Index

Proverbs : mifohafoha

Proverb Aza manao vorona azon' adala; ka na tsy maty aza, mifohafoha volo. [Houlder 1895 #436]
Vorona azon' adala, ka raha tsy maty aza, mararirary. [Veyrières 1913 #2126]
Vorona azon' adala, ka raha tsy maty aza, mifohafoha volo. [Veyrières 1913 #2126]
Vorona azon’ adala: na tsy maty aza, mifohafoha volo. [Rinara 1974 #5038, Cousins 1871 #3742]
Vorona azon' adala: raha tsy maty aza mifohafoha volo. [Rajemisa 1985]
Vorona azon' ankizy : raha tsy maty aza, mifohafoha volo. [Veyrières 1913 #1548]
Malagasy interpretation Enti-milaza ny zavadoza mihatra amin' ny osa raha eo an-tanan' ny fohy saina sy ny tsy hendry. [Rajemisa 1985]
Zavatra mby an-tanan' ny olona tsy misy fisainana: raha tsy simba tanteraka, manahirana vao azo ampiasaina. [Rajemisa 1985]
French translation L'oiseau pris par les sots a les plumes droites, s'il n'est pas mort. [Abinal 1888]
Ne le traitez pas comme un oiseau pris par un nigaud: s' il n' est pas mort, il en est bien près (litt. il a les plumes toutes hérissées). [Houlder 1895]
Oiseau pris par les enfants : alors même qu' il n' est pas mort, tout son plumage est hérissé. [Veyrières 1913 #1548]
Quand un sot prend un oiseau, il s' en amuse tout le jour sans le laisser reposer : si l' oiseau n'en meurt pas, il en est bien malade et tout ébouriffé. [Veyrières 1913 #2126]
French interpretation Les enfants abîment tout : ainsi à force de toucher et retoucher un objet on finit par l' abîmer ; on disait ce proverbe par moquerie de ceux qui répétaient toujours les mêmes mots dans un discours. [Veyrières 1913 #1548]
Les sots abîment les objets qu'on met entre leurs mains. [Abinal 1888]
Se disait des paroles entendues par les sots indiscrets et bavards ; ils les colportent tout le jour. [Veyrières 1913 #2126]

Index