Proverbs : miera

Proverb154 Akoho valo namidy voamena : teny miera mahatsara raha. [Samson 1965 #A27]

Proverb1005 Aza manao fieran-dRabemila , sady miera no manao . [Veyrières 1913 #755, Cousins 1871 #437]
Aza manao fieran-dRabemila , sady miera no mandeha . [Veyrières 1913 #755, Cousins 1871 #437]
Fieran-dRabemila ka sady manao no miera . [Rinara 1974 #1164]
Manao fieran-dRabemila : miera dia lasa . [Veyrières 1913 #4087, Houlder 1895]
French translation Demander la permission à la façon de Rabemila : il demande et part sans attendre la réponse. [Veyrières 1913 #4087]
Demander une permission à la façon de Rabemila: il demande et part (sans attendre de réponse). [Houlder 1895]
Ne demandez pas la permission à la manière de Rabemila : il ne se contente pas de demander la permission, il exécute. [Veyrières 1913 #751]
French interpretation On dit que Rabemila avait demandé la permission d' acheter un canon à Andohalo et qu' il le fit avant d' avoir la réponse. [Veyrières 1913 #755]

Proverb2679 Izay mandeha tsy miera no mangala-dia . [Rinara 1974 #1505]

Proverb5192 Ny ho faty tsy mba miera . [Houlder 1895 #2103, Cousins 1871 #2268]
French translation Ceux qui vont mourir n' en demandent pas la permission. [Houlder 1895 #2103]

Proverb5362 Ny miera manganana , ny mandry be mafana. [Veyrières 1913 #5209, Cousins 1871 #2348]
French translation Se concerter, c' est comme le bon goût venant après l' amertume ; coucher à plusieurs ensemble, cela donne chaud. [Veyrières 1913 #5209]
French interpretation Se disait de l' entente. [Veyrières 1913 #5209]

Proverb5363 Ny miera manganana , ny soa am-po mampirintona . [Rinara 1974 #3145]

Proverb6138 Raharahan' i Mantasoa , ka ny miera maty venty , ary ny mandeha fotsiny mandoa loso . [Veyrières 1913 #393]
Raharahan' i Mantasoa , mandeha tsy miera , maty loso ; mandeha miera , maty venty . [Veyrières 1913 #393]
Raharahan' Imantasoa : ny miera mandoa venty, ny mandeha fotsiny maty loso. [Houlder 1895]
Raharahan' Imantasoa : ny miera maty venty , ny mandeha fotsiny maty loso . [Rinara 1974 #3646]
Raharahan' i Mantasoa : ny miera maty venty , ny mangala-dia maty loso; ny mitoetra lany lamba aman-tsalaka . [Veyrières 1913 #393, Cousins 1871, Rajemisa 1985]
French translation Corvée de Mantasoa : ceux qui s' absentent avec permission sont à l' amende de seize sous, et ceux qui s' absentent sans permission sont à l' amende d' une demi-piastre. [Veyrières 1913 #393]
Le travail à Mantasoa: ceux qui demandent une permission payent quatre-vingts centimes; et ceux qui s' absentent sans permission payent deux francs cinquante. [Houlder 1895]
Mantasoa : ceux qui s' absentent avec permission sont à l' amende de seize sous ; ceux qui s' absentent sans permission sont à l' amende d' une demi-piastre ; ceux qui sont présents usent au travail leur lamba et jusqu' au salaka qui entoure leurs reins. [Veyrières 1913]
French interpretation Au temps de Ranavalona 1ère il existait à Mantasoa (à 60 km. à l' est de Tananarive) de grands ateliers établis par J. Laborde pour le compte du gouvernement malgache. Des centaines d' ouvriers (jusqu' à 1500, dit-on), y fondaient des canons, y fabriquaient des poteries, etc. Des chrétiens persécutés y étaient aussi employés et ce n' est peut-être qu' à ces derniers que s' appliquaient les dures mesures qui ont passé en proverbe. [Houlder 1895]
La corvée dans les ateliers royaux de Mantasoa était particulièrement pénible ; le proverbe se disait de toute corvée dure et pénible : le français Laborde avait construit à Mantasoa à 40 km de Tananarive, des ateliers royaux où l'on faisait des armes. [Veyrières 1913 #393]

Proverb7622 Tsy mety ny manambady tsy miera . [Veyrières 1913 #1242]
Tsy mety raha manambady tsy miera , manan--dray tsy midinidinika . [Houlder 1895 #1594, Veyrières 1913 #1243, Rinara 1974 #4606, Cousins 1871 #3429]
French translation Il ne convient pas de se marier sans avoir obtenu la permission ; il ne convient pas d' avoir un père et de ne pas le consulter. [Veyrières 1913 #1243]
Il ne convient pas de se marier sans avoir pris conseil et obtenu la permission des parents. [Veyrières 1913 #1242]
Quand on est marié, il convient de prendre conseil de son conjoint; et quand on a un père, il convient de le consulter. [Houlder 1895]
French interpretation Sens général : il faut prendre conseil des gens sages et expérimentés. [Veyrières 1913 #1242]
Sens général : il ne faut pas se croire capable de tout et ne consulter personne. [Veyrières 1913 #1243]

Index