna. [Rinara 1974 #1846, Veyrières 1913]
French translation Celui qui a vendu un boeuf à un voisin, dans le village, a du chagrin lorsqu' il en voit la belle croissance. [Veyrières 1913]
Ne regardez pas la couleur d' un bœuf au village. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe disait le regret qu'on éprouve à se défaire d'un objet aimé ; il s' appliquait aussi à la femme divorcée et remariée dans le même village. [Veyrières 1913 #4387]
Mais amenez-le au marché, et vous verrez ce qu' on vous en donnera. [Houlder 1895]

Proverb Aza mijery tany avo avaratra. [Houlder 1895 #2267, Cousins 1871 #619]
French translation Ne regardez pas (toujours) vers le pays élevé qui est au nord. [Houlder 1895]
French interpretation N' ayez pas de trop grands espoirs, ou: ne vous faites pas trop d' illusions, comme en comptant sur un héritage, etc. [Houlder 1895]

Proverb Aza mijery vay masaka, fa voin-kava-mahatratra. [Houlder 1895 #2080]
French translation Ne vous bornez pas à regarder un furoncle mûr car, entre parents, ce qui atteint l' un atteint l' autre. [Houlder 1895]
French interpretation Faites quelque chose pour guérir le malade. [Houlder 1895]

Proverb Be mangy mijery vary ka ny aoriana no manjozorobe. [Rinara 1974 #872]

Proverb Hoatry ny maso : tezitra vao mibaliaka ; mijery ny tiana vao manjary mikombomkombona. [Veyrières 1913]
French translation C' est comme les yeux : quand ils sont en colère ils s' ouvrent tout grands ; et quand ils voient une chose qu' ils aiment, ils se ferment de contentement. [Veyrières 1913 #5604]
French interpretation Se disait des gens singuliers. [Veyrières 1913 #5604]

Proverb Izay mijery helatra, tsy maintsy mandinika ny rahona. [Rinara 1974 #1513]
Izay mijery ny helatra tsy maintsy mandinika ny rahona. [Houlder 1895 #2161, Veyrières 1913]
French translation Ceux qui regardent la foudre doivent observer les nuages. [Veyrières 1913 #6113]
Ceux qui regardent les éclairs doivent observer les nuages. [Houlder 1895]

Proverb Jamba mizaha fitaratra, ka mifampitsirika samy ratsy : ny iray mijery fa tsy mahita ary ny iray mahita fa tsy miteny. [Rinara 1974]
Jamba mizaha fitaratra, ka mifampitsirika samy ratsy : ny iray mijery fa tsy mahita, ny iray mahita fa tsy miteny. [Cousins 1871 #1210, Veyrières 1913]
French translation Aveugle qui regarde un miroir : ce sont deux malheureux qui sont en présence : l' un regarde et ne voit pas, l'autre voit et ne parle pas. [Veyrières 1913 #2156]
French interpretation Il faut s' entraider entre malheureux. [Veyrières 1913 #2156]

Proverb Lava volombava mijery lanonana : ny alamaka ihany no mahatsara azy. [Rinara 1974 #1766]
Lava volombava mizaha lanonana, ka ny alamaka ihany no mahafaingana azy. [Houlder 1895 #2075]
Lava volombava nizaha lanonana : ny alamaka ihany no mahafaingana azy. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Volombava an-danonana : ny alamaka ihany no mahatsara azy. [Rinara 1974 #5018]
Volombava an-danonana : ny alamaka no mahatsara azy. [Veyrières 1913 #5583, Cousins 1871 #3726]
French translation Barbe dans une réjouissance publique : le mieux pour elle, c' est d' être aplanie. [Veyrières 1913 #5583]
Homme à grande barbe qui est allé voir les réjouissances publiques : il se hâte de la niveler sommairement. [Veyrières 1913]
Un homme à longue barbe (ou: longues moustaches) se préparant à aller voir des jeux populaires: c' est en la lissant avec la main qu' il sera le plus vite prêt. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait des difficultés qu' il faut trancher vite sans y attacher d' importance ; allusion à la barbe qu'on laissait pousser dans les deuils. [Veyrières 1913 #3257]
Se disait des difficultés qu' il vaut mieux aplanir qu' approfondir. [Veyrières 1913 #5583]

Proverb Mahalahelo ny mijery ny soratr’ omby an-tanana. [Cousins 1871 #1402]

Proverb Mahita ny faty avy lavitra, ka mamohafoha ny alahelo. [Veyrières 1913 #2866, Cousins 1871 #1429]
Mijery ny faty avy lavitra, ka mamohafoha ny alahelo. [Veyrières 1913 #2866, Cousins 1871 #1429]
French translation En voyant le cadavre rapporté de loin, toutes les douleurs se réveillent. [Veyrières 1913 #2866]
French interpretation Les Malgaches aimaient rapporter dans le tombeau de famille, le cadavre de celui qui était mort au loin. [Veyrières 1913 #2866]

Proverb Mason' ny mpandrary ka sady mijery ny ankazony no mandinika ny an-dalan-drambony. [Rinara 1974]
Toy ny mason' ny mpandrary : mijery ny ankazony, mandinika ny andalandrambony. [Veyrières 1913 #6193, Cousins 1871 #3211, Houlder 1895]
Toy ny mason' ny mpandrary : ny ankazony voajery, ny an-dalan-drambony voadinika. [Rinara 1974 #4302]
French translation C' est comme les yeux de la femme qui tresse les nattes : ils regardent les dessins du panier et ne perdent pas de vue les bords repliés. [Veyrières 1913 #6193]
Comme les yeux de la tresseuse: ils regardent de deux côtés à la fois. [Houlder 1895]
French interpretation Se disait du savoir faire et de l'attention à ne rien négliger dans plusieurs occupations. [Veyrières 1913 #6193]

Proverb Mijery lamba vaky. [Veyrières 1913 #5390]
French translation Regarder la nudité de quelqu' un à travers la déchirure de son lamba. [Veyrières 1913 #5390]
French interpretation Ne pas avoir pitié de ceux qu' on devrait secourir. [Veyrières 1913 #5390]

Proverb Nahoana no tsy mba nijery sy tsy mba nandinika, ka nony tonga any an-trano vao mihisitrisitra ? [Cousins 1871 #2071]
Nahoana no tsy mba nijery sy tsy mba nandinika, ka nony tonga any an-trano vao misitrisitra ? [Veyrières 1913 #6238]
Nahoana no tsy mba nijery tsy mba nisaina, ka any an-trano vao manalava molotra ? [Rinara 1974 #2718]
French translation Pourquoi n' a-ton pas regardé et examiné, et arrivé à la maison fait-on le mécontent ? [Veyrières 1913 #6238]
French interpretation On ne peut accuser que soi-même, il fallait être plus réfléchi. [Veyrières 1913 #6238]

Proverb Ny ankizy no manao tsingeringerina, ka ny lehibe no fanina. [Houlder 1895 #1924, Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ny ankizy no manao tsingeringerina ka ny lehibe no fanina aloha. [Rinara 1974 #2890]
Tsingeringerin' ankizy, ka ny lehibe no fanina aloha. [Rinara 1974 #4446]
Tsingeringerin' ankizy, ka ny mijery avy no fanina. [Houlder 1895, Veyrières 1913]
Tsingeringerin’ ankizy: ny mijery avy no fanina. [Cousins 1871 #3315]
French translation Ce sont les enfants qui dansent en rond, et ce sont les grandes personnes qui en ont le vertige. [Houlder 1895 #1924]
Des enfants dansant en rond: ce sont les spectateurs qui ont le vertige. [Houlder 1895 #1897]
Quand les enfants s'amusent à tourner sur eux-mêmes, les grandes personnes qui les regardent faire, sont prises de vertige. [Veyrières 1913 #1542]
French interpretation Se disait des gens qui étaient rendus responsables de choses que d'autres avaient faites. [Veyrières 1913 #1542]

Proverb Ny maso mijery tsy mba vadin' olona. [Rinara 1974 #3127]

Proverb Njola mangala-katsaka, ka mitifitra ny main-dambana halaina. [Rinara 1974 #2802]
Njola mangala-katsaka : mody tsy mijery, kanjo mitily ny main-dambana. [Houlder 1895 #2051, Veyrières 1913 #4311]
Njola maso nangala-katsaka. [Veyrières 1913 #5711]
French translation Louche qui vole du maïs. [Veyrières 1913 #5711]
Un homme qui louche volant du maïs : il fait semblant de ne pas regarder, et cependant il cherche les épis bien mûrs. [Veyrières 1913 #4311]
Un loucheur volant du mais: il paraît ne pas regarder, et pourtant il cherche les épis bien mûrs. [Houlder 1895]
French interpretation Ce proverbe signifiait que le louche qui vole du maïs regarde de côté, car il a toujours peur d'être surpris. C' était une croyance supertilieuse que les louches étaient voleurs de maïs. [Veyrières 1913 #5711]

Proverb Raha mpihavana tsy mifankatia, asaivo mijery ny fasana mivoha. [Rinara 1974 #3628]

Index