Index

Proverbs : hono

Proverb Ahy aza ny lelo aisiko. [Rajemisa 1985 #38]
Ahy aza ny lelo hahisiko ! [Veyrières 1913 #6468]
Ahy, hono, izany lelo haisiko! [Rajemisa 1985 #539]
Malagasy interpretation Enti-milaza hoe "raha mba izaho no nanankanaovana, asa fotsiny!". [Rajemisa 1985 #539]
Raha mba izaho no nanan-kanaovana, tsy maintsy ho vitako tsara mihitsy. [Rajemisa 1985 #38]
French translation Si cela me regardait, comme je le moucherais bien ! [Veyrières 1913 #6468]

Proverb Ilay jamba nomena amalona : Amalona hono itony. [Rinara 1974 #1399]
Ilay jamba nomena amalona : " amalona, hono, itony, Andriamanitra " . [Veyrières 1913 #2149, Cousins 1871 #1113]
Jamba nomena amalona, ka amalona hono ity, ry Andriamanitra. [Rinara 1974 #1556]
Toa an' ilay jamba nomena amalona, ka amalona, hono ity, Andriamanitra. [Rinara 1974]
French translation Aveugle à qui on a donné de l' anguille : mon Dieu, dit-il, il paraît que c' est de l' anguille. [Veyrières 1913 #2149]

Proverb Ny anarana no tsy raikitra, ny an-trano no manivaiva. [Houlder 1895 #1328, Rinara 1974 #2873, Cousins 1871 #2154]
Ny anarana no tsy raikitra, ny ao an-trano no manivaiva. [Veyrières 1913 #1113]
Ny anaran-tsy raikitra, hono, dia ny ao an-trano no manao hoe Ikelisanga. [Veyrières 1913 #0]
Ny anaran-tsy raikitra, hono, dia ny ao an-trano no manao sanga kely. [Veyrières 1913]
French translation Si le nom ne tient pas, c' est que ceux de la maison abaissent celui qui le porte. Il s' agit d' un jeune homme qui prend un nouveau nom, ne voulant plus de celui par lequel on l' a appelé jusqu' ici, un nom de petit garçon, Ikoto ou un autre. [Houlder 1895]
Si les beaux noms qu' on porte ne se vérifient pas, c' est que les gens de la maison sont là pour en rabattre. [Veyrières 1913 #1114]
Si les beaux noms qu' on porte ne se vérifient pas, c' est qu' on est déprécié par les gens de la maison. [Veyrières 1913 #1113]
French interpretation Ce proverbe est analogue au français : il n' y a pas de grand homme pour son valet de chambre. [Veyrières 1913 #1114]
Mais ses parents, ses frères et sœurs, continuent à rappeler du même nom qu' avant; de là le proverbe. Le nom que l'on porte, à Madagascar, n' est pas invariable de la naissance à la mort: on peut en changer, et on en change pour plusieurs raisons. Un des cas les plus fréquents est celui d' un homme devenu père qui abandonne le nom qu' il avait jusque-là pour prendre celui de son fils aîné. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui au lieu d' honorer les gens qui habitaient avec eux, les dénigraient. [Veyrières 1913 #1113]

Proverb Roa lahy mifanaratsy : izay tsy manambady hono no ratsy. [Rinara 1974 #3762]

Proverb Toa an' ilay jamba nomena amalona: koa "Amalona, hono, ity, Andriamanitra!". [Cousins 1871 #3098, Houlder 1895]
French translation Pareil à un aveugle auquel on a donné une anguille, alors: "Ô Dieu, on dit que ceci est une anguille!". [Houlder 1895]

Proverb Tsy misy mangidy hoatry ny sakay, hono, fa raha atao teny ierana dia mafanafana. [Veyrières 1913]
Tsy misy mangidy hoatry ny sakay, hono, fa raha atao teny ierana dia mamy. [Veyrières 1913]
Tsy misy mangidy noho ny sakay, fa raha teny ierana dia hanina. [Houlder 1895 #265]
Tsy misy mangidy ohatra ny sakay fa rehefa teny ierana laitra ihany. [Rajemisa 1985]
Tsy misy mangidy ohatra ny sakay fa rehefa teny ierana lany ihany. [Rajemisa 1985]
Tsy misy mangidy toy ny sakay; fa raha teny ierana, mafanafana. [Cousins 1871 #3533]
Tsy misy mangidy toy ny sakay fa rehefa teny ierana mamy. [Rajemisa 1985]
Malagasy interpretation Enti-milaza fa rehefa sitraka sy nifanarahana, dia maniary mora na dia sarotra sy manahirana aza. [Rajemisa 1985]
Na inona na inona hasarotan-javatra eo amin' ny fifampiraharahana, rehefa ifanarahana vita ihany. [Rajemisa 1985]
Na inona na inona zava-tsarotra, rehefa ifanarahana tonga mora. [Rajemisa 1985]
French translation Rien n' est plus cuisant que le piment, mais quand il y a union et entente, c' est doux à manger. [Veyrières 1913 #4842]
Rien n' est plus piquant que le piment, mais si l' on s' accorde pour cela, on le mange quand même. [Houlder 1895 #265]
French interpretation Les peines sont adoucies en famille. [Veyrières 1913 #4842]

Index